Le pape à l’ONU

19042008


Vendredi le 18 avril 2008, Benoît XVI a quitté les États-Unis. En montant à la tribune de l’Assemblée des Nations unies, il ne s’adressait plus aux 67 millions de catholiques américains. En quelques marches, le Pape s’est élevé au niveau de l’humanité tout entière.

papeonu2008.jpg

La présence du Pape coïncide avec le soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, dans laquelle l’Église catholique se reconnaît pour une grande part.

Après deux de ses illustres prédécesseurs, Paul VI et Jean-Paul II, Benoît XVI a pris la parole, vendredi, à la tribune de l’Onu. Il avait eu, au préalable, une rencontre en privé avec le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon. Le chef de l’Église catholique a évoqué, dans son discours, une large gamme de sujets allant de la mondialisation aux problèmes environnementaux, en passant par les droits de l’homme.

La suite… 




Les 2 Babylone

16042008

Après la pâques babylonienne, la rencontre des 2 Babylone, la spirituelle (Rome) et la temporelle d’Apocalypse 18, celle des marchands, les Etats-Unis.

flags.jpg

Benoît XVI est arrivé mardi soir aux Etats-Unis pour une visite de six jours. Le pape, qui effectue sa première visite dans ce pays, a été accueilli sur le tarmac par un président George W.Bush des plus souriants.

Un fait inédit, puisqu’aucun président américain n’avait jamais fait le déplacement à l’aéroport pour recevoir un chef d’Etat à sa descente d’avion. G.W.Bush était accompagné par son épouse et sa fille Jenna.

George W.Bush a expliqué la semaine passée les honneurs faits au pape: “Parce que c’est une personne vraiment très importante à de nombreux égards. Premièrement, il parle pour des millions de personnes. Deuxièmement, il ne vient pas en tant qu’homme politique, il vient en tant qu’homme de foi. Et, troisièmement, je souscris tellement à cette notion que dans la vie, il y a le juste et le mauvais, que le relativisme moral risque de saper les chances de sociétés faites de liberté et d’espoir, et je veux honorer ses convictions”.

La suite… 




Une nouvelle alliance

3042008

A Londres, M. Sarkozy a prôné un renforcement de l’axe franco-britannique

L’hexagone avec la nouvelle dynamique politique voulue par le président Nicolas Sarkozy, cristallise autour de lui les éléments prophétiques décris dans l’Apocalypse sur la reconstruction de l’empire romain. Pour l’heure il s’agit d’un élément clé, la tête du lion. Apocalypse 13:2 La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité.

britannia.jpg

Le lion britannique prêtera sa gueule à la bête, afin de lui donner plus de puissance et d’autorité. En matière de défense, l’heure est donc au renforcement de la coopération. Le président informera officiellement Gordon Brown de l’intention de la France de “prendre toute sa place”, selon ses propres termes, au sein des structures militaires de l’OTAN.

La suite….







Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers