Le temps de la moisson

11 03 2010

L’année 2009 aura été la première année depuis la fin de la guerre où la masse salariale du secteur privé aura diminué en France. Un recul à l’origine du déficit sans précédent de la Sécurité sociale, dont elle est la principale source de recettes. C’est du jamais vu depuis l’après-guerre, a annoncé ce jeudi l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss). Selon l’Insee, la masse salariale n’a en effet  jamais baissé depuis 1949, date de création de l’institut de statistiques, à l’exception d’un trimestre pour faits de grève en 1968.

Avec 321 500 emplois détruits, 2009 est une année qui bat des records en terme de destruction d’emploi.  «  Les pertes d’emplois en 2009 sont bien supérieures à la récession du début des années 1990. Ce n’est pas surprenant car le PIB à reculé de 2,2%, du jamais vu depuis l’après-guerre », a indiqué le directeur des statistiques de Pôle emploi Bernard Ernst.   Un tel volume de destruction n’a jamais existé depuis que la France réunit des statistiques sur le chômage. Or, l’Insee s’en charge depuis sa création, en 1949.

Pour 2010, le gouvernement table sur un déficit de l’Etat de 150 milliards d’euros (1000 milliards de francs !), bien supérieur au niveau déjà record de 2009 (138 milliards). Le déficit public, qui comprend à la fois le budget de l’Etat, celui des collectivités locales et celui des comptes sociaux, devrait exploser à 8,2% du Produit intérieur brut (PIB), après 7,9% en 2009, très loin de l’objectif fixé par les traités européens de 3% du PIB…

PIB qui baisse pendant que la population augmente, vieillit et se paupérise tout en augmentant ses inégalités sociales, générationnelles ou raciales, tout est réunis pour des lendemains qui déchantent. Les CAF croulent sous les dossiers. Une note confidentielle à Xavier Darcos évoque un système «au bord de l’implosion», etc… Même plus besoin de forcer le trait, la situation est limpide et le monde récolte ce qu’il sème. Ceci étant, et comme un vrai chrétien n’est pas du monde, que faire face aux nuages chargés de grêle ?

Tout cela est inquiétant pas vrai ? Mais céder à l’inquiétude équivaut à tourner le dos au Seigneur. C’est maintenant que l’épreuve est là, que l’on va mesurer votre degré de foi. Quand tout va bien systématiquement les enfants de Dieu se laissent aller et finissent par se détourner complètement de la voie divine et à chaque fois l’épreuve est nécessaire pour les ramener vers le Seigneur. Rien n’est nouveau sous le soleil.

orage.jpg

Quel est le programme :

1-     Quand la moisson est mûre, on la fauche. Cela signifie que ce à quoi vous êtes accrochés va vous être ôté. Votre support sera coupé, comme votre église ou communauté, votre emploi, sécurité sociale ou retraite. Tout ce qui vous rattache à ce monde sera coupé.

2-     Puis viendra le moment du battage. Les fléaux de Dieu s’abattent violemment sur vous, toujours plus forts, toujours plus rapidement, afin de séparer la bale du grain noble. La vraie nature de Christ doit surgir de votre enveloppe charnelle afin que le spirituel prenne l’ascendant sur le terrestre.

3-     Après cela viendra le vannage. Des vent impétueux souffleront et vous serez projetez vers les cieux, on vous élèvera, on vous secouera et toutes les impuretés seront enlevées de vous afin que l’Epouse paraisse dans toute sa splendeur, pure et parfaite.

4-     Enfin vous serez engrangés et mis à part dans les greniers préparés pour cela. A ce stade vous aurez compris pourquoi l’Epoux est né à Bethlehem, ce qui signifie la maison du pain et pourquoi Il est le pain de vie, car vous serez de la même pâte. 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers