• Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

La valeur symbolique des figures allégoriques

31012010

Matthieu 5:13  Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. 14  Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée;

Un homme seul  a vaincu tous les dieux de l’Egypte, Moïse. Un homme seul fut vainqueur de Baal, Elie. Un homme seul vaincra tous les faux dieux antiques et contemporains, Jésus. Il faut peu de choses pour qu’une société change, que sa saveur change. Que l’orientation spirituelle et morale d’un chef ou d’une élite change, et c’est toute la nation attachée à l’autorité de ces hommes qui s’en trouve affectée. Le XX ème  siècle en fut l’exemple type, le sel pentecôtiste en Amérique empêcha l’éclosion d’extrémismes aussi importants que le fascisme ou le nazisme dans l’Europe catholique d’alors.

Et aujourd’hui, quel sel relèvera la saveur de notre nouveau siècle ? Quelle influence spirituelle guidera le destin des nations ? Quels dieux règneront sur les hommes de notre temps ? Mammon, Baal, Astarté ou Yeshoua ? Les fils de Dieu d’aujourd’hui, guideront-ils ou combattront-ils notre société moderne ? Comment Elie aurait-il réagi en parcourant nos capitales modernes en retrouvant les temples remplis d’idoles, des obélisques dressés sur nos places et notre monnaie ou drapeau frappés du symbole de la reine du ciel ?

Mais vos yeux spirituels sont-ils seulement ouverts sur toutes ces choses? Cela fait quelques semaines que mes articles mettent en lumière les agissements des maîtres de la BRI à Bâle. J’ai déjà souligné l’influence diabolique qui règne sur cette ville, par son implantation ou son symbole, le basilic qui représente le roi des dragons. Mais également ses fêtes, comme celle qui est spécifique à la ville de Bâle, le traditionnel festival du « Vogel Gryff », où trois personnages représentant les anciennes corporations dansent dans les rues.

baselvogelgryff.jpg

La coutume du Vogel Gryff est célébrée dans le Petit-Bâle, la partie populaire de la ville située sur la rive droite du Rhin, traditionnellement rivale de la rive gauche, siège du pouvoir politique et économique. Basée sur un cycle trisannuel, la date exacte de la fête oscille entbaselvogelgryff02.jpgre le 13, le 20 et le 27 janvier. Trois figures héraldiques masquées, le «Vogel Gryff» (le griffon), le «Wild Maa» (le sauvage) et le «Leu» (le lion) dansent dans les rues de la ville. Malgré des températures froides et un ciel gris, des milliers de personnes sont descendues dans les rues du Petit Bâle la semaine dernière pour assister au traditionnel « Vogel Gryff ».

Comme le veut la tradition, le « Wilde Maa », le sauvage, est monté à 10h30 sur un radeau. Il s’est laissé glisser sur les flots du Rhin jusqu’au « Pont du Milieu » où l’attendaient le « Vogel Gryff », le griffon, et le « Leu », le lion. A midi, les trois personnages ont dansé sur le Pont du Milieu, le dos constamment tourné vers le Grand-Bâle, en présence des maîtres des corporations et d’un nombreux public. La fête se poursuit jusque tard dans la nuit. La fête du « Vogel Gryff » n’a rien à voir avec le carnaval, la « Grande Fête » bâloise. Ses origines remontent au 14e siècle avec la création des corporations bourgeoises du Petit Bâle « zum Hären », « zum Rebhaus » et « zum Greifen ».

Vous vous demandez certainement ce que le folklore local bâlois peut bien faire sur un site eschatologique, non ? Le langage spirituel est symbolique, qui sait lire dans les symboles peut mesurer son degré  de spiritualité. Là en l’occurrence que voyez-vous ? Rien ? Alors votre lecture est terminée, pour les autres voici ce que moi j’y vois.

Je retrouve une contre-figure parodique des animaux apparus dans la vision d’Ezéchiel.

Ezéchiel 1 : 3  la parole de l’Eternel fut adressée à Ezéchiel, fils de Buzi, le sacrificateur, dans le pays des Chaldéens, près du fleuve du Kebar; et c’est là que la main de l’Eternel fut sur lui. 4 Je regardai, et voici, il vint du septentrion un vent impétueux, une grosse nuée, et une gerbe de feu, qui répandait de tous côtés une lumière éclatante, au centre de laquelle brillait comme de l’airain poli, sortant du milieu du feu. 5  Au centre encore, apparaissaient quatre animaux, dont l’aspect avait une ressemblance humaine. 6  Chacun d’eux avait quatre faces, et chacun avait quatre ailes. 7  Leurs pieds étaient droits, et la plante de leurs pieds était comme celle du pied d’un veau, ils étincelaient comme de l’airain poli. 8  Ils avaient des mains d’homme sous les ailes à leurs quatre côtés; et tous les quatre avaient leurs faces et leurs ailes. 9  Leurs ailes étaient jointes l’une à l’autre; ils ne se tournaient point en marchant, mais chacun marchait droit devant soi. 10  Quant à la figure de leurs faces, ils avaient tous une face d’homme, tous quatre une face de lion à droite, tous quatre une face de boeuf à gauche, et tous quatre une face d’aigle.

C’est bien joli tout ça mais la figure allégorique apparaissant à Ezéchiel révèle quatre faces, un lion, un homme, un aigle ET un BŒUF ! Et dans la fête du Vogel Gryff n’apparaissent que trois personnages, donc cela n’a rien à voir avec la vision d’Ezéchiel…

Faux, car il y en a bien quatre, la ville du Grand-Bâle elle-même. Le rituel complexe de cette fête, repose en partie sur la rivalité historique qui opposa les deux parties de la ville séparées par le Rhin. Le Petit-Bâle et ses corporations ouvrières plus modestes, se moquant de l’opulente et riche partie de la ville représentée par le Grand-Bâle et là nous retrouvons le basilic, le roi des dragons. Un dragon dans l’antiquité représentait un grand serpent, figure emblématique du diable dans la Bible. Or qu’advient-il du diable dans Ezéchiel 28:16  Par la grandeur de ton commerce Tu as été rempli de violence, et tu as péché; Je te précipite de la montagne de Dieu, Et je te fais disparaître, chérubin protecteur, Du milieu des pierres étincelantes.

Le diable fut donc un chérubin protecteur, chérubin qui se retrouve bien dans la vision d’ Ezéchiel 10:14  Chacun avait quatre faces; la face du premier était une face de chérubin, la face du second une face d’homme, celle du troisième une face de lion, et celle du quatrième une face d’aigle. La face du bœuf et du chérubin ne font qu’une seule figure et ne peut dans ce contexte qu’être attribué à l’adversaire. A Bâle au travers de cette fête à priori anodine, l’adversaire se moque ouvertement des forces angéliques présentent au près de l’Eternel, en les tournant au ridicule par le fait qu’elle sont soumises à une autorité qui leur est supérieure, la sienne, le basilic, le roi des dragons. Le chérubin protecteur qui fut précipité à terre se redresse pendant la fête du Vogel Gryff et se moque de Dieu, des anges et des hommes.

Rappel. Il y a plus de 600 ans, un terrible tremblement de terre dévaste absolument tout. En deux jours, pas moins de 12 secousses sont ressenties parfois jusqu’à Paris. Les morts se comptent par centaines, la ville de Bâle est tout simplement rayée de la carte. C’est le plus important séisme dans l’histoire de l’Europe centrale. La cité à l’intérieur des remparts fut détruite par un incendie…

erdbebenbaseljauslin.jpg




Le rappel de Bâle 8

28012010

J’attendais le second volet des instructions de la BRI avec impatience, les déficits publics. Rappelez vous les paroles de Trichet à la BRI : « Les gouvernements doivent remédier au problème des déficits budgétaires excessifs et les banques de dépôt doivent consolider leurs bilans afin de rassurer les investisseurs… Les gouvernements endettés doivent poursuivre leurs efforts de consolidation budgétaire de manière durable, afin d’éviter une érosion de la confiance du marché… »  Fidèle à la voix de son Maître (Baal dans la bible signifie maître), Nicolas Sarkozy a réunit aujourd’hui une conférence sur le déficit dont les départements et les régions ont boycotté le rendez-vous. Un groupe de travail va plancher sur l’instauration d’une règle budgétaire à l’allemande. Une cure d’austérité sans précédent se prépare.

voixdesonmaitre.jpg

Les députés allemands ont définitivement adopté, le 12 juin, une loi inscrite dans la Constitution qui fixe un retour à l’équilibre des comptes publics de l’Etat Fédéral et des Länder. A partir de 2016, le déficit du gouvernement fédéral ne pourra pas dépasser 0,35% du PIB. Et à partir de 2020, les déficits dans les Länder seront proscrits. Celle loi entrera en vigueur le 1er janvier 2011. Interrogé sur l’inscription par les Allemands d’un niveau limite de déficit dans leur Constitution, Eric Woerth déclare être désormais favorable à une mesure comparable en France. « Il faut un signal politique fort sur la réduction du déficit public. Je suis favorable à ce que l’on affiche des règles plus contraignantes, sur le solde budgétaire et sur le niveau des dépenses publiques, dans un texte qui aurait une portée supérieure à une loi ‘classique‘ », déclare-t-il.

Nicolas Sarkozy entame aujourd’hui un virage délicat en organisant à l’Elysée une « conférence sur le déficit », dont l’intitulé se veut explicite. entant le vent tourner en leur faveur, François Fillon, qui a fait de la responsabilité budgétaire une marque de fabrique, et Eric Woerth, ont multiplié les déclarations pour « cadrer » l’exercice. «  Il n’y a pas d’autorité de l’Etat sans exemplarité financière, a lancé le Premier ministre au Sénat, mardi, en indiquant que la conférence allait servir à «  fixer les règles, les méthodes et la trajectoire qui permettront un retour à l’équilibre budgétaire, après trente-cinq ans de déficit sans interruption ».

deficit2010.jpg

Le ministre du Budget a chiffré l’effort sans précédent à réaliser : 50 milliards d’euros d’économies d’ici à 2013, sur un peu plus de 1.000 milliards de dépenses publiques (voir infographie ci-contre). Il faudra faire «un effort considérable», a déjà prévenu le ministre du Budget, Éric Woerth. Et pas seulement du côté de l’État. Nicolas Sarkozy ne manquera pas de souligner ce jeudi la dérive des comptes sociaux.

On prépare clairement les grands changements monétaires à venir et l’éviction du dollar comme monnaie d’échange internationale. Mais pour que l’euro soit crédible comme monnaie de substitution il est impératif d’assainir les budgets nationaux en Europe. Une naissance aux forceps se prépare et les ménages européens vont en faire les frais. Pour tous les chrétiens qui lisent ces lignes, préparez-vous à un avis de forte tempête sociale et économique. Ces choses là se préparent dans la prière et surtout dans la confiance en l’Eternel. On va clairement voir qui va résister au crible de l’épreuve et qui est vraiment un enfant de Dieu et ne pliera pas le genou devant Bâle.




Le rappel de Bâle 7

27012010

Après Obama le Grand chanoine de France à Davos se fait à son tour la voix de son maître, la BRI. Un rôle de «premier» qui devrait lui plaire. Nicolas Sarkozy devient le premier président français à s’exprimer devant le Forum économique mondial de Davos. Eh oui, même le Roi Soleil de l’ex-république française doit s’y mettre et faire allégeance et preuve de soumission suite à la grand messe des prêtres de Bâle. Admirez la concordance dans le propos entre les uns et les autres, il devient parfaitement manifeste que les politiques aux plus niveaux mondiaux doivent désormais accorder leurs violons au ‘la’ bâlois.

sarkozydavos.jpg

Alors que c’était la première fois qu’un président français ouvrait le salon, Nicolas Sarkozy a fustigé la «dénaturation du capitalisme», prônant une l’instauration d’une «morale commune» pour éviter la rechute. Reprenez votre souffle et arrêtez de rigoler à gorge déployée, je sais c’est difficile en entendant des sornettes pareilles. Le festoyeur du Fouquet’s et l’avocat d’affaire du CAC 40 veut moraliser le capitalisme, comme il moralisa la politique dans une république irréprochable sans doute….  

« La monnaie est au cœur du déséquilibre« , a affirmé Nicolas Sarkozy. « L’instabilité des changes, la sous-évaluation de certaines devises empêchent une concurrence équitable dans le commerce« , a-t-il poursuivi, avant de conclure: « Nous avons besoin d’un nouveau Bretton Woods« , du nom des accords qui fondent le système monétaire international depuis la fin de la seconde guerre mondiale, et qui consacre le dollar comme monnaie internationale de référence. Le grand chanoine nous annonce officiellement la mort du dollar comme monnaie d’échange internationale. Il va de soit que la monnaie frappée du sceau de la Reine du Ciel (l’euro), sera le nouvel étalon monétaire. Il ne reste plus qu’à tuer le dollar en corsetant les banques américaines dans les nouvelles règles prudentielles de la BRI et le tour sera joué.  

Les déséquilibres financiers et commerciaux internationaux sont à la source de la crise financière mondiale, a dit en substance mercredi Nicolas Sarkozy devant le gotha du monde de la finance et de l’industrie. Le président français, qui ouvrait la 40e édition du Forum économique mondial dans la station de ski suisse de Davos, a affirmé qu’il mettrait la réforme du système monétaire international au coeur des G8 et G20 de 2011, qui seront présidés par la France. « Ce sont les déséquilibres de l’économie mondiale qui ont nourri le développement de la finance globale », a-t-il déclaré. « On a déréglementé la finance pour pouvoir financer plus facilement les déficits de ceux qui consommaient trop avec les excédents de ceux qui ne consommaient pas assez. » Il a invité son auditoire à tirer les leçons d’une crise qui est, selon lui, « une crise de la mondialisation ». « C’est notre vision du monde qui, à un moment donné, a été défaillante », a estimé Nicolas Sarkozy. « C’est elle qu’il nous faut corriger. »

Le chef de l’Etat a cependant souhaité un alignement des règles prudentielles des banques américaines et asiatiques sur celles qui sont en vigueur dans l’Union européenne. « Si la concurrence est faussée par des règles prudentielles qui restent très différentes d’un pays à l’autre, d’un continent à l’autre », alors les « acteurs trouveront normal de reprendre leurs habitudes d’avant la crise », a-t-il estimé. « Comment, dans un monde de concurrence, exiger des banques européennes trois fois plus de capital pour couvrir les risques de leurs activités de marché et ne pas l’exiger des banques américaines ou asiatiques ? », a-t-il ajouté.

Le rappel de Bâle 5 (12/01) Sur ce point, Ewald Nowotny, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, a montré du doigt les banques américaines. “Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un problème majeur dans la zone euro mais nous observons certains signes [de prises de risque excessives] dans le monde“, a-t-il dit. “Je crois qu’il y a de quoi être préoccupé, notamment pour les autorités américaines. Le retour de prises de risque excessives sur les marchés financiers mondiaux commence à préoccuper les banques centrales et les autorités de régulation (soit la BRI et FSB), en particulier aux Etats-Unis“,

Allez, pour rigoler un peu.

http://www.dailymotion.com/video/xbdodz




Apocalypse 18 « Sortez du milieu d’elle mon peuple » L’éducation.

24012010

@ Philippe en réponse à son commentaire > ici :

Quant à nous, français, que devons-nous faire ?…

…D’un point de vue pratique, frère, êtes-vous pour le fait d’enseigner nos enfants uniquement à la maison ?
Pourriez-vous nous faire partager les lumières que le Seigneur pourrait vous donner à ce sujet ?

Cela pourrait être je crois très profitable d’aborder le sujet de l’éducation, que vous estimez certainement à sa juste valeur de par votre attachement à la culture juive.

La France est le cœur du système politico-religieux décrit comme la Bête de l’Apocalypse et que je considère être l’Europe. Elle est son ‘âme et sa voix’ politique comme fille aînée de l’Eglise (catholique il va de soit). Le souffle qui vitalise l’Europe, notre Babylone contemporaine, passe puissamment par notre pays et les forces spirituelles qui dominent l’Europe sont puissantes, mais l’autorité de Jésus-Christ est bien plus puissante encore. Sortir du système est extrêmement simple, il consiste à donner une réponse spirituelle à un problème spirituel considéré à tord comme matériel et terrestre.

Voyons d’abord la solution : Actes 2:38  Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. 39  Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.

Actes 16:31 Paul et Silas répondirent: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille.

Quand on s’engage pour Christ le salut de Dieu couvre donc TOUTE la famille.

Voyons maintenant quelques problèmes et les solutions adaptées selon le conseil de l’évangile. Des tonnes de livres, de sermons et de conseils divers traitent de la manière dont les chrétiens doivent éduquer leurs enfants, vaste sujet et préoccupation de chaque moment pour les familles chrétiennes. Plutôt que d’ouvrir un traité de théologie appliqué, avec pleins de conseils aussi creux qu’inutiles, je vais me contenter de faire part de mon témoignage et de la manière dont le Seigneur à géré le problème de l’éducation en général dans ma vie.

LA SUITE…




Apocalypse 18 « Sortez du milieu d’elle mon peuple » – 01

23012010

L’Eglise de Christ est un corps complexe constitué d’une multitude de races, de situations ou d’engagements divers selon le degré de foi des enfants de Dieu. Romains 12 : 5  ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres. 6  Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l’exerce selon l’analogie de la foi; 7  que celui qui est appelé au ministère s’attache à son ministère; que celui qui enseigne s’attache à son enseignement, 8  et celui qui exhorte à l’exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité; que celui qui préside le fasse avec zèle; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie. 9  Que la charité soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur; attachez-vous fortement au bien. 10  Par amour fraternel, soyez pleins d’affection les uns pour les autres; par honneur, usez de prévenances réciproques.

Le cops mystique de Christ s’inscrit aussi dans un temps donné selon les âges de l’Eglise. Pour ce qui nous concerne aujourd’hui, nous arrivons au terme d’un temps qui concerne celui des nations. Car les nations ont eu un temps de grâce où les paroles de l’évangile ont été portées partout dans le monde, jusqu’à ce que le temps des nations soit accompli. Après ce temps de grâce où la bonne semence de l’évangile fut répandue de part le monde, vient celui de la moisson et du terme fixé au temps des nations. Luc 21:24 «Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu’à ce que les temps des nations soient accomplis». Israël joue ici le rôle d’une borne temporelle qui indique dans quel temps biblique nous vivons. Jérusalem étant désormais la capitale d’Israël, une ère nouvelle s’ouvre qui s’appelle celui de la rétribution ou du jugement des nations.

Mais paradoxalement, c’est dans les temps les plus obscures et les plus difficiles de tous les temps bibliques, qu’apparaît l’Epouse de Christ dans toute sa splendeur. Apocalypse 12 : 1 Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête. Manifestement quelque chose de merveilleux c’est produit au milieu du chaos dénominationnel et dogmatique du monde chrétien contemporain. Le Seigneur c’est choisi un reste parmi les nations, qui sous l’effet conjugué des épreuves qui frappent désormais le monde et d’une prise de conscience du temps qu’ils vivent, sortent doucement de leur torpeur pour entrer dans ce j’appelle désormais « l’éveil de l’Epouse ». Le temps des vierges sages.

Il ne s’agit pas de se préparer à un hypothétique ‘enlèvement’ qui nous préservera des tribulations, mais bien de suivre le Seigneur dans les dernières épreuves qui nous attendent. Un complexe politico-religieux représenté par la statue de Daniel ou la Bête de l’Apocalypse c’est progressivement mis en place et trouvera sa pleine mesure très bientôt, le sujet est très largement développé sur les sites des « Lettres à l’Epouse ». Si vous avez pris conscience du temps dans lequel vous vivez et que l’Esprit Saint vous invite à l’éveil, alors entendez ce que dit l’Esprit à l’Epouse : SORTEZ DU MILIEU D’ELLE MON PEUPLE !

Le diable façonne un monde à son image, mais les enfants de Dieu n’ont aucune part dans ce monde, car leur royaume n’est pas de ce monde. Comme ce monde  est aujourd’hui assimilé à Babylone, voici l’ordre de Dieu à ses enfants. Apocalypse 18:4  Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux.

Concrètement voilà la démarche : 2 Corinthiens 6: 16  Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit: J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. 17  C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. 18  Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout-puissant. 1 Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu.

Les « Lettres à l’Epouse » sont écrites pour aider à l’éveil de l’Epouse, une note disgracieuse et isolée dans le concert des nations. Chacun peut y répondre à sa façon, l’essentiel étant l’édification de l’Eglise comme un tabernacle vivant pour Jésus-Christ. Pour ce qui me concerne, à partir de maintenant s’intègreront dans le blog des conseils concrets comme le demande Philippe, ils seront le fruit de mon expérience personnel et paraîtrons sous l’intitulé « Sortez du milieu d’elle mon peuple.» Pour illustrer tout cela, imaginez que le chanteur noir de cette vidéo est l’auteur de ces quelques lignes et voilà ce que je souhaiterai comme engagement de tous ceux que le Seigneur conduit à lire ce blog.

Image de prévisualisation YouTube




Le Rappel de Bâle 6

22012010

Après le ramonage de la tour de Bâle il y a 2 semaines, les choses n’ont pas traîné, illustration.

Des responsables politiques français et britanniques (les européens) ont applaudi les propositions de Barack Obama (les américains) pour encadrer les banques qui provoquent l’émoi sur les marchés boursiers et pourraient modifier en profondeur le paysage financier mondial. Le président américain Barack Obama a attaqué les banques frontalement jeudi en annonçant son intention d’inscrire dans la loi des mesures limitant leur taille et leurs activités afin de mettre fin aux excès ayant mené à la crise. Si les banques et leurs groupes d’influence «veulent se battre, je suis prêt», a dit Obama, en annonçant le projet d’interdire à toute banque collectant de l’épargne et des dépôts de spéculer sur les marchés pour son propre compte, ce qui consiste pour les banques à jouer en Bourse leur propre argent par opposition aux placements pour le compte de la clientèle. Il souhaite également interdire aux banques, ou aux institutions financières contrôlant des banques, de posséder, d’investir ou de soutenir des fonds spéculatifs ou des fonds de capital-investissement.

obamabanques.jpg

Wall Street n’a guère apprécié le projet élaboré par Barack Obama à son endroit. Les actions des principales banques américaines ont lourdement chuté après le discours du président. JPMorgan a cédé 6,59%, Citigroup 5,5%, Bank of America 6,2%, Goldman Sachs et Morgan Stanley plus de 4% chacune. Pourquoi une telle réaction ? Prenant acte des critiques sur l’impuissance de son administration à contrôler le système financier, Barack Obama a lancé une violente charge contre les banques, remettant en cause le principe du « laisser faire » cher à Wall Street. Pour le prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz, les propositions de Barack Obama pour limiter la prise financière de risque par les banques de Wall Street sont « un grand pas en avant ». Selon lui, il faudrait également réguler les marchés dérivés, soulignant la mésaventure d’AIG. L’ex premier assureur mondial a été précipité au bord de la faillite par les CDS (credit default swaps), des produits permettant de s’assurer contre un défaut sur la dette.

Le nettoyage des écuries d’Augias a commencé, comme je vous l’avais annoncé suite à la réunion de la BRI. Si vous doutez encore du lieu où se situe le centre de commandement terrestre pour le diable, vous voilà éclairés non ? Dans une démocratie le pouvoir de l’État est réparti entre trois pouvoirs, à savoir le pouvoir législatif, le pouvoir exécutif et le pouvoir judiciaire. Mais au-dessus il y a le pouvoir spirituel, pouvoir réellement décisionnaire, l’exécutif n’exécutant que les décisions prises plus haut, soit à la BRI. De Bâle, le Maître, le diable, ordonne, et les puissants de monde s’exécute, fut il le président de l’hyper-puisance américaine.

Quelques news du front ouest : A relire “Hors de contrôle”

Je le dis et vous le répète sans cesse : là où c’est arrêté le dernier grand réveil spirituel, (Celui de pentecôte à Azuza street en Californie), là commencera le jugement de la maison du Seigneur. Veillez, ne dormez plus ! Soyez attentif aux gestes de l’Eternel…

Et bien, après le grand incendie de l’été, le déluge maintenant !

LOS ANGELES - De nouvelles tempêtes hivernales, considérées comme les plus violentes en cinq ans, s’abattent depuis dimanche soir sur le sud de la Californie, où l’état d’urgence a été décrété dans cinq comtés. Deux mille maisons ont été évacuées jeudi sur les collines situées au nord de Los Angeles de crainte de glissements de terrain. Les tempêtes, accompagnées de pluies torrentielles, ont inondé les routes les plus basses. Des vagues de plus de sept mètres de haut ont érodé les plages et la neige dans les régions montagneuses a entraîné la fermeture d’une autoroute inter-Etats. Plus de 30.000 foyers et entreprises de l’Etat ont été privés d’électricité et certaines écoles ont été fermées. La ville de Palm Springs a reçu cette semaine la moitié de sa pluviosité annuelle moyenne et deux morts au moins ont été attribuées aux tempêtes, dont celle d’un jeune homme de 21 ans écrasé par la chute d’un arbre sur sa maison. Mais les craintes les plus fortes concernent la stabilité des pentes escarpées et des canyons au nord de Los Angeles dégarnis de végétation à la suite des incendies de forêt de l’été dernier et gorgés de pluie cette semaine.

californieinondation.jpg

Le principe d’une malédiction selon deutéronome 28, c’est que les évènement s’enchaînent en s’empilant les uns sur les autres, jusqu’à l’anéantissement si on résiste à l’Eternel. Aux faillites personnelles, s’ajoute celle de l’Etat, des incendies ravageurs, puis le déluge. Reste en réserve, le Big One, le retour à la barbarie et éventuellement le réveil du super volcan de la calera de Yellowstone, mais bon, là c’est toute la planète qui finie sa course dans les chapitres les plus chaotiques de l’Apocalypse.  




Marc 13 il y aura des tremblements de terre… Troisième partie.

20012010

Quand le sage montre la lune, le fou regarde le doigt.

Ce proverbe s’applique parfaitement à la majorité des commentaires chrétiens que l’on peut lire un peu partout sur la toile en ce moment concernant la catastrophe d’Haïti. Je me propose donc de poursuivre l’étude du cas d’Haïti par un jeu de questions/réponses concernant les avis des uns et des autres.

« Ce samedi 16 j’ai lu dans la lettre de prières de janvier de la CMM (Croisade de maison à maison), ce qui suit: BENIN, chaque année, en janvier, les Béninois célèbrent la fête du vaudou. Cette grande cérémonie annuelle, organisée à Ouidah, attire des milliers d’adeptes venus de toute l’Afrique, jusque du Brésil….. Environ 80 % de la population est restée attachée à ces grandes puissances occultes.
Pourquoi n’y a-t-il pas un même châtiment ? Que ceux qui jugent les Haïtiens répondent ! »

1 Pierre 4:17  Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il commence, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile de Dieu? La Bible nous enseigne que des évènements cataclysmiques précéderont le retour de Jésus, mais selon une séquence définit par Dieu. ‘Le jugement commence par la maison de Dieu’ nous dit l’apôtre Pierre, soit un peuple que le Seigneur c’est choisi parmi les nations, les chrétiens. Si les chrétiens n’obéissent pas au Seigneur ils seront traités avec la même dureté que furent traités en leur temps les juifs en Israël quand ils se tournèrent vers les dieux étrangers. Et le temps viendra où même ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile seront jugés, mais d’abord se seront les enfants rebelles qui seront repris. Sur ce blog j’explique comment le jugement s’exerce déjà sur les Etats-Unis et sur l’Europe, chacun selon son péché, aujourd’hui c’est Haïti, car Haïti se définit elle-même comme majoritairement catholique, tout en pratiquant tout aussi majoritairement le vaudou. Il y a donc un mélange des genres particulièrement répugnant, spirituellement parlant.  

haiti031.jpg

Cérémonie catholique

haiti032.jpg

Cérémonie vaudou

L’Église catholique a longtemps eu le monopole officiel, visible au grand jour, de la religion en Haïti. Après l’indépendance, le vide laissé par l’Église va permettre la création du vaudou, religion de nuit, qui intègre différentes formes de religions traditionnelles africaines de l’Ouest. Le vaudou est désormais intrinsèquement mêlé à la constitution de la culture rurale haïtienne. Il est conçu comme complémentaire du catholicisme, même si l’inverse n’est officiellement pas vrai. Ce « catho-vaudouisme » explique que des prêtres vaudous ne se penchent sur un enfant que s’il est baptisé. Le nœud du problème est là et nul part ailleurs. De surcroît le tremblement de terre n’est en soit qu’un malheur qui se rajoute à beaucoup d’autres, car la malédiction qui frappe cette île y est installé depuis de nombreuses générations.

On peut aussi lire ce genre de choses : « Si rien n’arrive aux autres, c’est forcément parce qu’ils sont trop justes. Il doit certainement se féliciter du passé de Haïti, avant la révolution qui a conduit à son indépendance. Il devrait lire ces paroles de Jésus:

 »En ce même temps, quelques personnes qui se trouvaient là racontaient à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens dont Pilate avait mêlé le sang avec celui de leurs sacrifices. Il leur répondit : Croyez-vous que ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu’ils ont souffert de la sorte ?
Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. Ou bien, ces dix-huit personnes sur qui est tombée la tour de Siloé et qu’elle a tuées, croyez-vous qu’elles fussent plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ?
Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. » LUC 13: 1 – 5. »

Quand je lis ça je me demande si c’est par stupidité ou ignorance crasse que des chrétiens écrivent de pareilles énormités. On extrait des citations de Jésus expliquant que par hasard le malheur peut toucher des personnes sans qu’elles n’y soient pour rien, c’est la vie, quoi ! Il faut bien mourir de quelque chose, alors que ce soit une tour ou par un meurtre, c’est pareil…C’est curieux, mais j’ai toujours crû que le Seigneur gardait et protégeait Ses enfants jusqu’à maintenant. Personnellement je devrais être mort 10 fois avec tout ce qui est déjà arrivé dans ma vie, car j’ai été : frappé par la foudre, un rocher grand comme un piano m’est tombé dessus, ainsi qu’un arbre, je suis tombé d’une falaise, j’ai été emporté par la marrée, préservé des accidents, comme ce fameux jour où un billet d’avion en poche pour Los Angeles j’apprend que les routes surélevées se sont empilées comme des crêpes suite à un tremblement de terre, c’était en 1994, et jusqu’à ce jour aucun de mes os ne fut jamais brisé. Psaumes 34 : 34-17 L’Eternel tourne sa face contre les méchants, Pour retrancher de la terre leur souvenir. 34-18 Quand les justes crient, l’Eternel entend, Et il les délivre de toutes leurs détresses; 34-19 L’Eternel est près de ceux qui ont le coeur brisé, Et il sauve ceux qui ont l’esprit dans l’abattement. 34-20 Le malheur atteint souvent le juste, Mais l’Eternel l’en délivre toujours. 34-21 Il garde tous ses os, Aucun d’eux n’est brisé.

haitiruinecathedrale.jpg

La cathédrale en ruine

haitiruinepalais.jpg

Le palais présidentiel en ruine

Concernant l’épisode de la tour de Siloé je tiens à faire remarquer ceci, trois symboles se sont écroulés. Le Palais national, l’ONU, et la cathédrale. Lorsqu’ils feront une relecture de leurs malheurs, les haïtiens se diront peut être que cela signifie que si Dieu n’a pas protégé ces trois lieux, c’est qu’Il est en colère contre le pouvoir politique haïtien, les nations et l’Église catholique. Ces trois autorités ont ceci de commun, c’est qu’aucune ne rejette clairement le vaudou, mais s’en accommode. De surcroît ce n’est pas seulement une tour qui c’est effondrée, mais toutes les tours ! On est loin de l’anecdote locale.

Une dernière chose. Par rapport aux évènements fortuits cités plus haut, Jésus conclut toujours ainsi : Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. Et c’est précisément ce qui arriva aux juifs après qu’ils eurent rejetés leur Messie. Ils furent massacrés par les romains, les rescapés furent déportés, le temple et la ville détruits, le pays même fut effacé de la surface de la terre. Le message de Jésus pour ses disciples est celui-ci : Marc 16 : Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. 16  Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. 17  Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;  18  ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.  

Ramener le rôle du chrétien à celui du bon Samaritain est une dénaturation et un détournement de l’évangile. Le rôle d’un vrai disciple de Jésus est d’être le reflet de son Maître, alors il fera naturellement le bien, mais sa vraie tâche est d’arracher les âmes à l’adversaire et non de les conforter dans leurs péchés en les cachant sous les gravats de la fatalité. Les laïcs savent très bien faire de l’humanitaire et beaucoup d’associations font cela très bien, mais la tâche de l’Eglise est de sauver les âmes en les menant vers Jésus. L’Eglise catholique est le type même de l’Eglise sans puissance de l’Esprit Saint, c’est pourquoi la Grande Prostituée se cantonne à un rôle politique et social étant incapable de produire le moindre fruit de l’Esprit, faut-il alors suivre cet exemple ?  




Marc 13 il y aura des tremblements de terre… Deuxième partie.

18012010

« Cœur de prêtre, cœur de lévite, ou de samaritain, c’est dans ces moments là, qu’on sait ce qu’on est… » Propos relevés dans les commentaires sur Blogdei.

Je souscris entièrement à ces paroles et assume donc entièrement ce que j’ai sur le cœur. Car ce qui se passe à Haïti est symptomatique de ce qui se passe dans le monde en ces temps de la fin. Je poursuis donc mon étude sur la traite négrière aux Amériques en suivant en seconde partie, l’histoire des esclaves africains soumis à des maîtres catholiques cette fois-ci.

Luc 21:11  il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes et des famines; il y aura des phénomènes terribles, et de grands signes dans le ciel.

L’actualité eschatologique est indissociable de ces paroles prononcées par Jésus, ai-je dit la dernière fois, et cela est particulièrement remarquable à Haïti qui semble en être l’illustration parfaite. Les collines lunaires qui entourent les Gonaïves (nord de Haïti) offrent un exemple extrême de déforestation qui perturbe gravement le cycle de l’eau et favorise les catastrophes naturelles dans le pays le plus pauvre du continent américain. Depuis 1975, les surfaces cultivables ont diminué de moitié en Haïti alors que plus de 70% de la population pratique une agriculture de survie. Au début du 21e siècle, côté haïtien, des forêts il reste moins de 1,5% de la surface du pays, côté dominicain quelque 30%. Vu du ciel, le contraste entre les deux pays qui se partagent l’île est saisissant.

haittdeforestation.jpg

A l’heure actuelle, Haïti est ainsi considéré comme le pays le plus pauvre des Amériques. Le taux de chômage atteint plus des 2/3 de la population active. 80 % de la population vit sous le seuil de pauvreté de deux dollars par jour et la moitié dans un état de pauvreté extrême (moins d’un dollar par jour), maladie et famine y sont endémique, et l’espérance de vie y est de moins de 50 ans. Lors de la seule année 2008, quatre ouragans ou tempêtes tropicales, Fay, Gustav, Hanna et Ike, ont frappé successivement le pays faisant plus de 800 morts, et environ un million de sinistrés. Quelque 100.000 maisons avaient été endommagées.

LA SUITE…




Marc 13 il y aura des tremblements de terre… Première partie.

17012010

Une fois de plus, lun séisme frappe une région du globe peu épargnée par les phénomènes naturels. En 2008, Haïti avait déjà subi l’enfer de quatre ouragans tropicaux — Ike, Anna, Gustav et Fay. On ne peut leur comparer ce tremblement de terre, manifestement aussi imprévisible qu’imprévu, difficile à anticiper. Néanmoins, une première question se pose : pourquoi, lors de ces cyclones, qui les ravagèrent de la même manière (avec des conséquences économiques désastreuses), déplora-t-on sept cent quatre-vingt-treize morts en Haïti et « seulement » quatre à Cuba ? Comme un effet de loupe, les catastrophes révèlent l’état « réel » des sociétés.

haiti01.jpg

L’actualité eschatologique est indissociable de ces paroles prononcées par Jésus ; Marc 13:8  Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume; il y aura des tremblements de terre en divers lieux, il y aura des famines. Ce ne sera que le commencement des douleurs.  Si j’engage ainsi mon propos c’est à cause de la catastrophe qui frappe actuellement Haïti. Mais plutôt que de céder à l’émotion, je préfère garder la tête froide et faire une analyse de fond sur des évènements de cette nature, car des désastres comme celui-ci, le monde en connaîtra encore beaucoup et un éclairage particulier s’impose pour en comprendre les raisons. On peut lire un peu partout dans les journaux que le malheur semble s’acharner sur le peuple haïtien et que la  condition de ces anciens esclaves ne semble guère s’améliorer.

Je propose donc de suivre la trajectoire des esclaves africains qui furent vendus dans le nouveau monde. Premièrement ceux qui furent vendus aux protestants d’Amérique du nord, puis secondement aux catholiques des caraïbes et d’Amérique du sud.

LA SUITE…




Le rappel de Bâle 5

12012010

Poursuivons notre analyse des petits communiqués du week-end, mais en suivant celui de Mr Ewald Nowotny, membre du conseil de la BCE.

Jean-Claude Trichet a expliqué que les banques centrales surveillaient avec attention la dynamique du crédit et qu’elles rappelaient régulièrement les établissements bancaires à la nécessité de ne pas prendre de risques excessifs.

bisbasel.jpg

Sur ce point, Ewald Nowotny, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, a montré du doigt les banques américaines. « Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un problème majeur dans la zone euro mais nous observons certains signes [de prises de risque excessives] dans le monde« , a-t-il dit. « Je crois qu’il y a de quoi être préoccupé, notamment pour les autorités américaines. Le retour de prises de risque excessives sur les marchés financiers mondiaux commence à préoccuper les banques centrales et les autorités de régulation (soit la BRI et FSB), en particulier aux Etats-Unis« , a déclaré lundi Ewald Nowotny.  Les discussions sur ce dossier ont été centrées sur certains « types spécifiques d’activité bancaire, notamment sur les activités de trading du secteur bancaire« , a ajouté Ewald Nowotny. « Nous devons discuter [...] de mesures au niveau des fonds propres afin de limiter ces prises de risques excessives« , a-t-il affirmé.

Visiblement il y a de l’eau dans le gaz entre l’Europe et l’Amérique. La production de produits toxiques bancaires par les banques US a laissé un goût amer dans la bouche des banquiers européens qui ont très peu apprécié la crise systémique qui a failli se produire à cause des subprimes. La monétisation de la dette en ouvrant à fond les vannes du crédit pour sauver les meubles est une arme à un seul coup. Les banques d’affaires anglo-saxonnes ont profondément impactées l’économie réelle par leurs pratiques mafieuses de manipulations de cours, prêts subprimes, carry trade, hedge funds, bourses shadow, spéculations sur les matières premières, j’en passe et des meilleurs. Résultat, des rémunérations stratosphériques pour les dirigeants et traders des banques d’affaires et des déficits abyssaux pour les Etats qui voient croître le chômage et couler leurs entreprises après avoir détourné les flux financiers de l’économie réelle vers le trou noir des spéculateurs anglo-saxons. Pour sauver les banksters, les banques centrales ont repris à leur compte les produits toxiques bancaires et restauré les bilans bancaires en accordant des prêts à un taux presque nul au lieu de nationaliser les banques en faillites, mais ce faisant la racaille est restée en place et recommence de plus belle son petit jeu pervers, d’où le grondement sourd de menace qui monte de la BRI.  

Tant que la croissance économique était accompagnée par l’accroissement de la dette il ne fait nul doute que cela arrangeait les affaires du diable qui liait ainsi les hommes dans les chaînes d’une servitude économique croissante, surtout aux Etats-Unis champion toutes catégories en la matière, première nation chrétienne oblige. Ayant délaissé l’utile pour le futile, le Seigneur pour Mammon les américains ont creusé leur propre tombe, car ils étaient prévenus, on ne sert pas deux maîtres en même temps. En suivant le diable sur le chemin de la tentation, les américains ont quitté le chemin de la grâce pour celui de la Loi, qui dit ceci : Deutéronome 28 : 43  L’étranger qui sera au milieu de toi s’élèvera toujours plus au-dessus de toi, et toi, tu descendras toujours plus bas; 44  il te prêtera, et tu ne lui prêteras pas; il sera la tête, et tu seras la queue. 45 Toutes ces malédictions viendront sur toi, elles te poursuivront et seront ton partage jusqu’à ce que tu sois détruit, parce que tu n’auras pas obéi à la voix de l’Eternel, ton Dieu, parce que tu n’auras pas observé ses commandements et ses lois qu’il te prescrit.

Un nouvel ordre économique mondial est entrain de se dessiner sous nos yeux, et la BRI en dresse les contours. Retour à l’orthodoxie budgétaire pour les Etats avec une priorité à la réduction des déficits, les budgets nationaux vont être passés au lance flamme, notamment les budgets sociaux, mais les banques qui ne respectent aucune règle comme aux Etats-Unis ne seront pas en reste non plus. Aux stats une corde avec un noeud coulant est déjà sur le cou de l’aigle américain et qui a cette forme : The Amorphous 12 International Standards and Codes.

Dans une vague parenthèses qui fait référence à un Communiqué de presse émis par la BRI, intitulé “Financial Stability Forum Re-established as the Financial Stability Board”, nous pouvons lire ceci : » l’adhésion des pays membres et territoires (au FSB) oblige à s’engager à mettre en œuvre les normes financières internationales (dont les 12 principales normes et codes internationaux). . . ». Ce conseil n’est pas seulement un amical conseil consultatif. Il s’agit d’un engagement à se conformer à de nouvelles règles de transparence et de contrôle sur 12 points particuliers qui sont :

·         L’argent et la transparence des politiques financières

·         Politique de transparence fiscale

·         La diffusion des données

·         Insolvabilité

·         Corporate governance

·         Comptabilité

·         Audit

·         Paiement et règlement

·         L’intégrité du marché

·         La surveillance bancaire

·         Réglementation des valeurs mobilières

·         La surveillance des assurances

Cela signe l’arrêt de mort des pratiques banquaires débridées anglo-saxonnes et par voie de conséquence du dollar comme monnaie d’échange internationale. Si on met cela en pratique les Etats-Unis seront jugés insolvables. Les créditeurs internationaux de l’Amérique préparent donc sa chute et la transition monétaire vers l’euro comme future monnaie d’échange. Il y a visiblement une volonté de faire d’une pierre deux coups. Premièrement couler la première nation chrétienne, l’Amérique, et la seconde redonner à l’Europe  catholique la prédominance économique et monétaire mondiale. La méthode est particulièrement diabolique et géniale, dans le sens où elle engage la victime à être consentante face à son bourreau. Les banksters européens de la BRI pensent sincèrement défendre leurs intérêts, mais par un jeu de bandes multiples agissent au nom du diable qui tire toutes les ficelles dans l’ombre.  







Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers