L’Exposition Unit Vers Elle

30042010

Le voyage officiel du couple Sarkozy à Pékin puis Shanghai scelle une réconciliation attendue et spectaculaire. Outre l’accueil chaleureux réservé dès mercredi à Pékin au couple Sarkozy, le président chinois Hu Jintao, qui pèse ses mots et n’est pas spécialement un expansif, n’a-t-il pas dit d’emblée qu’il tenait le chef de l’Etat français pour un « ami personnel » ?

Les trois jours de la visite d’Etat de Nicolas Sarkozy en Chine ne furent qu’assauts de politesses et échanges d’attentions exquises. Un véritable chef-d’œuvre de l’art diplomatique, que l’équipe élyséenne a savamment distillé aux journalistes français présents. Voyez comment cette visite à l’occasion de l’ouverture de l’Expo 2010 à Shanghai – visite certes officielle, mais “normalement” officielle (je cite les élyséens) – a été, « à la demande de la Chine » (notez bien) transformée en visite d’Etat, et même « la seconde visite d’Etat en moins de trois ans », ce qui en fait un geste « tout à fait exceptionnel ». Voyez comment Hu Jintao reçoit Sarkozy à Pékin, alors que « tous les autres chefs d’Etat et de gouvernement présents à l’inauguration de l’Expo seront, eux, reçus à Shanghai » (nuance !).

sarkozyenchine2010.png

Le Pavillon français sera inauguré aujourd’hui par le président Nicolas Sarkozy dans le cadre de la 73e exposition universelle, qui se déroule à Shanghai du 1er mai au 31 octobre 2010. Le Pavillon de France, qui bénéficie d’un emplacement exceptionnel en bordure de fleuve, fait appel aux avancées les plus récentes en matière de conception architecturale. Quadrilatère de 6 000 m2, enserré d’une résille d’acier et minérale, son capot de béton de fibres offre aux visiteurs la vue d’un jardin vertical, tracé à la française, qui évoque une puce électronique. “C’est le prototype d’une “ville sensuelle”, mélange de nature, d’innovations techniques et de plaisir de vivre”, explique son concepteur, l’architecte Jacques Ferrier. L’Expo présente certes les résultats de la civilisation et la puissance des Etats, mas elle constitue aussi une plate-forme visant à promouvoir les échanges et croisements entre les différentes cultures.

Mais L’architecture peut aussi être une des formes sémiologiques du langage spirituel. Je vous propose donc de revisiter à ma manière l’exposition universelle de Shanghai.

LA SUITE…




et maintenant l’Espagne !

29042010

Et maintenant bombardement en règle de l’Espagne. Après avoir dégradé, la veille, la note portugaise de deux crans de A + à A -, Standard & Poor’s a abaissé, hier, celle de la dette à long terme de l’Espagne, de AA + à AA avec une perspective négative. L’agence de rating l’avait déjà ramené de triple A à AA +, en janvier 2009 avant d’abaisser sa perspective de stable à négative, en décembre de la même année.

bombardementb52.jpg

Et pendant ce temps la FED « monétise » la dette américaine depuis 1 an sans que les sacro-saint marchés ne bronche. Par « monétiser », je dis qu’elle échange des billets fraîchement imprimés contre des bons du Trésor américain que possèdent d’autres investisseurs. Aux Etats-Unis la Banque Centrale fournie autant d’argent gratuit à l’Etat et banques qu’ils le veulent et presque gratuitement. Regardez : Le déficit budgétaire de la Grèce représente 8,7% du PIB. Le déficit portugais est similaire. Celui de l’Espagne est plus élevé, à 10,4%. Où est le déficit américain ? Aux dernières nouvelles, on le prévoyait à 12% du PIB. Sous de nombreux aspects, les Etats-Unis vont en fait moins bien que la Grèce. Et pour couronner le tout, la Fed a décidé de maintenir ses taux directeurs dans la fourchette basse comprise entre 0 et 0,25%, pour une période prolongée, en clair elle injecte de l’argent gratuit dans un système financier qui lui est en faillite. Puis la banque centrale américaine constate une amélioration de l’économie. Reprenez votre respiration et arrêtez de rigoler….

La crise va sérieusement recentrer et consolider la politique économique et monétaire européenne. Après la mise en application du nouveau traité et l’élection d’un président, l’Europe va devoir créer de nouvelles règles communes pour la stabilité de l’euro. Et à ce moment là, immanquablement la comparaison avec le dollar se fera. Le sommet du 10 mai sera à ce point de vue aussi important par les décisions qui y seront prises, que la mise en application du nouveau traité européen. Bref la Bête avance et se renforce dans sa cohésion, car l’épreuve la modèle.




La GUERRE monétaire commence !

28042010

Bataille monétaire et La dette – Songe sont deux dons spirituels qui annonçaient ce qui est en train de se produire en ce moment. En outre l’Esprit par la séries d’articles de janvier, nommée le ‘rappel de Bâle’, a largement mis en lumière tout ce que le diable trame dans le noir, vous n’êtes donc pas dans l’ignorance et aveugle, vous qui suivez ce blog. L’enjeu est clair, faire basculer la gouvernance politique, militaire et monétaire d’un continent à l’autre, des Etats-Unis vers l’Europe, que Lilith contrôle totalement maintenant avec l’appui de l’Eglise Rome. Désormais il est plus qu’évident que la guerre monétaire est déclarée entre les deux continents et le pilonnage de la Bête qui sort de la mer a commencé…

ussiowa.jpg

La décision, jeudi, par l’agence d’évaluation financière Moody’s de dégrader la note de la Grèce à « A3″ avait été le principal déclencheur de ce nouveau plongeon de la monnaie unique.

Après avoir abaissé la note de la dette souveraine de la Grèce dans l’après-midi, l’agence de notation Fitch a annoncé vendredi soir qu’elle dégradait la note de crédit de cinq grandes banques grecques, assortissant cette modification d’une perspective négative.

Standard & Poor’s a jeté le trouble sur les Bourses européennes mardi en fin d’après-midi en dégradant de deux crans sa note sur la dette du Portugal et en reléguant celle de la Grèce au simple rang de ‘junk bond’.

L’artillerie lourde américaine par le biais de ses agences de notation, a commencée la semaine dernière à pilonner sans relâche la Grèce et accessoirement le Portugal, bref les PIGS qui sont les maillons faibles de l’Union européenne. Le but est de démolir l’euro qui inexorablement monte et se présente comme alternative monétaire au dollar comme monnaie de réserve internationale. Sans cet indéniable avantage, le financement du déficit chronique américain devient impossible et son économie s’effondre. Il est donc vital aux américains de gagner cette bataille, car dans le cas contraire c’est la fin de l’empire et la faillite du pays.

Cette bataille est une lutte à mort d’où ne sortira qu’un vainqueur qui gouvernera pour un temps l’économie mondiale et celui qui maîtrisera ses déficits sera le gagnant. Une formidable cure d’austérité se prépare tout azimutes afin de réduire les déficits dans les pays occidentaux, ce sera l’actualité des mois qui viennent. Mais en attendant, face à l’attaque américaine l’Europe regroupe ses troupes et intègre déjà le FMI dans sa stratégie de rétablissement de confiance. A la fin de cette bataille monétaire la BCE et le FMI marcheront main dans la main. Mais en attendant suivons l’évolution sur le front.

 

Mobilisation générale dans la zone euro.

Réunis à Berlin, Jean-Claude Trichet (BCE) et Dominique Strauss-Kahn (FMI) ont appelé l’Allemagne à agir vite pour aider la Grèce. Le président permanent de l’Union européenne Herman Van Rompuy a assuré mercredi que le plan de sauvetage de la Grèce serait appliqué à temps pour qu’Athènes respecte les prochaines échéances de sa dette publique et préserver la stabilité de la zone euro, dont il compte réunir les dirigeants vers le 10 mai. Il s’agira d’activer le plan d’aide sur trois ans à la Grèce, passant par des prêts de 30 milliards d’euros des pays de la zone euro pour 2010, et de quelque 15 milliards d’euros du FMI, après confirmation par la Commission européenne et la BCE du fait que la requête d’Athènes est justifiée. Une telle réunion de la zone euro au plus haut niveau devrait se dérouler à temps pour le gouvernement grec, avant la date-butoir du 19 mai pour le remboursement d’un emprunt de neuf milliards d’euros.

La chancelière allemande Angela Merkel, confrontée à une opinion publique majoritairement hostile à «payer» pour un pays ayant maquillé ses chiffres de déficits, n’a cessé de traîner des pieds en réclamant des conditions strictes. Sa fermeté s’explique aussi par l’approche d’une élection régionale cruciale pour son parti le 9 mai en Rhénanie du Nord-Westphalie. Une décision de la zone euro le 10 mai lui permettra d’avoir derrière elle cette élection, et d’achever par ailleurs la procédure qui doit permettre à son Parlement d’approuver le versement de l’aide de l’Allemagne.

Le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso a affirmé, mercredi, à Tokyo que les États européens, la Commission et la Banque centrale européenne (BCE) étaient « déterminés à garantir la stabilité de la zone euro ».  « Dans mon esprit, il n’y a aucun doute qu’une réponse sera apportée à temps aux besoins de la Grèce ». « La Commission européenne réalise des progrès solides avec la Banque centrale européenne, le Fonds monétaire international (FMI) et les autorités grecques pour finaliser ce programme ». « Tous les gouvernements se sont totalement engagés à aider la Grèce afin d’assurer la stabilité de la zone euro »,a déclaré Jose Manuel Barroso lors d’une conférence de presse en marge d’un sommet UE-Japon.

Quand à nous enfant de Dieu, gardons de la hauteur et comme des aigles en observons cela de haut, car notre royaume n’est pas de ce monde et cette bataille ne nous concerne pas. Veillons et prions en nous confiant en l’Eternel.




Fauchés… comme les blés

27042010

Après Quand coule le lait et se tarit le miel, la suite est « Fauchés… comme les blés ». Après les producteurs de lait et les maraîchers, c’est au tour des agriculteurs de grandes cultures de manifester leur inquiétude face à la baisse de leurs revenus. 10.000 agriculteurs sont entrés dans Paris. Montés sur leurs 1300 tracteurs selon la préfecture, les agriculteurs, céréaliers en tête, viennent dénoncer la baisse de leurs revenus. « Fauchés… comme les blés » est leur principal slogan.

tracteursparis.jpg

La baisse de la rémunération des céréaliers est similaire à celle des producteurs laitiers. En moyenne, le monde agricole a vu ses revenus diminuer de 34% en 2009. Parmi les plus menacés, les jeunes agriculteurs ayant contracter de gros emprunts pour démarrer leur exploitation. Il sont aussi les plus offensifs et n’ont pas hésité, il y a quelques mois, à brûler des bottes de pailles sur les Champs-Elysées ou à verser du purin devant le palais présidentiel.

D’abord, ils ont subi de plein fouet la chute brutale des prix mondiaux en 2008 et en 2009. « Les cours de l’ensemble des productions de grandes cultures sont à un niveau qu’on n’a jamais connu. Un certain nombre d’exploitations sont dans le rouge, malgré de très bons rendements », témoigne Thierry Bontour, président de la Fédération régionale des exploitants agricoles du Bassin parisien. Ensuite, ils ont dû faire faire face au maintien de coûts de production élevés alors même qu’ils faisaient des efforts pour utiliser moins d’engrais (- 25 % en 2009). Du coup, en deux ans, les revenus de l’ensemble des producteurs de grandes cultures ont chuté de 62 %.

Comment des céréaliers, qui cultivent des surfaces considérables et ont atteint l’une des meilleures productivités du monde et qui sont considérés comme des aristocrates de l’agriculture en sont-ils réduits à organiser une manifestation dans la capitale pour la seconde fois en quelques mois ?

Réponse :

Deutéronome 28 : 16  Tu seras maudit dans la ville, et tu seras maudit dans les champs.

17  Ta corbeille et ta huche seront maudites.

18  Le fruit de tes entrailles, le fruit de ton sol, les portées de ton gros et de ton menu bétail, toutes ces choses seront maudites. 19  Tu seras maudit à ton arrivée, et tu seras maudit à ton départ. 20  L’Eternel enverra contre toi la malédiction, le trouble et la menace, au milieu de toutes les entreprises que tu feras, jusqu’à ce que tu sois détruit, jusqu’à ce que tu périsses promptement, à cause de la méchanceté de tes actions, qui t’aura porté à m’abandonner.

Si proche du retour de notre Seigneur et leurs yeux ne se décillent pas. Le monde continuera donc à égrainer toutes les malédictions de Deutéronome 28 jusqu’à l’avènement de l’antéchrist.




Les chasses de l’Eternel

25042010

Les cinq espèces formant les principales cibles des chasseurs dans les safaris africains au cours du XXe siècle sont: le lion, le léopard, l’éléphant, le rhinocéros et le buffle africain, on les appelle les Big Five. Après les Big Three du secteur de l’automobile, General Motors , Ford et Chrysler maintenus en vie artificiellement par les subventions à l’automobile “Cash for Clunkers”, la chasse continue de plus belle aux Etats-Unis où le Lion de la MGM est mis au tapis. Un autre signe évident que la crise est derrière nous n’est-ce pas ?

metrogoldwynmayer.jpg

Le célèbre lion a perdu de sa superbe. Il pourrait même cesser de rugir une fois pour toutes. Car depuis quelques mois, MGM est au bord de la faillite, avec une dette de 3.7 milliards de dollars (2.7 milliards d’euros). En cause, la chute des ventes de DVD et l’absence de succès au box-office. En raison de sa dette abyssale, la Metro Goldwyn Mayer a été obligée de suspendre pour une durée indéterminée le tournage du dernier épisode de James Bond. Ce fleuron d’Hollywood, qui revendique le plus grand catalogue de films au monde avec 4.000 titres, Parmi eux, plusieurs ont été récompensés aux Oscar, comme Les Révoltés du Bounty, Autant en emporte le vent, Un Américain à Paris ou encore Ben Hur.

Mais une autre star hollywoodienne est à l’honneur, Arnold Schwarzenegger à la tête de l’État de Californie, a beau aspirer au statut de gouverneur le plus vert des États-Unis, son nom figure pour le moment sur la liste des pires gouverneurs du pays. Chaque année Citizens for Responsibility and Ethics, une association de citoyens basée à Washington DC qui milite contre la corruption des élus, publie un classement des gouverneurs les plus incompétents et les plus corrompus d’Amérique. Et Gouvernator mérite selon eux un oscar en la matière. L’association lui reproche notamment d’avoir licencié du personnel qui luttait pour la défense de l’environnement et d’avoir côtoyé de trop près les groupes d’intérêt spéciaux. C’est donc un Terminator ayant pleinement réussi sa mission d’anéantissement qui quittera son poste à la fin de l’année après la clôture de son deuxième mandat, en laissant aux habitants du Golden State qui était avant lui l’Etat le plus riche des Etats-Unis, un État criblé de dettes et en faillite. C’est un autre type de chasseur, mais redoutablement efficace, n’est-ce pas ?

Et pour finir on délaisse la chasse au gros pour le menu fretin où le carnage continue.

La Compagnie fédérale d’assurance des dépôts bancaires américaine (FDIC) a annoncé vendredi soir avoir fermé sept banques dans l’Illinois, ce qui porte à 57 le nombre d’établissements de dépôt à avoir fait faillite aux Etats-Unis depuis le début de l’année. Cent quarante banques américaines ont mis la clef sous la porte en 2009, année ayant connu le plus grand nombre de faillites bancaires aux Etats-Unis depuis 1992. L’année 201O s’annonce bien pire : le nombre des faillites constatées jusqu’à présent est presque deux fois plus élevé que l’année précédente à la même époque.




Signes dans le ciel II

23042010

Après une semaine de chaos dans le ciel européen, j’aimerais revenir sur certaines photos des évènements passés. La science nous permet aujourd’hui d’avoir un regard nouveau et parfois étonnant des images qui nous viennent ou proviennent du ciel. Revenons à Pessah de cette année et laissons les images parler…

30 MARS le jour des éruptions dans le ciel et sur la terre.

Le volcan Eyjafjajokull s’est réveillé le 20 mars dernier et après s’être frayé un chemin dans le glacier éponyme il explose le 30 mars à Pessa’h, au même moment une forte éruption solaire – la plus importante depuis plus de 3 ans – secoue la magnétosphère terrestre. Les particules ionisent la haute atmosphère et provoque une aurore boréale qui mêle le feu, la cendre et le soleil dans une même image inouïe.

13avril.jpg

island02.jpg

eyjafjll.jpg

Je vous rappelle que le mot pessa’h (pâque) signifie « passer par-dessus ». C’est le jour où la mort est passée par-dessus le peuple de Dieu sans le toucher. Le personnel de Landhelgisgæslan (patrouilles côtières islandaises) a capturé cette image radar des cratères de l’Eyjafjallajökull où l’on distingue 3 cratères de 200-500m à la forme on ne plus parlante.

aradarimageofthethreecratersformingthevolcanoateyjafjallajokullispicturedinthisha.jpg

Baptisé du nom d’une sorcière de la mythologie islandaise, le Katla, dix fois plus puissant que l’Eyjafjöll, n’est distant que d’une dizaine de kilomètres de l’éruption qui a paralysé pendant une semaine une grande partie du trafic aérien en Europe. S’il se réveillait à son tour, ce que les volcanologues redoutent dans un futur proche, l’éruption actuelle ne serait qu’« un petit prélude », a averti cette semaine le président islandais,  LA SUITE…

Luc 21:11  il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes et des famines; il y aura des phénomènes terribles, et de grands signes dans le ciel




Fêtes des cendres

18042010

YOM HAZIKARON : ce soir, à 20h, les Israéliens, se figeront, pour deux minutes de silence, à l’invitation du mugissement des sirènes. Yom Hazikaron est une cérémonie consacrée à commémorer le souvenir de tous ceux qui sont tombés dans la lutte pour le création et la défense de l’état d’Israël. Elle se déroule durant les 24 heures qui précèdent le Yom Haatsmaout, jour de l’indépendance d’Israël.

yomhazikaron12.jpg

Depuis le 15 mai 1947, ils sont 22 682 à être tombés, soldats et civils, au cours des trois grandes guerres, d’opérations ponctuelles, d’attentats terroristes. La taille du pays fait que la tristesse est plus pesante, immédiatement perceptible.

Demain, les mêmes se retrouveront, à la même heure, pour clamer leur joie, leur fierté. Du lundi (19 avril) au coucher du soleil au mardi (20 avril) au coucher du soleil, les Israéliens vont célébrer le 62e jour d’Indépendance de leur pays, connu sous le nom de Yom Ha’Atzmaut en hébreu. Et c’est sans transition que les feux d’artifice succèderont aux larmes, la joie à la peine. Ainsi l’a voulu le législateur. Pour que la douleur soit surmontée. Parce que la vie est la valeur suprême. A travers le pays, les Israéliens commémoreront ce jour férié avec une cérémonie nationale sur le Mont Herzl, des pique-niques en famille, des barbecues et des excursions dans la nature.

En Israël, les festivités de l’Indépendance se prolongent un mois entier : elles ont commencé à la fin de Pessah, avec la fête de la Mimouna, et se termineront le soir de Lag Baomer, le 2 mai prochain. Cette période marque le lancement de la saison des barbecues qui atteindra son apogée le jour de la fête de l’Indépendance, ce mardi 20 avril.

La population de l’état d’Israël se situe à 7 587 000 personnes, des données révélées par le Bureau Central des Statistiques ce dimanche. Aujourd’hui, Israël a 14 villes avec plus de 100 000 habitants. Six de ces villes ont une population qui dépasse 200 000 habitants : Jérusalem, Tel Aviv-Jaffa, Haïfa, Rishon Letsion, Ashdod et Petah Tikva.

 

Et pendant ce temps la Bête se couvre de cendres…

S’il est une terre qui soit un don du ciel, pour d’autres la terre fait don au ciel de cendres !

Depuis jeudi, une trentaine de pays européens ont mis en place des mesures de fermeture totale ou partielle de leur espace aérien, au fur et à mesure de l’avancée du nuage de cendres émis par le volcan Eyjafjöll (sud de l’Islande), qui peut endommager les réacteurs.

Près de 63.000 vols ont été annulés dans l’espace aérien de l’Europe depuis jeudi, dont près de 20.OOO dimanche, selon un décompte à la mi-journée de l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne (Eurocontrol).

Cette paralysie coûte plus de 200 millions de dollars (147,3 millions d’euros) au secteur par jour, selon l’Association internationale du transport aérien (IATA).

Pendant ce temps, l’éruption du volcan Eyjafjöll, sous un glacier qui en démultiplie les effets, ne montrait aucun signe d’accalmie. Des experts ont averti qu’elle pourrait durer plusieurs semaines.

Des millions de voyageurs restent bloqués. « Nous estimons que l’impact dépasse celui (des attentats) de 2001 en termes de vols annulés et d’inconvénients causés aux aéroports », indique le porte-parole de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), Denis Chagnon. Cette situation de chaos « est du jamais vu depuis la fin de la Seconde guerre mondiale », a expliqué un observateur sur la chaîne britannique BBC. Selon l’Organisation de l’aviation civile internationale, les dommages infligés au trafic par les cendres volcaniques dépassent ceux subis après le 11 septembre. La paralysie provoquée par les attentats du 11 septembre 2001 était jusqu’ici le pire blocage de l’histoire du transport aérien.

 

Un glacier en éruption.

En Islande, après une crise sismique entre le 3 et le 5 Mars, environ 3.000 tremblements de terre étant enregistrés à l’aplomb de l’Eyjafjallajökull, le 20 mars 2010, le stratovolcan Eyjafjöll, entre en éruption.

En date du 30 Mars 2010, suite à une nouvelle crise sismique, une nouvelle faille d’au moins 300 mètres de longueur, parallèle à la première faille éruptive, avait fait son apparition sous le glacier Eyjafjallajökull. La particularité de l’Eyjafjöll est la présence d’un glacier à son sommet. Le volcan est en effet recouvert par une large calotte glaciaire nommée Eyjafjallajökull. L’éruption est impressionnante du fait qu’elle est actuellement explosive. Mais cela est uniquement dû à la présence de glaciers qui recouvrent le volcan. Dans ces conditions, on parle alors d’éruption de type « sous-glaciaire ». Au contact de la glace, le magma va produire de grandes quantités de vapeur d’eau, à l’origine de larges colonnes de fumée sortant du cratère, lesquelles se transforment alors en nuages de particules fines, composées de minuscules morceaux de pierre et de verre, capables de monter très haut dans le ciel. Plus les nuages de cendres montent haut, plus ils mettent de temps à se disperser.

volcanisland01.jpg

Il est des évènements dont le hasard des circonstances se lisent comme un rébus. L’Eyjafjöll, qui culmine à 1 666 mètres, entre en éruption le 20 mars. Le jour de Pessa’h il devient explosif et projette des cendres en haute atmosphère. 14 jours après le trafic aérien s’interrompt progressivement sur l’Europe du nord. Aujourd’hui à Yom Hazikaron c’est le silence dans le ciel et le chaos sur terre… Que dire de plus ?




Bataille monétaire

15042010

Il y a peu un curieux songe nous fut donné. Sur un manège pour chevaux se présentent des animaux sauvages, éléphant, gorille, fauves et même une grosse pieuvre. Tous ces animaux se mirent à se battre furieusement et le plus grand et puissant de tous fut terrassé. L’éléphant s’abattit lourdement dans le sable vaincu.

elephantrepublicain.jpg

Explication : depuis le début de l’année je suis la bataille monétaire en cours actuellement. Ce songe poursuit dans cette logique. Je ne retiendrais que les deux animaux qui dénotent, l’éléphant qui est terrassé et la pieuvre qui symbolise la bête qui sort de la mer.

L’éléphant représente l’Amérique républicaine et capitaliste qui domine et est puissante grâce au dollar. Mais la puissance et la domination seront vaincus car les autres animaux bien que plus petit prendront le dessus.

L’actualité économique du moment souligne bien la bataille monétaire du moment qui vise à affaiblir l’euro. Les attaques les plus virulentes viennent des Etats-Unis, mais plus elles se font vives et plus elles obligent l’Union à se regrouper et être solidaire, renforçant par cela l’Union européenne. Mais dans ce jeu c’est l’assaillant qui sera terrassé et vaincu. L’euro alors s’imposera naturellement comme monnaie d’échange internationale.

Mais que se cache t’il derrière ces billets et pourquoi une telle volonté pour imposer sa suprématie sur les autres monnaies ?

Quelques éléments de réponses dans la suite…




Le cycle d’Elie

14042010

Ouf…

Je viens de terminer un travail que j’avais particulièrement à cœur, une étude complète sur la vie d’Elie en audio, fractionnée en 8 parties d’une heure environ. Commenter l’actualité eschatologique est une chose, pénétrer la pensée de l’Eternel afin d’en comprendre le sens spirituel en est une autre. Il s’agit là d’une nourriture spirituelle consistante et souvent lourde à digérer, mais oh combien nécessaire aujourd’hui. Comprendre le passé ouvre nos yeux sur le présent.

Le cycle d'Elie dans religion elie%20enleve%20sur%20un%20char%20de%20feu

J’ai nommé cette longue étude « le cycle d’Elie » et vous la trouverez ici : http://lettrealepouse.free.fr/menora/MP3/cycle_elie.html

Le cycle d’Elie est une série d’études sur ce prophète d’exception, ainsi que sur l’époque et la région où il vécut. Au-delà du personnage un profond enseignement nous révèle la pensée de l’Eternel au travers des faits et gestes du prophète. La chose peut paraître ardu et longue à suivre, mais néanmoins elle me semble incontournable pour appréhender le temps dans le quel nous vivons aujourd’hui.

Si vous savez ce que signifie le nom d’Elie, de Bââl ou d’Achab, ce que représente le veau d’or, pourquoi il alla à Sarepta ou fut enlevé par un char de feu, vous n’avez pas besoin de suivre ces études, mais si tout cela vous est étranger, alors en route pour un voyage dans le temps…




Pâques babyloniennes

2042010

paques20091.jpg
Le printemps est dans l’air ! Les fleurs et les lapins décorent la maison. Papa aide les enfants à peindre de beaux dessins sur des œufs teints de couleurs différentes. Ces œufs qui, plus tard, seront cachés et que les enfants essaieront de retrouver, sont mis dans de beaux petits paniers. Le délicieux arôme des brioches que maman fait cuire remplit la maison. Les quarante jours de privation de certains mets se terminent demain. Toute la famille met ses vêtements du dimanche en vue du service religieux qui se tiendra au lever du soleil pour célébrer la résurrection du Sauveur et le renouveau de la vie. Tous ont hâte de manger le jambon et toutes les garnitures qui accompagnent les mets. Ce sera une journée joyeuse. Après tout, c’est une des fêtes religieuses les plus importantes de l’année.

Pâques, n’est-ce pas ?

Vous venez de lire une description d’une ancienne famille babylonienne — 2,000 ans avant le Christ — honorant la résurrection de leur dieu Thammuz, qui a été ramené des enfers par son épouse/mère, Ishtar (du nom de laquelle la fête a été nommée, Easter, Pâques en anglais). Dans la majorité des dialectes sémitiques « Isthar » se prononce « Easter ». Nous pourrions donc dire que les événements décrits ci-dessus constituent dans un certain sens la fête de Pâques. Bien entendu, cette occasion aurait aussi bien pu parler d’une famille phrygienne qui honorait Attis et Cybèle, ou encore une famille phénicienne adorant Adonis et Astarté. La description pourrait également très bien décrire une famille hébraïque hérétique qui honorait le dieu cananéen Baal et Ashtoreth (Astarté). Ou encore cette description aurait pu facilement décrire bien d’autres célébrations de mort et de résurrection et de fertilité païenne — ce qui inclut la célébration moderne de Pâques comme elle nous est parvenue par le moyen des rites de fertilité anglo-saxons de la déesse Eostre (ou Ostara). Dans tous les cas, c’est la même fête, séparée seulement par le temps et la culture.

 

Le principe de fertilité.

Nous sommes tous familiers avec l’histoire de la Pâque de l’Ancien Testament. Elle traite surtout de la délivrance des Israélites de l’Égypte par dix plaies miraculeuses. La dernière de ces plaies montre comment l’ange de la mort passa par-dessus les maisons des Israélites. Ils avaient reçu la directive de badigeonner les linteaux de leur porte avec du sang pour que leurs premiers-nés ne meurent pas. Lors de cette première Pâque, ce ne fut donc que le sang de l’agneau sacrifié qui protégea leurs maisons. La plaie atteignit tous les premiers-nés d’Égypte, mais ceux des Israélites furent sauvés par ce sang. C’est l’obéissance aux ordres de Dieu et la foi en Ses promesses qui leur permit de conserver la vie. La Pâque juive est le symbole de la naissance d’une nation, dont la libération ne fut permise que parce que les premiers nés d’Egypte furent frappés de mort. Dans ce jour de pâque la mort et la vie se côtoient dans la symbolique de la fertilité des hommes. Fertilité exponentielle, car béni de l’Eternel chez les juifs, et brisé par la malédiction en Egypte. Derrière le principe de la fertilité des hommes et des nombreuses naissances, se cache un combat spirituel sur la primauté divine qui c’est fixée dans la trame du temps.

oeufspaques.jpg

La fête de pâque(s) est l’occasion de rafraîchir la mémoire d’une Histoire qui s’oublie. PâqueS, “Easter” c’est en fait “Ishtar”, la déesse de la fertilité chez les Babyloniens (il y a plus de 3,500 ans). C’est une figure universelle (Astarté dans le Levant, Aphrodite chez les Grecs et Hathor chez les Égyptiens). Sa fête se célébrait à l’équinoxe du printemps. Il y a plusieurs interprétations du mythe. Dans une version populaire, l’absence d’Ishtar, suite à sa descente aux enfers, stoppe toute reproduction, ce qui panique les dieux et les pousse à la libérer. Son amoureux Tammouz va se sacrifier afin de lui permettre d’en sortir. La fête d’Ishtar salue cette “résurrection” du printemps. On y retrouve déjà les œufs et les lapins, symboles de fertilité par excellence. L’origine des œufs de pâqueS est donc Babylonienne et spirituelle et provient du festival païen d’Astarté. L’antique déesse païenne de la fertilité est fêtée un jour du soleil païen lorsque la lune est pleine (fertilité). Le printemps païen est revenu : les lapins et les œufs représentent la fertilité de la déesse. Astarté est la déesse de la fertilité humaine, celle particulièrement des femmes qui veulent des enfants. La pâque juive du 14 nisan est nocturne car le jour commence la veille au soir pour les juifs, alors que les PâqueS qui sont aussi festives que païennes ont toujours lieu un dimanche, jour du soleil !

Ceci n’est qu’un rappel de la symbolique des œufs et des lapins de pâques, qui représentent la déesse Ishtar, la reine du ciel toujours encore fêtée par les catholico-babyloniens contemporains. Il va s’en dire qu’aucun chrétien ne participe et fête cette grande célébration babylonienne en offrant des œufs et des lapins.







Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers