Le «Camp de la paix»….

27 05 2009

Sur les rives du détroit d’Ormuz, aux Emirats Arabes unis le président Français a inauguré mardi 26 mai la première base française interarmées à l’étranger depuis plus de 50 ans. L’implantation de cette base projette la France dans une zone mondiale sous tension, mais aussi incontournable en ce qui concerne le dossier énergétique. Elle découle également de la volonté française annoncée dans le Livre Blanc de la défense de 2007, validé en 2008, de créer des « zones prioritaires » pour la présence de l’armée. Enfin elle intervient quelques semaines après l’annonce des essais réussis du missile iranien Sajil-2, capable d’atteindre Israël, les pays du Golfe et le sud-est Européen…

sarkozygolf.jpg

En inaugurant hier à Abou Dhabi (Emirats arabes unis) une base militaire, le président Nicolas Sarkozy fait amorcer à la France un spectaculaire virage géostratégique. Pour la première fois, la République a construit une installation de défense permanente hors de son aire d’influence traditionnelle, formée par ses anciennes colonies d’Afrique.

Pour saisir cette évolution, il faut placer l’inauguration de cette base en face de cette autre initiative française: lors de son récent séjour à Yaoundé, le premier ministre François Fillon a signé un accord avec le Cameroun, qui ne stipule plus le recours à l’intervention militaire française. Alors que depuis les indépendances formelles des ex-colonies, il était systématiquement prévu que l’armée de l’ancienne métropole pût être appelée à l’aide par les gouvernements africains. Vraisem­blablement, les futurs accords entre la France et les pays d’Afrique revêtiront tous cet aspect non militaire, à court ou moyen terme.

Désormais, la France détourne un peu le regard de son passé africain pour le braquer vers le présent, illustré par cette région riche en tensions militaro-politiques et en… pétro­dollars: le Golfe. D’ailleurs, profitant de son passage aux Emirats arabes unis, Nicolas Sarkozy tente de convaincre les dirigeants de la région d’acquérir du matériel de guerre français, dont le fameux avion de combat Rafale que le groupe Dassault essaie également de vendre à la Suisse.

Cette présence française aux Emirats constitue aussi la suite logique de la réintégration de Paris au sein du commandement de l’OTAN. Désormais, les efforts militaires occidentaux se concentrent sur cette région de tous les dangers. Un conflit nucléaire entre Israël et l’Iran ne peut être écarté. Or, les monarchies sunnites du Golfe sont au moins aussi inquiètes qu’Israël par la prééminence de l’Iran et de son chiisme militant. En s’implantant de manière permanente dans cette zone du monde, les français souhaitent occuper une position dissuasive. « Si l’Iran attaque les Emirats arabes, il attaque aussi les français » a-t-on déclaré.

Inauguré un an et demi à peine après le lancement du projet, le «Camp de la paix» français doit héberger dès juillet plus de 400 soldats sur trois sites. Une base navale et de soutien logistique dans le port d’Abou Dhabi, une base aérienne où stationnera un détachement d’au moins trois avions de combat et un camp d’entraînement au combat urbain en zone désertique.

C´est la première fois depuis cinquante ans, depuis les indépendances africaines exactement, que la France ouvre une base militaire permanente hors de son territoire national. C´est aussi la première fois que les Français s´implantent ainsi de manière permanente dans une région d´influence anglo-saxonne.

Annoncée lors du dernier voyage de Nicolas Sarkozy aux Émirats arabes unis, en janvier 2008, inaugurée dix-huit mois plus tard seulement, la création de «la base du président» a été gérée de A à Z par l´Élysée, dans le plus grand secret. Et pour cause : elle illustre le changement de position stratégique de la France. Publié il y a tout juste un an, le livre blanc sur la défense avait annoncé le virage géostratégique de la France, dont les intérêts se déplacent chaque année un peu plus à l´est, le long d´un arc de crise allant de l´Atlantique à l´océan Indien, devenu depuis la fin de la guerre froide le centre de toutes les tensions et la région du monde où les risques terroristes sont les plus grands. Pour Nicolas Sarkozy, la création de la base est «le signe que notre pays sait s´adapter aux nouveaux enjeux et aux nouveaux défis, qu´il est prêt à prendre ses responsabilités et à jouer tout son rôle dans les affaires du monde».

Cette base s’inscrit dans la logique sarkozienne du livre blanc : apurer les accords secrets passés avec des pays amis – dont certains, qui dataient de la période postcoloniale, étaient dépassés -, les renégocier afin de rationaliser notre présence à l´étranger. Mais aussi les rendre publics et les faire ratifier par le Parlement.

 

«Aucun débat». L’établissement de cette base résulte d’un accord de défense signé en janvier 2008 avec les Emirats arabes unis, dont Abou Dhabi constitue l’entité dominante sur le plan politique et militaire. Selon ce texte, Abou Dhabi finance les infrastructures et Paris prend en charge les frais d’équipement et de fonctionnement.

Mais ce qui n’a pas été dévoilé, c’est la partie secrète de l’accord, ce à quoi s’est engagé Paris en cas de menaces contre la sécurité de son allié. Bien sûr, Abou Dhabi ne souhaite pas que cette partie soit rendue public. Dans l’opposition française, on le déplore : «C’est une question de principe. Le Parlement, qui est codécisionnaire en matière de défense, devrait au minimum être informé sur le contenu de cet accord et pouvoir en débattre. Déjà, le choix de cette base n’a fait l’objet d’aucun débat alors qu’elle nous place de facto dans une zone dangereuse», souligne le député socialiste François Lamy.

Le déni de démocratie et le menssonge, sont véritablement le mode de fonctionnemnt de  ce gouvernement!

« Vous êtes désormais plus un royaume, avec un roi qui décide à peu près tout. Vue de l’étranger, la France n’est plus vraiment considérée comme une démocratie parlementaire. » Bernard Bertossa, procureur général de Genève,

 


Actions

Informations






Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers