L’UPM renaît de ses cendres

13 07 2009

Apocalypse 13 nous annonce la renaissance de l’empire de Rome Voire l’article sur le sujet ici : http://lettrealepouse.free.fr/breves/LAE10.htm

L’empire était à son apogée scindé en deux parties, une occidentale et l’autre orientale. La partie occidentale est en phase d’achèvement,  il reste donc la partie orientale à rallier par des traités et alliances fragiles, comme Daniel 2 : 40 nous l’a annoncé.

Le grand chanoine de France Nicolas Sarkozy, travaille donc avec toute son énergie coutumière pour faire entrer l’Union pour la Méditerranée dans les prophéties.

 

unionpourmediterranee.png

L’Union pour la Méditerranée célèbre lundi son premier anniversaire, qui coïncide avec la fin d’une longue paralysie, due notamment à l’intervention militaire israélienne à Gaza de décembre-janvier.

« Le vrai bilan, ce sera l’UPM deux ans après », fait valoir Gilles Mentré, conseiller auprès de la présidence française. Un sommet se tiendra en juillet 2010 « et c’est là qu’il faudra rendre des comptes », a-t-il ajouté lors d’un récent colloque organisé à Paris par la Fondation pour l’innovation politique.

Le 13 juillet 2008, le premier sommet de l’UPM, réunissant à Paris les pays riverains de la Méditerranée (à l’exception de la Libye) et ceux de l’Union européenne, avait été salué comme un succès des coprésidences française et égyptienne. Des réunions d’experts, de fonctionnaires, de ministres, avaient suivi jusqu’à un gel des réunions, conséquence du conflit de Gaza.

L’UPM vise à convertir l’espace méditerranéen en zone de paix par le biais de projets, en particulier sur l’environnement ou le transport. Son objectif, porté par le président français Nicolas Sarkozy, était de sortir de l’ornière le processus de dialogue euro-méditerranéen dit de Barcelone, né en 1995.

On l’avait jugée mort-née. L‘Union pour la Méditerranée renaît doucement de ses cendres. Jeudi 25 juin, à Paris, avait lieu la première réunion interministérielle sur les projets de développement durable. La manifestation concrète d’une coopération longtemps mise à mal.  Exit les discours politiques grandiloquents et les grandes tapes dans le dos entre ministres. Après la crise du conflit israélo-palestinien de janvier, qui avait entraîné la suspension de l’Union à la demande des pays arabes, pas question de prendre de risque. L’heure est désormais à une collaboration technique et plutôt consensuelle. Rien de plus.

Comme la zone de paix bute sur la pierre israélienne l’esprit antéchrist de l’Union sous la domination de l’Eglise de Rome pousse désormais ses pions de manière unilatérale.

Javier Solana, Haut Représentant de l’UE pour la politique étrangère et de sécurité commune, propose de faire reconnaître par l’ONU l’existence d’un Etat palestinien même en l’absence de résultat lors des négociations.

Sur fond de stagnation du processus de la paix, M.Solana, cité par les médias locaux, propose de fixer un terme pour les négociations israélo-palestiniennes qui, une fois échu, permettra au Conseil de sécurité de déterminer lui-même les conditions du règlement et de « reconnaître l’Etat palestinien comme membre de plein droit de l’ONU« .

Israël s’oppose aux déclarations du chef de la diplomatie européenne, Javier Solana. « La paix doit se construire et non être imposée », a répliqué Avigdor Lieberman sur Radio Israël. M. Solana, qui se prononce pour un retour aux frontières d’avant la guerre de 1967, estime que les médiateurs internationaux – ONU, UE, Russie et Etats-Unis – devraient fixer un délai aux parties pour conclure un accord. Le chef de la diplomatie européenne considère qu’à l’issue d’un délai déterminé, la communauté internationale serait légitime pour proclamer unilatéralement la solution de deux Etats. Elle résoudrait alors elle-même les questions des fontières, des réfugiés, du statut de Jérusalem et des arrangements de sécurité.

Dans le feuilleton: Israël toujours plus seul.

La Grande Bretagne imposera un embargo d’arme sur Israël et ne fournira plus d’armement aux bâtiments de la marine israélienne, en raison de leur participation active à l’opération « Plomb durci » dans la bande de Gaza.


Actions

Informations






Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers