La fin du décompte

19 05 2010

Le décompte de l’Omer s’achève, et pour moi, celui des chroniques historiques de l’Omer 2010. Après cet article, je suspends l’activité du blog pour environ 3 semaines et me consacre exclusivement à Israël pendant cette période.

glaneuseruth.jpg

La fête de Chavouot (pentecôte) aujourd’hui en Israël, est dans sa lecture spirituelle le terme d’un décompte de 7 X 7 jours et également la fête des prémices du froment et des premiers fruits. Cette fête a donc le statut d’un festival de fermeture de la récolte du grain et peut donc par nature, être aussi considéré comme celui du glanage. Certaines communautés ont aussi l’habitude de lire le livre de Ruth, ce qui pour ma part se justifie parfaitement, à la vue de l’immense charge spirituelle contenue dans les quatre chapitres de ce petit livre. Ce sera le thème que je présenterai  comme enseignement pour Chavouot. Je mettrai en ligne les deux enseignements sur le décompte de l’Omer et sur Ruth courant juin-juillet, car ils sont le message nécessaire pour notre temps. Ruth étant l’image de l’Epouse de la fin des temps.

Mais qui dit moisson du Seigneur, dit : paille, chaume, balle, destinés à être rassemblés et brûles. Voyons donc comment les choses progressent à ce niveau-là.

En Europe : L’hémorragie se poursuit et les gouvernements de la zone euro vont accélérer le mouvement en contraignant l’Europe à la rigueur budgétaire pour « concrétiser l’idée de gouvernance économique » et donner à la Bête les prémices du fédéralisme.

Les ministres européens des Finances de la zone euro ont donné leur accord lundi à un examen des projets de budgets nationaux par Bruxelles. Un pas supplémentaire dans une gouvernance économique européenne.

Le président français Nicolas Sarkozy et le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero dont le pays préside l’Union européenne ce semestre, sont convenus mardi à Madrid de la nécessité de « renforcer » la coopération économique en Europe face à la crise, a-t-on indiqué de source officielle espagnole. Les deux leaders, qui ont eu un entretien d’une demi-heure en marge du sommet Union européenne-Amérique latine, sont tombés d’accord pour « accélérer les mesures prises pour dissiper les doutes des marchés », après la récente crise financière en Grèce, a-t-on ajouté de même source. Il s’agit notamment de « renforcer l’Eurogroupe » et de « concrétiser l’idée de gouvernance économique » en Europe, ainsi que les mesures de coordination entre les 27, toujours selon cette source.

La Commission européenne a défendu mercredi à Strasbourg son projet de contrôle a priori des budgets des Etats de la zone euro, une mesure qui ne vise, selon elle, qu’à garantir le respect des règles communes.

La chancelière Angela Merkel a déclaré mercredi devant les députés allemands que l’Europe était confrontée à un test « existentiel » dans ses efforts pour surmonter la crise de l’europ.

Devant le Bundestag, Angela Merkel a expliqué qu »’il est question ni plus ni moins de l’idée européenne. C’est notre devoir historique: si l’euro échoue, l’Europe échouera« .

La chancelière a fait un point sur la crise grecque et la zone euro. Elle affirme que « la culture de la stabilité n’est pas négociable » et que la stabilité financière de la zone euro est « inséparable » de la solidarité entre les pays. « Ce qui signifie avoir des finances solides et intégrer les critères du pacte de stabilité et de croissance, comme l’exige le traité de Maastricht », explique-t-elle. « La crise à laquelle l’euro est confrontée actuellement est le test le plus important pour l’Europe depuis des décennies, en fait depuis la signature du Traité de Rome en 1957″, a encore lancé la chancelière. « L’appartenance à la zone euro ne peut donner naissance à une union faite de transferts financiers », souligne Angela Merkel. « Notre objectif doit être que tous les pays de l’Union européenne deviennent un jour membre de la zone euro », poursuit-elle. Mais pour cela, elle affirme que la zone euro « a besoin de régulations supplémentaires sur les marchés financiers. Les spéculations sont des excès absolus doivent être tempérés ». Elle a exhorté l’Union européenne mercredi à accélérer la supervision des marchés financiers et à mettre en place une nouvelle taxe les concernant. L’Allemagne a déclaré avec fracas la guerre aux spéculateurs, en annonçant une mesure choc visant à contrer radicalement toute spéculation sur la dette d’Etat, Berlin a pris de court les marchés et à contre-pied l’Union européenne. L’Allemagne interdit désormais les ventes à découvert sur les dix plus importantes institutions financières, ainsi que sur les emprunts d’Etat de la Zone Euro et les CDS adossé à ces obligations. L’Allemagne est la première nation européenne à riposter à l’arme lourde contre les « marchés », en sortant la Grosse Bertha de la régulation financière. Le président de la Commission européenne, José Manuel Durao Barroso, a soutenu mercredi l’Allemagne dans sa démarche d’interdire certaines ventes à découvert sur les marchés et invité les régulateurs européens à étudier une action concertée sur ce thème.

Aux Etats-Unis : Pour eux les choses se résument à ça :

rimafakih.jpg

Une nouvelle Miss Amérique reine de ‘pool dancing’ Rima Fakih

Alors, de Ruth ou de Rima, quel est votre Choix ?


Actions

Informations



2 réponses à “La fin du décompte”

  1. 19 05 2010
    guigui (21:53:20) :

    Pour ma part, je préfère largement Ruth, et ce, sans la moindre hésitation… Je vais d’ailleurs le lire avec beaucoup d’attention… Que Dieu vous bénisse !

  2. 20 05 2010
    Jérémie (06:37:37) :

    Existe-t-il bien encore des Ruths de nos jours et cela ailleurs que dans les livres et à Jérusalem ? Surtout à partir d’un certain niveau de pouvoir d’achat
    et dans une société moderne j’aimerais tant encore le voir ? Il est vrai qu’une bonne ruth de nos jours n’ira certainement pas chercher à se marier avec le premier rejeton de David, puisque d’après ce que l’on dit de Ruth, la Moabite,
    est l’ancêtre du « Messie de la lignée de David », qui viendra délivrer le monde. Sarko le nouveau grand roi comme David ne croit pas non plus en la fatalité de ruth mais surtout d’abord à ses cotés, c’est la condition que Dieu bénisse surtout ceux qui nous ressemblent le plus en conduite et en sonnant et trébuchant de nos jours à Jérusalem.

Laisser un commentaire




Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers