Europa VS Jerusalem

6 06 2009

Aujourd’hui les élections européennes s’inscrivent clairement pour moi dans le cadre de l’accomplissement du chapitre 13 de l’Apocalypse. Dans ce chapitre une bête sort de la mer, cette figure allégorique représente pour notre temps l’empire romain qui se reconstitue sous nos yeux. C’est aussi de manière moins développée l’image de la statue de Daniel avec ses doigts de pieds mêlés de fer et d’argile. Une forme d’époux pour la reine du ciel en somme. L’image antéchrist du chapitre qui lui précède en Apocalypse 12. La statue de Daniel se termine par les pieds qui seront brisés par Christ, le rocher de justice. Alors que l’Epouse de Christ se termine par la tête qui sera couronnée par Christ. Les cheveux étant Israël et les yeux les deux témoins dont la venue ne saurait plus tarder maintenant.

La Bête et l’Epouse de Christ se font face comme deux contraires qui apparaissent au même moment. Ceci doit susciter dans le cœur des enfants de Dieu un formidable  espoir, celui de voir bientôt l’Epoux !

garden.jpg

En effet le temps est désormais venu où toutes choses arrivent à son terme. Satan a fait son monde et l’Eternel le sien. Dans le sixième jour de mille ans apparaît donc l’homme et la femme selon l’image de Dieu.

Le corps de l’Epouse de Dieu se forme d’abord par les dix premiers patriarches d’Adam à Noé,  puis de Noé à Abraham de nouveau dix. Voilà sur 2000 ans les pieds de l’Epouse. D’Abraham à Jésus de nouveau 2000 ans, ceux d’israël, l’Epouse volage décrite en Ezéchiel 16: 1  La parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots: 2  Fils de l’homme, fais connaître à Jérusalem ses abominations! 3  Tu diras: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel, à Jérusalem: Par ton origine et ta naissance tu es du pays de Canaan; ton père était un Amoréen, et ta mère une Héthienne. 4  A ta naissance, au jour où tu naquis, ton nombril n’a pas été coupé, tu n’as pas été lavée dans l’eau pour être purifiée, tu n’as pas été frottée avec du sel, tu n’as pas été enveloppée dans des langes. 5  Nul n’a porté sur toi un regard de pitié pour te faire une seule de ces choses, par compassion pour toi; mais tu as été jetée dans les champs, le jour de ta naissance, parce qu’on avait horreur de toi. 6  Je passai près de toi, je t’aperçus baignée dans ton sang, et je te dis: Vis dans ton sang! je te dis: Vis dans ton sang! 7  Je t’ai multipliée par dix milliers, comme les herbes des champs. Et tu pris de l’accroissement, tu grandis, tu devins d’une beauté parfaite; tes seins se formèrent, ta chevelure se développa. Mais tu étais nue, entièrement nue. 8  Je passai près de toi, je te regardai, et voici, ton temps était là, le temps des amours. J’étendis sur toi le pan de ma robe, je couvris ta nudité, je te jurai fidélité, je fis alliance avec toi, dit le Seigneur, l’Eternel, et tu fus à moi. 9  Je te lavai dans l’eau, je fis disparaître le sang qui était sur toi, et je t’oignis avec de l’huile. 10  Je te donnai des vêtements brodés, et une chaussure de peaux teintes en bleu; je te ceignis de fin lin, et je te couvris de soie. 11  Je te parai d’ornements: je mis des bracelets à tes mains, un collier à ton cou, 12  je mis un anneau à ton nez, des pendants à tes oreilles, et une couronne magnifique sur ta tête. 13  Ainsi tu fus parée d’or et d’argent, et tu fus vêtue de fin lin, de soie et d’étoffes brodées. La fleur de farine, le miel et l’huile, furent ta nourriture. Tu étais d’une beauté accomplie, digne de la royauté.

… Puis vint le péché et la prostitution !

Puis de Jésus à notre temps celui des nations à nouveau 2000 ans et le terme de la création pour l’homme et son épouse. Au terme des jours le cœur des fidèles en Christ au sein des nations fusionne avec ceux d’Israël qui reçoivent Yeshoua comme le Massiah,  pour former un seul corps, celui de l’Epouse parfaite qui apparaît en Apocalypse 12. 1 Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

De cette Epouse les écritures parlent ainsi :

“Car je suis jaloux à votre sujet d’une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter au Christ comme une vierge pure” (2 Co 11.2).

La représentation de l’église comme étant l’Epouse de Christ nous donne une autre vue de la nature et du caractère de l’Eglise. Pour avoir une compréhension complète du dessein de Dieu pour son Eglise, nous devons considérer toutes les expressions, toutes les images et toutes les figures utilisées par le Saint-Esprit pour la décrire.

Cela s’accorde avec l’exhortation de Paul à la fidélité, en 2 Corinthiens 11.2 : “Car je suis jaloux à votre sujet d’une jalousie de Dieu, car je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure”.

L’accomplissement des fiançailles est la cérémonie du mariage. Jean décrit la vision de la nouvelle Jérusalem, la ville sainte, quand elle descendit du ciel comme une épouse parée pour son époux. “Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, prête comme une épouse qui s’est parée pour son époux” (Ap 21.2).

Lorsque Esaïe écrivait au sujet des bénédictions du Seigneur, il utilisa l’attrait d’une jeune épouse comme illustration : “Je me réjouirai pleinement en l’Eternel, mon âme sera ravie d’allégresse en mon Dieu ; Car il m’a revêtu des vêtements du salut, Il m’a couvert du manteau de la justice, comme la fiancé s’orne d’une parure” (Es 61.10). Plus loin, il compara le peuple fidèle de Dieu à l’éclat de l’épouse : “Comme la fiancée fait la joie de son fiancé, ainsi tu feras la joie de ton Dieu” (Es 62.5).

L’église, l’épouse de Christ, est parée des vêtements de justice et de la robe nuptiale de sainteté. Paul écrit “pour faire paraître devant lui cette église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et sans défaut” (Ep 5.27).

L’Epouse parfaite en Christ est parée de toutes les vertus. Elle fait la joie de son Epoux, ce qui est pour nous la plus belle des espérances et de joie.

Dans le terme d’Epouse, nous voyons la relation unique de l’Eglise avec Christ, la loyauté de l’Eglise envers Lui, les provisions qu’Il lui prodigue, l’identité qu’Il lui confère, et l’avenir qu’Il lui réserve. Cette image nous rappelle les avantages et les espérances que nous avons en tant que Chrétiens, ainsi que nos obligations. Elle inonde nos esprits d’émotion alors que nous contemplons la place si belle, si glorieuse, qui nous est réservée près de Jésus-Christ.

Restons donc fidèle dans la pureté de sa Parole, car le temps est désormais proche où nous pourrons redresser la tête  pour accueillir notre Sauveur Jésus comme notre Epoux et vivre avec Lui pour l’éternité.


Actions

Informations






Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers