Le quatrième sceau

5 12 2008

Ruinés par la crise, les cowboys laissent mourir leurs chevaux

palehorse.jpg
Confrontés à la crise économique, des Américains appauvris abandonnent ou affament leurs chevaux. Dans tout le pays, l’épidémie se propage. Les mêmes scènes lugubres se reproduisent: des bêtes amaigries à l’extrême errent sans but sur d’anciens pâturages rendus stériles par la sécheresse.
Ne pouvant plus ni les nourrir ni payer des soins vétérinaires devenus trop coûteux, leurs propriétaires les déposent loin de chez eux, ou les laissent dépérir dans des étables.

http://www.rue89.com/california-dreamin/2008/12/04/ruines-par-la-crise-les-cowboys-laissent-mourir-leurs-chevaux

 

Deutéronome 28 : 15 Mais si tu n’obéis point à la voix de l’Eternel, ton Dieu, si tu n’observes pas et ne mets pas en pratique tous ses commandements et toutes ses lois que je te prescris aujourd’hui, voici toutes les malédictions qui viendront sur toi et qui seront ton partage:

16  Tu seras maudit dans la ville, et tu seras maudit dans les champs.

17  Ta corbeille et ta huche seront maudites.

18  Le fruit de tes entrailles, le fruit de ton sol, les portées de ton gros et de ton menu bétail, toutes ces choses seront maudites.

19  Tu seras maudit à ton arrivée, et tu seras maudit à ton départ.

20  L’Eternel enverra contre toi la malédiction, le trouble et la menace, au milieu de toutes les entreprises que tu feras, jusqu’à ce que tu sois détruit, jusqu’à ce que tu périsses promptement, à cause de la méchanceté de tes actions, qui t’aura porté à m’abandonner.

 

En choisissant une forme antéchrist de leader dans la personne de G. W. Bush les américains se sont inscrit dans les écritures. Sous son mandat Bush aura brisé les 4 premiers sceaux de l’Apocalypse, le dernier symboliquement par la mort des chevaux, se brise sous nous yeux avant la fin de son mandat. Plus rien ne peut sauver ce pays désormais.

 

Apocalypse 6:7  Quand il ouvrit le quatrième sceau, j’entendis la voix du quatrième être vivant qui disait: Viens.

8  Je regardai, et voici, parut un cheval d’une couleur pâle. Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l’accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre.


Actions

Informations






Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers