Baiser d’adieu

15 12 2008

Luc 9:5  Et ceux qui ne vous accueillent pas, sortez de leur ville; secouez la poussière de vos pieds en témoignage contre eux.»

Quelle humiliation pour ce président, ce n’est même pas la poussière qui est secouée devant lui, c’est toute la chaussure qui part avec, c’est dire !

http://www.dailymotion.com/video/kRpZihDxgepv4ySuJF

Le président américain George W. Bush a connu hier sa dernière mésaventure en Irak, en évitant de justesse de recevoir en plein visage une paire de chaussures lancée par un journaliste irakien au moment où il venait d’affirmer que « la victoire était proche ».

Dans la culture arabe, être qualifié de « chien » ou se voir lancer une chaussure est l’insulte suprême et en 2003, juste après l’entrée des troupes américaines, des Irakiens avaient frappé la statue de Saddam Hussein à coups de semelles. Assis au troisième rang, l’Irakien a bondi en criant « c’est le baiser de l’adieu, espèce de chien »

Pour des millions de personnes, Montazer Al-Zaidi, le « justicier attendu » [Montazer signifie attendu], et sa paire de chaussures auront permis d’empêcher le président américain d’oublier l’Irak après son départ de la Maison-Blanche. Il aura d’autant plus de mal à oublier qu’il a déjà été botté en touche par les Américains eux-mêmes quand ils ont tourné le dos à sa clique républicaine pour élire Barack Obama.

« A ce stade, quelque 200 journalistes irakiens mais aussi d’autres (nationalités), dont des Américains, ont exprimé le souhait de défendre le journaliste gratuitement », a dit à l’AFP Khalil Doulaïmi, basé à Amman.

Son pays ruiné, ses guerres perdues et son honneur bafoué, il ne manque rien, le bilan est parfait!

 

 

 


Actions

Informations






Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers