1000 000 000 000 $

24 09 2008

 

 

 

1000 000 000 000 $ dans economie NY01_175-new-york-downtown  20080529_bce_01_2 dans propheties

1000 000 000 000, mille milliards, soit un billion de dollars voilà ce que les États-Unis pourraient devoir emprunter pour éviter l’effondrement de la finance mondiale. C’est le plus grand plan de sauvetage du système financier depuis la Grande Dépression. Le secrétaire au Trésor Henry Paulson prévoit de débarrasser les banques de « centaines de milliards » d’actifs.

 

Le président en exercice de l’Union Européenne Nicolas Sarkozy, propose un sommet avant fin 2008 pour tirer les leçons de “la pire crise financière qu’est connu le monde depuis les années 30”.

 

Après plus de 15 ans de conditions économiques extraordinairement favorables : pétrole et argent bon marché, échanges accrus, boom asiatique, immobilier en hausse, la situation se dégrade à une vitesse vertigineuse. L’épicentre de la crise se situe dans le tout puissant système financier de Londres et New York. Ce ne sont plus deux marchés financiers distincts. Les dérégulations du secteur et les ambitions mondiales des banques américaines et européennes les ont rendues interdépendantes. Elles forment désormais un seul système qui opère avec les mêmes principes. L’Europe et les Etats-Unis sont devenus au travers des places financières de Londres et New York, les deux éléments moteurs d’un même système. Comme les tours jumelles du WTC qui s’effondrèrent ensemble en moins d’une heure, les places financières européennes et américaines plongent de concert. A la lumière de la Parole analysons les évènements.

La suite…


Actions

Informations






Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers