Le pape en « terres saintes »

10 05 2009

Dans l’avion qui l’amenait à Amman, le pape confiait aux journalistes qu’il était venu ici comme une « force spirituelle ».

La visite du pape en Terre sainte du 8 au 15 mai le conduira en Jordanie (Amman, mont Nébo et Béthanie), en Israël (Jérusalem, Nazareth, vallée du Cédron/vallée de Josaphat) et en Cisjordanie (Bethléem, camp de réfugiés d’Aïda).

Au deuxième jour de son voyage en Jordanie, le souverain pontife a choisi samedi de marcher sur les traces de Moïse, qui, conduisant le peuple d’Israël. Alors que Moïse conduisait Israël dans les pas de l’Eternel, ce pape qui prétend le suivre réintégrait Mgr Richard Williamson, l’un des quatre évêques intégristes dont l’excommunication a été levée par Benoît XVI, bien qu’il nie l’existence des chambres à gaz. Les juifs apprécieront la comparaison avec Moïse de ce faux prophète. Dans le livre des Nombres (21,6-9), il est question du serpent d’airain, utilisé par Moïse pour protéger les Israélites des morsures de « serpents brûlants » que Yahvé leur aurait envoyés. Or, comme le serpent d’airain fut élevé sur une perche, afin que les Israélites mourants pussent fixer les yeux sur lui et ainsi être guéris, de même Jésus a été élevé sur la croix, afin que tout pécheur qui croit en Lui ait la vie éternelle. L’Israélite n’a rien d’autre chose à faire qu’à regarder vers son Messie pour être sauvé du nahash qui lui est envoyé maintenant.

papeneba.jpg

A Amman le 9 mai le pape a visité le plus grand lieu de culte musulman de Jordanie, Benoît XVI a mis en garde contre « la manipulation idéologique de la religion », y compris « à des fins politiques », qui peut entraîner « tensions » et « violences ».

Rassembleur des chrétiens et des musulmans: lors d’une allocution devant une assemblée de dignitaires religieux le pape a déclaré: « Chrétiens et musulmans sont poussés ensemble à rechercher tout ce qui est juste et vrai. » Il a souligné que la « liberté religieuse est naturellement un droit humain fondamental et mon espérance fervente et ma prière sont que le respect des droits inaliénables et de la dignité (…) soient toujours plus affirmés et défendus non seulement au Moyen-Orient mais partout dans le monde ». « Ma visite en Jordanie me donne l’heureuse occasion de dire mon profond respect pour la communauté musulmane, et de rendre hommage au rôle déterminant de sa Majesté le roi dans la promotion d’une meilleure compréhension des vertus proclamées par l’islam », a encore dit le souverain pontife. Après avoir très brièvement visité la mosquée Al-Hussein d’Amman, le pape a alors demandé aux croyants d’être « cohérents » face aux « opposants à la religion ».

Les millions de morts assassinés pour leur foi pendant tout le Moyen-âge où l’église catholique était la maîtresse spirituelle en Europe apprécieront cette tardive prise de position du pape de Rome. Ces millions de morts qui s’opposaient alors aux  » manipulations idéologiques de la religion catholique », y compris « à des fins politiques », ces morts étaient parfaitement cohérents pour le Vatican face à tous ces opposants religieux que furent les cathares ou les protestants d’alors. Apocalypse 17:6  Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement. Qui ne serait aujourd’hui étonné d’entendre les propos d’un pape dont les prédécesseurs ont fait ce qu’il dénonce maintenant. La femme d’Apocalypse 17 ne peut être que l’Eglise de Rome.

Sa précédente, et première, visite dans un lieu de prière musulman, avait été celle à la Mosquée bleue d’Istanbul en novembre 2006, en pleine polémique après ses propos de Ratisbonne (Allemagne) semblant assimiler islam et violence.

Benoît XVI y avait spectaculairement fait une prière personnelle, tourné vers La Mecque.

A Amman, il n’a pas prié dans la mosquée, mais il s’est « recueilli par respect pour ce lieu de foi et de prières », a précisé à la presse le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican.

Un chef qui se dit chrétien tout en embrassant la foi d’une religion qui nie la divinité de Jésus Christ ne peut en aucun cas être chrétien lui-même.


Actions

Informations






Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers