Quand la semeuse sème le doute

18 08 2009

Emises par La monnaie de Paris, des nouvelles pièces en argent de 10 et 25 euros (et leur grande sœur en or de 250 euros) sont à disposition depuis le mois de mai, mois de la vierge Marie, à La Poste. (2 millions de 10 euros, 250.000 de 25 euros et 25.000 pièces de 250). Depuis quelques temps, ces pièces en argent (10 et 25 euros) qui étaient à priori prédestinées à être collectionnées, commencent à circuler dans les commerces. Et comme la plupart des commerçants ne les ont jamais vues, ils ont tendance à les refuser. Ces pièces ne peuvent être utilisées que dans les commerces en France.

 10eurosrgent.jpg25eurosargent.jpg

Dans un article précédent, http://schoenel.unblog.fr/les-elections-europeennes/, j’avais déjà souligné le caractère hautement religieux des pièces française qui sont le verbe imagé mais très parlant utilisé par le diable. Et voilà qu’il récidive avec ces nouvelles pièces en circulation désormais.

Une évolution nouvelle apparaît par rapport aux pièces de 1 et 2 euros officielles.

Sur l’avers : La Semeuse semble marcher dans les cieux pieds nus, une robe longue ouverte sur ses jambes nues, les cheveux au vent s’échappant du bonnet phrygien, la démarche altière, plongeant sa main gauche dans le sac en bandoulière posé sur son épaule droite, quelques étoiles sont disséminées derrière elle, le soleil n’est plus levant comme par le passé, mais s’élevant rayonnant de tous ses feux.

Les cultes antiques et païens de la mère et l’enfant sont aux évangiles celui du Père et du Fils, ils sont de parfaits contraires. Sur nos pièces française apparaît donc désormais la reine du ciel portant Mithra (le bonnet phrygien), Mithra appelé, Sol Invictus (en latin, Soleil Invaincu) est une divinité solaire apparue dans l’Empire romain au III siècle. Elle reprend des aspects de la mythologie d’Apollon et connaît une grande popularité dans l’armée romaine. L’empereur Aurélien (270-275) lui assure une place officielle à Rome et proclame que le Soleil Invaincu est le patron principal de l’Empire romain et fait du 25 décembre (jour suivant le solstice d’hiver) une fête officielle (dies natalis solis invicti).

Le dieu Soleil est l’image de l’homme fait dieu par le diable qui s’oppose à Jésus la lumière du monde. Sur les nouvelles pièces le Soleil s’élève désormais rayonnant, ce qui signifie dans la mythologie que le Soleil comme dieu est honoré en portant la couronne radiée. Pour Satan celui qui doit être le messie des hommes, leur guide, est désormais couronné et peut s’élever pour rayonner (régner) sur les nations (les étoiles). Cette semence de la femme (semeuse) est en fait la semence du serpent.

http://schoenel.unblog.fr/2009/06/22/le-fiel-de-la-terre/

Au revers : au milieu de la valeur faciale est inscrit le mot « euro », entourée de deux branches comme couronné, l’une de chêne, l’autre de laurier, évoquant le sigle de l’Euro

Dans le monde méditerranéen antique la couronne n’est qu’un simple rameau de feuillage dont les deux extrémités sont reliées. Les rameaux sont réels ou en or, portée comme ornement sur la tête, mais non pas comme une couronne, selon le sens que nous attachons à ce mot, c’est-à-dire comme emblème de la royauté ; car chez les anciens, un diadème (diadema) tenait la place de la couronne moderne. La couronne de laurier par exemple était utilisée comme récompense ou dignité militaire. Outre sa fonction honorifique elle est un signe de consécration aux dieux antiques. Dans le sacrifice, sacrificateur et victime sont couronnés. On pense que les dieux se détournent de ceux qui se présentent sans être couronnés.

Les statues des dieux sont couronnées, elles sont souvent réalisées dans des végétaux consacrés, attributs des dieux. Ainsi on offre à Zeus des couronnes de chêne, à Apollon des couronnes de laurier, à Aphrodite des couronnes de myrte, le Soleil comme dieu est honoré de la couronne radiée.

Quand les impératores romains s’emparent de villes en recevant la félicitas de la dea Roma, de la ville par excellence, Rome, souveraine et indestructible, invincible et invaincu, ils reçoivent en récompense la couronne tourrelée.   Les desservants du culte, portent une couronne en rapport avec le culte qu’ils desservent. A Rome les prêtres chargés du culte de la divinité agricole Dea Dia sont couronnés d’épis de blé. Aux olympiades les vainqueurs aux jeux sont couronnés de laurier et le jour de leur mariage les époux portent une couronne de myrte. L’or coronaire qui se substitue au feuillage, rappelle aux hommes que l’impérator  doit être considéré comme le représentant des dieux sur terre.

L’euro couronné de chêne et de laurier est donc le signe que le père des dieux (Zeus)  a choisi Europe pour son épouse qu’il couronne, et son fils (Apollon) pour qu’il la guide.

Les trois hexagones mêlés rappelle le nombre 666 qui est la gématria de kelohim (comme Elohim) de Genèse 3 :5 où le serpent séduit Eve En lui assurant qu’elle sera comme Dieu si elle mange du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

Nous sommes ici parfaitement dans le cadre d’Apocalypse 12 et 13 où l’Epouse de Christ apparaît couronnée et où simultanément vient la bête qui veut aussi être couronnée. Le conflit est donc en cours et les propos de Paul résonnent dans notre actualité. 2 :2  Thessaloniciens 3  Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, 4  l’adversaire qui s’élève au–dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui–même Dieu. 5  Ne vous souvenez–vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous ? 6  Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps. 7  Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. 8  Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement. 9  L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, 10  et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés.

Lilith (la semeuse) nous apprend que ce qui la retient n’agit plus, la foi en Christ, et que l’impie peut s’élever désormais. En effet les églises sont devenues des lieux de plaisirs où les filles de joies qui se sont autoproclamées prêtresses de Christ ont transformé en lupanar évangélique la maison du Seigneur. Soirées de bals où la musique rock chantée par les stars du système évangélique ont remplacé les antiques Bââl et Astartée, les  assemblées n’ont plus la puissance de la foi en Jésus Christ pour contenir l’adversaire, au contraire elle sont devenues son instrument.

Malheur, malheur sur elles, car elles ont autant à craindre l’impie qui vient que les fils de l’huile, les deux témoins, qui visiteront les écuries d’Augias dénominationelles, non pour les nettoyer mais pour libérer les captifs de Christ qu’elles retiennent encore.

250euros.jpg


Actions

Informations



19 réponses à “Quand la semeuse sème le doute”

  1. 18 08 2009
    Laurent (16:28:17) :

    En lisant votre article, j’en conclue que la grande tribulation a ou aurait débuté.
    Pour ma part, je pense car l’Esprit me l’a fait comprendre que la grande tribulation a débuté en avril dernier, à peu de chose près au moment de la prise de pouvoir du nouveau gouvernement israëlien. En général lorsque je le dis, on me traite de fou.
    Concernant ce passage de l’Ecriture « Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps, il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. »
    Je reste perplexe, car en regardant dans différentes versions de la Bible, on rencontre l’expression : « que celui qui le retient encore soit abolie ou soit détruit »
    C’est pourquoi je ne pense pas qu’il soit question ici du Saint Esprit, comme beaucoup l’affirment. Je ne suis pas compétent en Grec, j’aimerai bien connaître le mot d’origine. La version Darby réputée pour sa litéralité dit « que celui qui le retient soit loin ».
    J’aimerai apporter un petit bémol sans prétention et sans regard sur d’autres assemblés que celle que je fréquente. Dans mon église, on parle de péché, de repentance et de la foi en Jésus seul moyen d’être sauvé. Nous sommes plusieurs à veiller pour que l’esprit du monde ne pénètre pas dans l’église. C’est pourquoi dans un autre message je parlais de compromis ! Il ne faut jamais faire de compromis c’est très dangereux le diable n’attend que ça pour nous en faire accepter d’autres.
    Que Dieu vous bénisse.

  2. 19 08 2009
    Thierry (01:06:16) :

    Salut à tous,

    Laurent, pourrais-tu m’envoyer à l’adresse ci-dessous, ta vision concernant ce gouvernement israelien et le début de de la grande tribulation ?
    Merci. Sois béni.
    thierry(arobase)sentinelle(point)info

  3. 20 08 2009
    Ghislain Bédard (16:45:53) :

    Je ne suis pas d’accord avec l’affirmation que la grande tribulation ait déjà commencé. Le point de départ officiel de celle-ci ne sera que lorsque l’antichrist aura signé un pacte de 7 ans avec Israël.
    Procurez-vous l’enseignement du Dr. Arnold Fruchtenbaum, théologien juif messianique. http://www.ariel.org

  4. 22 08 2009
    Laurent (07:12:03) :

    Bonjour Ghislain,
    tu as peut-être raison et l’étude est sûrement basée sur le livre de Daniel CH 9 verset 27. Cependant je n’ai aucune certitude sur l’eschatologie car c’est très difficile à interpréter. Je préfère analyser les évènements en rapport avec les prophéties bibliques. Il faut bien se rendre à l’évidence en ce moment se passe des évènements qui ont un rapport avec les prophéties. Mes certitudes sont uniquement placées dans l’œuvre de Jésus-Christ qui a tout accomplit en mourrant à notre place, il nous a sauvé par le seul moyen de la foi. Il est je pense dangereux d’attendre tel évènement précis, car si il ne produit pas de la manière que nous pensions, il est possible de passer à coté d’un autre évènement capital. En résumé j’ai des idées sur comment les choses peuvent se dérouler, ces idées sont basées sont des textes bibliques, mais je ne m’y attache pas avec une CERTITUDE ABSOLUE, car je ne suis qu’un humain et je peux me tromper dans mes raisonnements. Maintenant si tu connais un homme infallible ! Tu peux être sûr de ses paroles. Je préfère me confier en Dieu en attendant la confirmation par le Saint-Esprit qui habite en nous, je ne fais confiance à aucun homme, même pas à moi-même.
    Bien fraternellement en Jésus-Christ.
    Laurent

  5. 24 08 2009
    Ghislain Bédard (19:51:30) :

    Bonjour Laurent, et salutations en Jésus-Christ.
    Il est évident que nous approchons des temps très troublants.
    Je suis de position pré-tribulation car la colère de Dieu ne nous est pas destinée et pour pleins d’autres raisons bibliques.
    Donc si nous entendons les pas de bottes de l’antéchrist et que nous partons avant qu’il ne se manifeste, combien proche peut être le départ pour rencontrer notre Maître Jésus-Christ. J’ai reçu l’enseignement d’un juïf messianique qui a écrit plusieurs livres reconnus mondialement et que je rencontre personnellement à chaque automne depuis quelques années déjà. Une somité dans les écritures car il connaissait presque par coeur l’ancien testament et maintenant, depuis qu’il a reçu Yeshoua comme son Messie, il fait toutes les connections très facilement du nouveau à l’ancien testament. Il maîtrise le grec et parle l’araméen donc il peut vraiment faire ressortir toutes les clés nécessaires à la compréhension de l’eschatologie . Depuis que j’ai pris connaissance de son enseignement très précis , je n’ai aucun doute que l’enlèvement peut arriver à n’importe quel moment . La tribulation ne suivra pas nécessairement tout de suite après mais c’est quand-même une possibilité. La tribulation commencera lorsque l’antéchrist signera avec Israël une alliance de 7 ans. Et effectivement, ces 7 années correspondent avec la dernière semaine d’années de la prophétie des 70 semaines que l’on retrouve dans Daniel.
    Levons nos têtes, nous sommes très proches et l’enlèvement est peut-être la prochaine étape qui poussera le monde à se soumettre à un gouvernement mondial.
    Maranatha!!!!

    Ghislain

  6. 24 08 2009
    schoenel (20:44:27) :

    Montrez-moi un seul passage dans les écritures où il est fait mention d’un enlèvement avant les tribulations.
    En attendant voici un passage très explicite démontrant le contraire.
    Apocalypse 11 : 3 Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours. 4 Ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre. 5 Si quelqu’un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis ; et si quelqu’un veut leur faire du mal, il faut qu’il soit tué de cette manière. 6 Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu’il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie ; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu’ils le voudront. 7 Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera.

    Les deux témoins en tant qu’épreuve pour le monde initie les tribulations. Les fléaux de Dieu ont pour mission de battre la moisson pour séparer la balle du grain, ou pour être plus clair, pour préparer l’Epouse à recevoir l’Epoux. Le reste est écrit au chapitre 12 : « Et la femme s’enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu’elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours. »
    Il n’a a qu’un jour qui sera épargné à l’Epouse, le dernier : le jour de l’Eternel où tout sera consumé. Visiblement beaucoup de choses doivent encore être enseignées.

  7. 25 08 2009
    Laurent (07:03:19) :

    Bonjour à tous,
    c’est bien de pouvoir parler des choses de Dieu de manière posé.
    J’ai fait une étude sur l’Apocalypse et malheureusement je rejoins totalement l’avis de Schoenel, Dieu ou Jésus nous délivre de la colère qui vient I Théssaloniciens, c’est à dire le jour de vengeance de l’Eternel qui débute au chapitre 8 de la Révélation, mais avant l’épouse est bien présente pendant la tribulation. Il y a très peu de passage dans l’écriture qui peuvent faire penser le contraire. Par contre les saints sont toujours poursuivis, persécutés et mis à mort dans toute l’Apocalypse. A chacun de se faire son opinion en gardant une foi infallible en Jésus.
    Bien fraternellement à tous.

  8. 25 08 2009
    Ghislain Bédard (23:47:12) :

    Bonjour, je vais vous revenir plus longuement là-dessus demain.
    Je veux ,par contre, vous dire que les saints qui sont toujours poursuivis concernent ceux qui se convertiront pendant la tribulation ( grâce ,entre autres, au message des 144000 juïfs vierges) et le peuple juïf dont les 2/3 périront dans la deuxième partie de la tribulation après que l’antéchrist se sera assis dans le temple de Jérusalem en se proclamant lui-même Dieu .
    Mathieu 24 décrit la tribulation, la femme représente Israël et non l’Église et elle ira se cacher à Petra où le Seigneur la nourrira pendant 1260 jours et les 24 vieillards de l’apocalypse représentent l’Église qui est déjà au ciel avant le déclenchement de l’apocalypse.
    Donc, à demain!!!
    En Lui !!
    Ghislain

  9. 26 08 2009
    Laurent (11:18:11) :

    Tu as sans doute raison mais peu importe le moment, avant ou bien pendant la tribulation. L’important pour nous qui avons reçu l’Esprit d’adoption c’est de marcher sur le chemin étroit de la sanctification.
    Que Dieu nous préserve du mal et nous bénisse jour après jour.
    Que son nom soit glorifié.

  10. 26 08 2009
    Ghislain Bédard (22:29:16) :

    L’enlèvement doit se produire à la dernière trompette. Les partisans de l’enlèvement à la moitié ou à la fin de la Tribulation essaient de comparer cette dernière trompette à la septième trompette du livre de l’apocalypse. Mais ceci n’est pas possible car lorsque la première épitre aux Corinthiens fut rédigée, Jean n’avait pas encore écrit l’Apocalypse. Les Corinthiens ignoraient l’existence des 7 trompettes. D’ailleurs, le fait que Paul ait employé l’article défini  »la » dernière trompette démontre clairement qu’il s’attendait à ce que les Corinthiens sachent de quoi il parlait. Les seules trompettes qu’ils connaissaient sont celles mentionnées dans l’Ancien Testament ; surtout celles de la Fête des Trompettes. La dernière trompette se rapporte à cette fête et à la coutume juïve. Lors de cette cérémonie annuelle, il y a une série de petits sons de trompette se terminant par une longue sonnerie de trompette, qui est appelée  » tekiah gedolah », la grande sonnerie de trompette. C’est ce que Paul veut dire par la dernière trompette. Son argument est que l’enlèvement sera l’accomplissement de la Fête des Trompettes. Par ailleurs, le moment de l’Enlèvement n’y est pas mentionné…..tiré de la page 7 du manuscrit no.39 d’Arnold Fruchtenbaum,  »L’ENLÈVEMENT DE L’ÉGLISE  ».
    Point 2, page 8,9,10, (extraits de Quand cela se produira-t-il ? ) :
    Il est évident, et cela est prouvé par plusieurs textes enseignées dans les écritures que l’Enlèvement va se produire AVANT la Tribulation. Premièrement, l’Église n’est pas citée dans aucun verset biblique qui traite de la Tribulation. Le fait que des saints soient témoins de la Tribulation n’y confirme pas la présence de l’Église. L’existence de saints de l’époque de l’Ancien Testament ne prouve aucunement que l’Église s’y trouvait. ….
    L’Église, en tant que telle, ne figure dans aucun passage concernant la Tribulation. Ce fait est surtout indéniable et révélateur dans le livre de l’Apocalypse. Dans les chapitres 1 à 3 de l’Apocalypse, où l’on dépeint les événements antérieurs à la Tribulation, la place de l’Église y est clairement définie. Elle est mentionnéeplus loin aux chapitres 19 à 22 et ces événements se rapportent aux événements postérieurs à la Tribulation. Mais dans les chapitres 6 à 18, qui concernent la période de la Tribulation elle-même, l’Église n’y est pas même mentionnée une seule fois. Ceci est tres inusité si l’on considère l’importance de l’Église dans les chapitres sur les événements antérieurs et postérieurs à la Tribulation. Il n’en est pas moins vrai que l’Église n’est mentionnée dans aucun passage traitant de la Tribulation, sauf dans le livre de l’Apocalypse. On perçoit dans tout cela un raisonnement tiré du silence sur la visibilité de l’Église….
    Page 9, Le croyant est déjà racheté de l’enfer grâce à son salut. Christ ne revient pas dans le but de délivrer l’Église de l’enfer ou du Lac de Feu. Ceci a déjà été accompli à la croix. Donc, la colère de la Grande Tribulation est celle dont l’Église est exemptée. Christ revient dans le but précis de libérer l’Église de  » la colère à venir  », à savoir , la période de la Tribulation. Le croyant possède l’assurance d’être affranchi de la colère générale de Dieu envers le péché (Romains 5 : 9 ) et de la colère de la Tribulation ( 1 Thess 1: 10 ).
    Je m’arrête ici pour ce soir, si vous êtes intéressés, je poursuivrai une autre fois.
    Ghislain

  11. 27 08 2009
    schoenel (13:59:29) :

    @ Ghislain Bédard
    Tout d’abord merci d’avoir développé votre argumentaire, car trop souvent on affirme sans démontrer. Si je comprends votre position, je n’y adhère cependant pas.
    Personnellement j’ai une vision globale de la parole de Dieu et donc je ne la segmente pas, car toutes choses dans son contenu y sont corrélées selon une architecture et un schéma de pensée très précis. Matthieu 11:25 En ce temps–là, Jésus prit la parole, et dit : Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants.
    C’est donc par la révélation que le Livre peut être compris et non par l’analyse ou la théologie. Prenons la Torah par exemple, si on prend la dernière lettre du premier mot de la Bible ; « bereshit » » (« au commencement ») la lettre qui correspond à la lettre latine T, Par un code de 50 qui correspond à un saut équidistant de 50 lettres, un peut trouver le mot « Torah ». Le même principe s’applique pour le livre de l’Exode. D’une part, en ce qui concerne au livre de Lévitique il ressort qu’il faut employer un autre code, celui de 7 qui trouve alors non pas le mot Torah mais YHWH qui est le nom divin. Dans le livre des Nombres et du Deutéronome un code de 50 nous permet de retrouver le mot  » Torah » ; mais à l’envers cette fois. Ce phénomène disparaît dès qu’on passera aux autres livres de la bible (Josué, Juges etc…) parce que la Torah est seulement composée des 5 premiers livres. Le livre du Lévitique est donc à considérer comme un centre autour duquel partent des « branches » qui se reflètent de part et d’autre.
    L’Apocalypse est dans son architecture et sa pensée construite selon ce modèle dont la clé de lecture n’est pas linéaire. Les évènements ne se succèdent pas chapitre après chapitre, mais s’articule autour d’un centre comme la création dans le livre de la Genèse. Ce modèle de lecture place donc l’Epouse au centre du livre de la révélation et les éléments qui s’y déroulent sont le fruit de son action. Ainsi les tribulations sont une réaction envers l’Epouse dont elle est le catalyseur comme le furent les plaies d’Egypte en leur temps. Le peuple n’y est pour rien directement mais il est la cause de tout, ainsi en est il des oints ru temps de la fin. Je travaille au développement de ce sujet qui un jour ou l’autre apparaîtra sur le site quand le Seigneur le jugera bon, là ce sera plus clair et plus développé.

  12. 27 08 2009
    Laurent (14:12:37) :

    Oui je suis intéressé mais que comprendre alors de la moisson chapitre 14 versets 14 à 16, c’est bien de l’enlèvement dont il est question ?
    Tu dis il n’est jamais question de l’église ! Le chapitre 7 décris pourtant l’enlèvement de celle-ci ?
    Et puis autre détail très étonnant dans les 6 premiers chapitre et les visions dans le ciel, il y a des anges, des anciens etc… mais il n’est jamais question de Saints dans les lieux célestes.
    Enfin je connais la fête des trompettes et je suis assez d’accord pour dire que l’enlèvement peut avoir lieu à la dernière sonnerie de trompette, mais ça ne prouve pas pour autant que ce soit avant la tribulation.
    J’ai déjà lu des prédications concernant l’enlèvement avant la tribulation, elles ont de très bons arguments mais très rarement basés sur la Parole de Dieu, un exemple ici http://ilrevientbientot.blogspot.com/search/label/L%27enlevement%20de%20l%27Eglise
    Sur les versets cités seul Matthieu 24 : 44 peut laisser espérer un enlèvement avant, tous les autres versets ne donne pas d’indication sur le moment.
    Donc pour moi accepter une théorie sans qu’elle soit clairement établie par la Parole de Dieu, me pose un problème. Même si je le répète, je préfèrerai avant que pendant et je fait tout pour être pret (sanctification).
    A bientôt.

  13. 30 08 2009
    Thierry (00:15:33) :

    Pour ceux qui suivent ce fil, la réponse de Laurent est destiné à Ghislain…

    Mes frères, je vous en supplie, par les compassions de Dieu, sortez de ces fables évangéliques ? Prenez le temps d’étudier la Parole de Dieu !
    le Saint-Esprit ne peut pas vous dire une chose et me dire à moi autre chose sur un même sujet !
    Jésus-Christ, Le Dieu Véritable, révèle à ses disciples une chose, à Paul, une autre chose et à Jean, une autre chose, sur un même sujet ? Comment cela-est-il possible ? Dieu serait-il un menteur ?

    Quand Paul raconte l’enlèvement aux Thessaloniciens Livre1, Chapitre 4v13-15 & 5v1-11, dit-il autre chose aux Corinthiens Livre1 ,Chapitre 15v20-25 puis v50-58?
    Jésus, en Mathieu 24 peut-il raconter autre chose que ce qu’il a fait connaitre par les apôtres et révélé à Paul puis plus tard à Jean ?
    Combien de résurrection y’a-t-il ? Combien d’avènement y’a-t-il ? Combien d’enlèvement y’a-t-il ?

    Lorsque Jésus fut tenté dans le désert ? Satan ne connaissait-il pas la Parole de Dieu ? Ne l’a-t-il pas cité pour tenter de trompé Jésus, en la sortant de son contexte ?
    Un homme, quelque soit son origine, sa renommé, sa connaissance des Ecritures ne peut en aucun cas me convaincre de ce qui n’est pas La Parole de Dieu. Cela devrait être idem pour vous mais pour cela vous devez établir une relation entre vous et La Parole !

    Ne confondez-vous pas colère et tribulations ?
    Si il est une chose certaine, c’est que nous n’aurons pas subir la Colère de Dieu en ayant acquis le salut. Mais une autre chose est certaine c’est que l’Église a toujours subi les tribulations et en subira jusqu’au retour de Son Sauveur, au dernier jour !
    Avez-vos oublié que l’Église est une extension d’Israël et qu’elle est elle-même Israël ? Avez-vous arrêté de comprendre les choses spirituelles ?

    Que Sa Parole soit une lampe à vos pieds !

  14. 30 08 2009
    Ghislain Bédard (01:16:15) :

    Salut Thierry, avant de conclure que je perd mon temps ici, peux-tu me dire svp ce que tu entends par fables évangéliques dans mes propos.
    Sais-tu qui est Arnold Fruchtenbaum?? http://ariel.org/dcs.htm
    Ne crains pas , il connait très bien les écritures et tu aurais grand intérêt à apprendre de lui pour ton discernement…
    Bonne chance!!
    Shalom!!

  15. 30 08 2009
    Thierry (18:40:04) :

    Cher Ghislain,

    Fables évangéliques : fausses doctrines issues de faux docteurs et théologiens du milieu évangélique.
    Une fois qu’un enseignement, une doctrine n’est pas vérifiable et/ou en rapport avec la Parole de Dieu, c’est une fable !

    L’enlèvement pré-Trib en fait parti !

    Tu me demandes si je connais Arnold Fruchtenbaum ? Je crois que je t’ai répondu au 7e paragraphe de mon intervention précédente : « Un homme, quelque soit son origine… »
    Pour être plus précis, si un docteur en théologie me dit que l’enlèvement est pré-Trib alors c’est un faux docteur !

    Je vais à mon tour te poser une question :
    - Sais-tu es qui est Dieu ?

    Parce que moi je le connais et il m’a dit que l’enlèvement pré-Trib est une fable ! Désolé d’être aussi catégorique !

    Maintenant ce site web n’est pas le mien. Sens-toi libre d’y revenir quand tu veux. On y trouve des infos intéressantes, puisque j’y suis . Je ne pense pas que tu y perdrais ton temps.

    La Paix soit sur toi !

  16. 31 08 2009
    schoenel (13:30:48) :

    Pour être plus précis, si un docteur en théologie me dit que l’enlèvement est pré-Trib alors c’est un faux docteur !

    Alors je dois être considéré comme l’un d’eux. J’ai pendant très longtemps considéré cette doctrine comme vraie et j’étais intimement convaincu de sa justesse. Ce qui à infléchi mes convictions, ce n’est pas des points particuliers de la parole de Dieu, c’est mon expérience personnelle. Au travers de mon humble et insignifiante personne le Seigneur est intervenu parfois de manières spectaculaires et très impressionnantes pour entrer en jugement contre ce monde, non pas une fois mais plusieurs et de manière crescendo. Par la façon extrêmement disproportionnée de Sa manière d’agir j’ai demandé à l’Eternel si cela n’était pas « exagéré ». Sa réponse fut celle-ci : « S’il me plait de mettre sur les genoux un pays entier pour sauver un seul de mes petits, QUI me le contestera ? »
    Si les 7000 qui n’ont pas fléchi les genoux devant Bââl devait reproduire à l’identique mon cheminement et produisaient en retour les mêmes effets, je peux vous certifier que le monde entrera dans les tribulations de l’Apocalypse non pas à cause de ses fautes, mais à cause de l’Epouse qui ne fléchit pas devant l’adversaire, provocant ainsi sa destruction.
    Si chacun de nous devient comme Josaphat (l’Eternel juge) il obtiendra la même réponse : 2 Chroniques 20 : 15 Soyez attentifs, tout Juda et habitants de Jérusalem, et toi, roi Josaphat ! Ainsi vous parle l’Eternel : Ne craignez point et ne vous effrayez point devant cette multitude nombreuse, car ce ne sera pas vous qui combattrez, ce sera Dieu.
    Le résultat obtenu fut l’anéantissement de l’ennemi sans combattre. Etre l’Epouse de Christ c’est un état d’esprit particulier dans les derniers jours, c’est celui de tenir ferme sur ses positions comme le fit Josaphat, alors l’Eternel combattra à votre place pour vous sauver.
    Ce n’est pas le nombre qui importe, c’est la foi !
    D’abord le monde s’embrasera à cause de l’Epouse, puis quand Israël reconnaitra Yeshoua comme son Messie, viendra la fin.
    Joël 3:2 Je rassemblerai toutes les nations, Et je les ferai descendre dans la vallée de Josaphat ; Là, j’entrerai en jugement avec elles, Au sujet de mon peuple, d’Israël, mon héritage, Qu’elles ont dispersé parmi les nations, Et au sujet de mon pays qu’elles se sont partagé.

  17. 1 09 2009
    Thierry (01:01:53) :

    « Alors je dois être considéré comme l’un d’eux. J’ai pendant très longtemps considéré cette doctrine comme vraie et j’étais intimement convaincu de sa justesse. »

    1- »Alors je dois être considéré comme l’un d’eux.  »
    En considérant ton discours actuel, à ta place j’aurais plutôt dit : « Alors j’aurais pu être considéré comme l’un d’eux ».
    Es-tu docteur en théologie ou théologien ? Un docteur est quelqu’un qui fait de nombreuses années d’études, des thèses, des recherches et continue ses recherches même après l’obtention de ses diplômes. Etant docteur, comment se peut-il qu’il se trompe sur un sujet aussi bien documenté ? Aussi longtemps qu’il se trompe, le Saint Esprit, ne l’avertirait-il pas de son erreur ? J’espère vraiment pour cet Arnold F. qu’il en sera ainsi !

    2- » J’ai pendant très longtemps considéré cette doctrine comme vraie et j’étais intimement convaincu de sa justesse. »
    Il y a une différence entre savoir et considérer, entre être convaincu et connaitre…
    Les 2 premiers, le savoir et la connaissance , identiques, viennent d’une relation intime avec La Parole de Dieu.

    Gloire soit rendu à Dieu que ton expérience t’ait remise sur la voie de la vérité. Un expérience ne suffit pas à rendre inébranlable. Partout dans le monde des milliers de gens, dans leur propre religion, font des expériences parfois inoubliables, semblant leur confirmer qu’ils sont dans le vrai. cela n’empêchera pas qu’ils se convertissent à une autre religion, y compris à la voie de la Vérité. Malheureusement, l’inverse est aussi possible: quitter la voie de la Vérité pour se perdre, La Parole n’ayant pas été le fondement, dans beaucoup de ces cas.

    Que Notre Seigneur Jésus-Christ te fortifie !

  18. 3 09 2009
    Ghislain Bédard (22:04:27) :

    Thierry, dans ta question  »- Sais-tu es qui est Dieu ?  »
    Et ta réponse qui suit:
     »Parce que moi je le connais et il m’a dit que l’enlèvement pré-Trib est une fable ! Désolé d’être aussi catégorique ! »
    Sais-tu que selon Jacques 2:19, les démons savent aussi qui est Dieu et ils le connaissent aussi.
    Il t’a donc dit que l’enlèvement pré-trib est une fable!!
    Ha, que fais-tu de ceux qui se sont fait dire par Dieu aussi que l’enlèvement pré-trib était la bienheureuse espérance??
    Fais attention , ta prétention te fait enfler d’orgueil. Pourquoi tiens-tu tant à vivre la grande tribulation ( l’angoisse de Jacob ), es-tu maso ?
    Sais-tu vraiment ce qui se passera dans cette période épouvantable?
    Ne souhaites pas y rester mais plutôt lève ta tête et témoignes aux autres de la bienheureuse espérance. Moi j’attend le Seigneur et non le fils de la perdition.
    Et toi Shoenel, tu dois trouver qu’il y une multitude de faux-docteurs car il y en a beaucoup qui sont pré-trib.
    Ton verset concernant les 2 témoins qui prouve que l’Église passe par les tribulations…c’est pas fort…serais-tu un faux -docteur toi aussi ??

  19. 4 09 2009
    schoenel (06:57:42) :

    serais-tu un faux -docteur toi aussi ??

    Que le Seigneur fasse la part des choses et qu’Il sépare les boucs des brebis, la chaume du grain noble. Concernant mes positions, que chacun agisse en personne sage comme le fit Gamaliel en son temps. Actes 5 : 38 Et maintenant, je vous le dis ne vous occupez plus de ces hommes, et laissez–les aller. Si cette entreprise ou cette œuvre vient des hommes, elle se détruira ; 39 mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courez pas le risque d’avoir combattu contre Dieu.
    Si ma démarche est vide de sens, car tiré de mon propre fond, elle périra avec moi, mais si c’est le Seigneur qui parle au travers de moi, alors ce n’est pas moi que vous combattez mais l’Eternel Lui-même, car moi je ne suis rien et Il est tout. Que l’Eternel soit juge de chacune de mes paroles et je remets entre Ses mains la défense de mon propos, pour ce qui concerne ma personne je ne défendrai rien. Le fil est désormais clos!




Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers