D’une tente à l’autre

3 10 2009

Aujourd’hui c’est la septième et dernière fête de l’Eternel. Hag haSoukkot (Hébreu חג הסוכות, fête des Tabernacles, souvent appelée « Fête des Tentes »), plus simplement Soukkot ou Souccot, est l’un des Trois festivals du judaïsme.

Les juifs construisent traditionnellement en ce jour des cabanes (soukka ) pour y résider, prendre leurs repas, voir dormir. En Israël (et parmi les juifs réformés), Soukkot dure sept jours, le premier jour étant pleinement célébré, avec un office de prières spécial et des repas festifs. Ailleurs, Souccot dure 8 jours, et le festival dure deux jours.

L’ombre des choses passées prend une forme nouvelle dans le corps de Christ où l’Eglise est devenue l’habitation permanente du Seigneur.

Ephésiens 2 19  Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. 20  Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus–Christ lui–même étant la pierre angulaire. 21  En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur. 22  En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.

Soukkot est une fête agricole à l’origine, cet aspect étant assez évident du fait de son nom de « Fête de la Moisson », des cérémonies qui l’accompagnent, et de la saison de sa célébration: « […] et la fête de la récolte, à la fin de l’année, quand tu recueilleras des champs le fruit de ton travail. » (Ex. 23:16); « […] quand tu recueilleras le produit de ton aire et de ton pressoir.  » (Deut. 16:13).

Aujourd’hui cette fête prend un relief très particulier, car loin d’Israël le diable aussi prépare sa tente et allonge ses cordages.
Au terme des jours qui sont les nôtres, la moisson est engrangée dans le grenier céleste pour son salut et la paille rassemblée pour être brûlée.  Matthieu 3:12  Il a son van à la main ; il nettoiera son aire, et il amassera son blé dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s’éteint point.

Vote irlandais sur le Traité de Lisbonne

irishflag.jpg

Ils représentent moins de 1% de la population européenne mais leur choix est capital. Les irlandais se prononçaient une nouvelle fois vendredi sur le traité de Lisbonne instaurant une réforme des institutions de l’Union européenne (UE).

Le texte du Traité de Lisbonne doit être approuvé par l’ensemble des 27 pour entrer en vigueur. Seule l’Irlande est tenue, de par sa Constitution, à se prononcer par référendum. Au total, 24 autres capitales européennes ont déjà signé le trait. L’UE veut éviter la paralysie qui avait suivi le vote négatif à 53,4% du 12 juin 2008.
Mais depuis un an, l’Irlande traverse une grave crise économique et financière et le sentiment des électeurs à l’égard de l’UE a changé. De nombreux Irlandais estiment désormais que leur pays a besoin de l’Europe.Pour éviter un nouveau scénario catastrophe, Dublin avait accepté de faire revoter la population en négociant avec l’UE pour que le nouveau texte, sur lequel porterait le second vote, ne touche pas aux « spécificités celtiques »: l’interdiction de l’avortement, la neutralité militaire et un faible taux d’imposition. De plus, si le traité est adopté, l’Irlande continuera à disposer de son propre commissaire européen.

Passé en France de manière expéditive, sans débat ni référendum, le Traité de Lisbonne, qui n’est autre que la constitution européenne que nous avions refusé le 29 mai 2005, tente d’acheter le « second » vote des irlandais pour le référendum d’aujourd’hui. Un « oui » irlandais entraînerait une ratification du texte par le président polonais Lech Kaczynski. Il resterait la République Tchèque dont la signature reste suspendue au bon vouloir de l’eurosceptique président Vaclav Klaus, mais il va sans dire qu’un tapis rouge sera déroulé devant les tchèques afin de séduire ce dernier récalcitrant.

Avec le traite de Lisbonne signé par tous les membres de l’Union Européenne, le corps constitué par la bête de l’Apocalypse se donnera une âme et très rapidement une bouche par la voix d’un président enfin éligible. C’est l’accomplissement des écritures que nous voyons sous nos yeux, ce qui signifie également l’avènement de l’Epouse de Christ et la venue des deux témoins. Visiblement la chrétienté en générale n’a aucune conscience des enjeux actuels et du moment de bascule de l’Histoire du monde, le réveil va être brutal !

Sur ce blog vous pouvez suivre pas à pas la suite événementielle de l’actualité eschatologique et vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas. L’endormissement de la chrétienté est directement responsable de ce qui arrive car plus rien ne retient les forces du diable et maintenant Paul peut vraiment dire : 2 Thessalonic 2: 5  Ne vous souvenez–vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous ? 6  Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps. 7  Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. 8  Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.

papebrno.jpg

Benoît XVI célébrant la messe devant  120.000 personnes à Brno 

Apocalypse 13 : 11 Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. 12  Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle obligeait la terre et ses habitants à adorer la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie.

Avant que les irlandais votent, le pape exerce toute son autorité face au récalcitrant de l’union coiffé de son bonnet à cornes. En se rendant du 26 au 28 septembre en République tchèque, le pape a choisi de délivrer son message de foi dans le pays le plus sécularisé d’Europe et accessoirement le plus réfractaire au traité de Lisbonne. Durant trois jours, menant une charge virulente contre  » l’oppression athée » des régimes communistes et les progrès de la sécularisation, il s’est donc employé à rappeler les racines chrétiennes de la République tchèque « et plus largement de l’Europe ».

Le pape, vingt ans après la chute du régime, a fait référence au communisme. « Ce rejet de Dieu, a-t-il rappelé, a vidé de leur sens les notions de justice et de fraternité ». « L’une des tragédies de ce pays a été la tentative implacable du gouvernement de cette époque de réduire au silence la voix de l’Eglise. « Maintenant que la liberté religieuse a été rétablie, j’invite les citoyens de cette République à redécouvrir les traditions chrétiennes qui ont forgé leur culture, et j’invite la communauté chrétienne à continuer de faire entendre sa voix alors que le pays affronte les défis du nouveau millénaire », a dit le pape. L’autorité de l’Eglise de Rome cherche clairement à se repositionner dans ce pays très distant du catholicisme.
Lentement l’union européenne se reconstitue sous la houlette catholique et guérit de ses blessures mortelles qui ont divisé l’unité de Rome.

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers