Netzarim de Jérusalem 2

16 06 2010

Ezéchiel 37 : 1  La main de l’Eternel fut sur moi, et l’Eternel me transporta en esprit, et me déposa dans le milieu d’une vallée remplie d’ossements. 2  Il me fit passer auprès d’eux, tout autour; et voici, ils étaient fort nombreux, à la surface de la vallée, et ils étaient complètement secs. 3  Il me dit: Fils de l’homme, ces os pourront-ils revivre? Je répondis: Seigneur Eternel, tu le sais. 4  Il me dit: Prophétise sur ces os, et dis-leur: Ossements desséchés, écoutez la parole de l’Eternel! 5  Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel, à ces os: Voici, je vais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez; 6  je vous donnerai des nerfs, je ferai croître sur vous de la chair, je vous couvrirai de peau, je mettrai en vous un esprit, et vous vivrez. Et vous saurez que je suis l’Eternel. 7  Je prophétisai, selon l’ordre que j’avais reçu. Et comme je prophétisais, il y eut un bruit, et voici, il se fit un mouvement, et les os s’approchèrent les uns des autres. 8  Je regardai, et voici, il leur vint des nerfs, la chair crût, et la peau les couvrit par-dessus; mais il n’y avait point en eux d’esprit. 9  Il me dit: Prophétise, et parle à l’esprit! prophétise, fils de l’homme, et dis à l’esprit: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu’ils revivent! 10  Je prophétisai, selon l’ordre qu’il m’avait donné. Et l’esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds: c’était une armée nombreuse, très nombreuse. 11  Il me dit: Fils de l’homme, ces os, c’est toute la maison d’Israël. Voici, ils disent: Nos os sont desséchés, notre espérance est détruite, nous sommes perdus! 12  Prophétise donc, et dis-leur: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Voici, j’ouvrirai vos sépulcres, je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple, et je vous ramènerai dans le pays d’Israël. 13  Et vous saurez que je suis l’Eternel, lorsque j’ouvrirai vos sépulcres, et que je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple! 14  Je mettrai mon esprit en vous, et vous vivrez; je vous rétablirai dans votre pays, et vous saurez que moi, l’Eternel, j’ai parlé et agi, dit l’Eternel.

Voici une prophétie d’Ezéchiel qui annonce le retour du peuple en Israël, mais aussi et surtout la venue du Saint Esprit. Depuis des années, le Seigneur me montre la lente décomposition des assemblées dénominationnelles dans le monde, c’est le pendant de la prophétie ci-dessus pour les nations, mais à l’envers. L’Esprit Saint se retire et le corps se décompose. Dans le même  temps l’Epouse véritable se retire de  ce système mort et corrompu pour former le reste que l’Eternel se réserve comme sa partie protégée. Ce sont les églises de maisons, formées en famille ou petits groupes très restreint. Cette dynamique est déjà enclenchée et se développe selon le plan de Dieu au sein des nations. Mais jamais jusqu’à mon récent voyage, le Seigneur ne m’avait parlé d’une chose identique en Israël ou chez les juifs en général. Il y a bien quelques juifs messianiques qui ont accepté Jésus comme le Messie, mais la nation en tant que telle résiste idéologiquement à son Dieu révélé en Yeshoua. Mais la manière dont le Seigneur a conduit les choses pendant mon voyage, a radicalement changé ma perception des choses. L’Eternel ne m’a pas seulement montré par l’Esprit ce qu’Il faisait, Il a fait bien mieux, le Seigneur a fait vivre les évènements comme une prophétie qui s’animerait et prendrait chair. La parole de Dieu est devenue vivante et la vision d’Ezéchiel s’accomplit aujourd’hui.

oliviernetzer.jpg

La prophétie d’Ezéchiel peut aussi être appliquée à l’olivier. Très répandu en Israël, c’est un arbre que l’on peut raser, que le feu peut ravager, la vieillesse creuser ou pourrir, dès qu’il flaire l’eau, la souche fera pousser vers le ciel des rejetons (Netzer נצר) pleins de vigueur. Bien que paraissant morts, les oliviers, comme ceux que l’on voit au Jardin de Gethsémané, peuvent vivre jusqu’à 2000 ans. Même si le tronc meurt, l’olivier résiste aux ravages du temps. Plus qu’aucun arbre, il tire sa vie de sa racine. Ce n’est pas pour rien que la nation est représentée par ce symbole, car elle est entrain de revivre par ses racines en forment des rejetons et aujourd’hui par l’Esprit de l’Eternel.

emblemeisrael.jpg

Pour prendre toute la mesure de ce qui se passe maintenant, il faut le replacer dans la Parole de Dieu pour en avoir une lecture correcte. Que représente symboliquement la Menorah ? J’ai développé ma réponse ici : http://lettrealepouse.free.fr/tabernacle/tabernacle6lelieusaint.htm

Par ses 66 éléments elle représente les 66 livres de la Bible. Par son scion central et ses branches, c’est un arbre, ses fleurs et boutons simultanés représentent la vie éternelle, c’est donc une représentation allégorique de l’Arbre de vie, qui lui-même représente le Messie.

En me faisant vivre l’épisode formidable des enfants conduit à la Menorah de Jérusalem, j’ai compris instantanément que ces rejetons étaient les jeunes pousses de la nation qui formeront les branches de la Menorah. La chose est considérable, car le Mashia’h d’Israël est aussi appelé le rejeton (Netzer נצר), qui forme la repousse de l’olivier, et qui désormais prend une dimension nouvelle en grandissant par adjonction des rameaux sur le scion. Esaïe 11 : 1  Puis un rameau sortira du tronc d’Isaï, Et un rejeton (Netzer נצר) naîtra de ses racines. 2  L’Esprit de l’Eternel reposera sur lui: Esprit de sagesse et d’intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de l’Eternel.

Ce qui me remplit de joie c’est que si les rejetons de Jérusalem sont appelés à être les rameaux du Mashia’h (Netzer נצר), c’est que le Père les attire et que s’achève le temps de leur endurcissement.  Actes 28 : 25  Paul n’ajouta que ces mots: C’est avec raison que le Saint-Esprit, parlant à vos pères par le prophète Esaïe, 26  28-25 a dit: 28-26 Va vers ce peuple, et dis: Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point. 27  Car le coeur de ce peuple est devenu insensible; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, Qu’ils ne comprennent de leur coeur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. 28  Sachez donc que ce salut de Dieu a été envoyé aux païens, et qu’ils l’écouteront.

 Jean 6:44  Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour. Le temps est donc arrivé où le cœur de son peuple change. Ezéchiel 36 : 26  Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j’ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair. 27  Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois. 28  Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères; vous serez mon peuple, et je serai votre Dieu. Le Seigneur attire son peuple en lui donnant un cœur nouveau, mais aussi un esprit nouveau. Concrètement cela veut dire qu’ils sont prêt à reconnaître Yeshoua  comme le Mashia’h d’Israël, non plus individuellement mais en masse.

C’est aussi cela la symbolique des enfants autour de la Menorah. Sur le netzer (scion) poussent des netzarim (rameaux). Mais  ici le Seigneur joue également avec le sens des mots en hébreu. Matthieu 2 : 23  et vint demeurer dans une ville appelée Nazareth (נצרת), afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par les prophètes: Il sera appelé Nazaréen (נצריא). L’équivalent hébreu pour l’araméen du mot Natzraya (נצריא) est Natzrati (נצרתי ), et ses disciples, Natzratim (נַצְרָתִים). En fait, tous les mots, Natzrat ville  נצרת, Natzratim נַצְרָתִים, Natzrati נצרתי, Netzarim נַצְרָתִים, Netzari נצרי, Natzraya נצריא, proviennent tous du mot Netzer נצר branche.

L’appellation de Nazaréens ( נצרים Netzarim ou נוצרים Notzrim) fut la toute première que les chrétiens prirent sur la base du titre de Nazaréen ou Nazôréen donné à Jésus (la vocalisation importe peu – « Ainsi s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par les prophètes : Il sera appelé Nazaréen. » Matthieu 2,23 ; Actes des Apôtres 2,22 ; 3,6 ; 4,10 ; 22,8 ; 26,9). Peu à peu l’appellation   de netzarim  fut abandonnée au profit de celle de disciples du Messie (en grec : christianoï, ce qui donne chrétiens en français), au fur et à mesure que les disciples s’éloignaient des juifs. Le fait de revenir au sens premier du terme en hébreu, souligne l’attachement du Seigneur à ce peuple, qu’il appelle à être ses disciples.   

Et moi là dedans, que suis-je venu y faire ? Même là l’Eternel joue avec les mots, car Il reste le maître du verbe. La branche signifie (Netzer נצר), et Natsar avec la même racine signifie, surveiller, garder, comme un gardien de phare qui veille du haut de sa tour. Ainsi tous les acteurs du jour avaient bien leur place au près de la Menorah à Jérusalem ce jour-là. Mais le Seigneur va faire bien mieux quelques jours plus tard pour confirmer tout cela.

israellighthouse2.jpg


Actions

Informations



4 réponses à “Netzarim de Jérusalem 2”

  1. 17 06 2010
    Jérémie (18:46:38) :

     » Voici une prophétie d’Ezéchiel qui annonce le retour du peuple en Israël, mais aussi et surtout la venue du Saint Esprit.  »

    Je n’ai rien contre Israël et même si c’est une prophétie d’Ezéchiel je me vois mal retourner en Israël vu que je n’y est jamais mis les pieds, en plus le jourdain il est très pollué en ce moment, faudrait peut-être que je me demande alors une petite dérogation à l’éternel afin de pouvoir mieux recevoir le Saint Esprit dans mon petit village, surtout qu’en ce moment je n’ai pas non plus trop les moyens de m’offrir un voyage à Jérusaleme, et puis d’ailleurs je n’ai jamais vraiment été à l’aise dans les grandes villes. Il y a souvent beaucoup trop de bruit, de touristes, de publicité enfin bref vous connaissez le tableau. La Jérusalem d’aujourd’hui n’est certainement pas non plus la Jérusalem d’antan, comme la grande Jérusalem d’antan n’égalera sans doute jamais non plus la Jésuralem céleste celle qui sera toujours éternelle dans le coeur et l’esprit de chacun, quand bien même un autre malheur devrait survenir tôt ou tard. Je pense par exemple à la partition de cette ville en deux, les bons d’un coté et les méchants de l’autre tout cela n’a pas de sens c’est la politique. Vanité des vanités tout n’est que vanité.

  2. 20 06 2010
    schoenel (07:03:44) :

    @ Jérémie

     » La Jérusalem d’aujourd’hui n’est certainement pas non plus la Jérusalem d’antan, comme la grande Jérusalem d’antan n’égalera sans doute jamais non plus la Jérusalem céleste… »

    Faire son alyah est plus un acte de foi pour un juif français, qu’un acte politique. C’est quitter l’aile protectrice de la République pour lutter tous les jours avec l’Eternel, contre les difficultés quotidiennes et les ennemis d’Israël. Mais c’est le sens même du nom Israël. Le tiède proclame sa foi et le brûlant vit sa foi jusqu’à la mort.

    De surcroît, Jérusalem n’est pas le but ultime à atteindre pour justifier sa foi, car on est justifié qu’en Jésus Christ. Le religieux a besoin de voir et d’avoir un support physique comme une église, une mosquée ou un temple pour exprimer sa foi. En Christ c’est l’assemblée qui représente le temple de Dieu, c’est l’image de la Jérusalem céleste qui est présentée comme une Epouse à son Epoux.

    Les religieux du monde entier ont besoin de ces supports visibles pour exister et Jérusalem représente de ce point de vue le sommet ultime à atteindre pour y planter son étendard. Alors quelle différence entre le Dôme du rocher, le Saint-Sépulcre ou l’université de théologie pentecôtiste de Jérusalem. Aucune ! Car aujourd’hui encore Jésus répondrait ces mêmes paroles à tous ces religieux, catholiques, musulmans ou orthodoxes juifs : Jean 8 : 42 Jésus leur dit: Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, car c’est de Dieu que je suis sorti et que je viens; je ne suis pas venu de moi-même, mais c’est lui qui m’a envoyé. 43 Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole. 44 Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge. 45 Et moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas.

    Jérusalem agit comme un symbole, non comme une fin en soit. Le mont Moriah par le sacrifice d’Abraham, la supplication du roi David face à l’ange de l’Eternel et enfin le sacrifice de Jésus, ramènent invariable vers Christ et non vers la ville. La ville n’a de sens que si le Massia’h en est le Roi. Y rebâtir le temple ou n’importe quel autre édifice religieux est à considérer comme un recul et non comme une avancée spirituelle. La reconstruction du temple annoncera l’avènement de l’antéchrist qui s’y fera oindre mashiah et l’invasion par les armées du monde entier et non une ère de paix.

    L’œuvre de Christ en Israël est ailleurs, dans le peuple, du fond Néguev au plateau du Golan. Dans ces jeunes pousses que l’Eternel fait croître discrètement dans le désert où dans un petit appartement sans luxe de Maale Adumim. L’Esprit de Dieu se révèle dans les chants et la musique, qui se répand généreusement dans le pays et qui représentent le prélude d’une pentecôte où les jeunes auront des visions et les vieux des songes.

  3. 8 07 2010
    GUEVER (11:25:07) :

    Casa de Estudios Los Natzratim Discipulos de Rabi Iehoshúa de Natzrat
    Chile
    Movimiento Natzratim
    Discípulos de R’ Iehoshua de Natzrat
    הנצרתים תלמידי הרב יהושע מנצרת
    ha-natzratim talmide ha-rav iehoshua mi-natzrat

    “Hijos de Israel que iluminan al mundo con el Mesias y la luz de la Torá”
    Los Natzratim No somos religiosos, presisamente por eso NO creemos en Jesus.

    ¿Por qué los Natzratim NO Creen en Jesus?

    B »H. La Paz de lo Alto sea con todos ustedes lectores: Antes de participar en este estudio quisiera aclarar ciertos puntos:

    Es de suma importancia entender que tanto Iehoshua HaMashiaj HaAmiti HaIvrí (El Verdadero Mesias Hebreo de Israel), como sus discípulos y como sus emisarios, eran hebreos, descendientes de hebreos, que observaban estrictamente la Tora, es decir Todos sus seguidores eran Hebreos y tenían un entendimiento Hebreo de la Tora de Hashem; por eso sería absurdo leer y entender lo que ellos escribieron desde con una perspectiva que No sea Hebrea.

    No un contexto religioso posterior ‘judio vs cristiano’ que No existía en aquella época.

    Instroducción:

    El porque los Natzratim no pueden creer ni creerle a Jesus. Y el porque Iehoshua de Natzrat NO es lo mismo que Jesus.

    Esta aclaracion se debe que todas las preguntas que recibimos, veo que citan sus palabras. Jesús no es lo mismo que Iehoshúa de Natzrát lo vamos a explicar.

    Ahora ¿Por qué los Natzratim No creen Jesús?.

    Existe un principio en este mundo que es el siguiente “las acciones son las testifican sobre quien es una persona, no podemos hablar positivo o negativamente, de una persona, si esa persona no hizo algo”. O sea es dependencia lo que hacemos somos conocidos.

    Ahora apliquemos este principio a Jesús y Iehoshúa de Natzrat.

    Iehoshúa de Natzrát el Verdadero Mesias de Israel:

    Sobre Iehoshúa de Natzrát son sus Primeros discípulos los que nos comunican de acuerdo de lo el hizo quien es Iehoshúa. Es ser humano, un Descendiente del Reino de Juda ejemplar, cumplió con su legado de ser una luz a las naciones, un Rabino de Tora, un Tzadiq (Justo) muy elevado espiritualmente, proclamado Rey Israel, que entrego su vida por ese ideales tan puros, como son la Tora y sus compatriotas que son los Bené Israel (Hijos de Israel) del pueblo de Israel

    Quien es entonces Jesús: El personaje Jesús surgio en la Religión Romana (Cristianismo), es un personaje mitologico que contradice a Tora y buscando otro pueblo.

    Por lo tanto los Natzratim como Bené Israel (Hijos de Israel) y como personas que viven acuerdo a la Tora, NO pueden creer en la deidad cristiana (a cual es Jesús).

    Jesús es imagen mitologica que solo existen en las mentes de los religiosos. No pudo ni siquiera haber nacido en Israel I primer siglo, tal divinidad con manto rojo romano, afeminado que enseño el odio al pueblo de Israel, Jesús No tiene nada que ver Iehoshúa de Natzrát .

    O sea no es cuestion de nombre como quizas hace el movimento mesianico que perpetúa las doctrinas cristianas y que le cambia el nombre a la deidad Jesus a Yeshua, Yahoshua, o cualquier clases de nombres, no se trata de nombre.

    Sino no como dijimos al principio “las acciones que representa esa persona, lo que enseño”, las enseñazas de Iehoshúa de Natzrát No son las enseñanzas del cristianismo (Religión Greco-romana) presentada por Jesús.

    Jesús es lo opuesto de Iehoshúa de Natzrát:

    Uno semi-dios (Jesús)

    y otro es Rabino brillante (Iehoshua),

    uno contradice la Tora (Jesús)

    y el otro sustenta Tora trayendo Luz con su explicación o sea su verdadera aplicación (Iehoshua)

    uno salva las personas para llevarla al cielo (Jesús)

    y el otro restaurá Israel para que sean una guia ejemplar, exista un mundo mejor aquí en la tierra (Iehoshua).

    1.- El porque los Natzratim Autenticos no pueden creer ni creerle a Jesus. Y el porque Iehoshua de Natzrat no es lo mismo que Jesus. Repito Iehoshua de Natzrat, No es Iesh »u y mucho menos falso mesias Jesús

    Por lo tanto aunque se quiera asociar al personaje y falso mesias Jesus con Iehoshúa de Natzrat hay un inmenso punte que los divide. El judaísmo mesiánico habla del “Mesías” exactamente en el mismo sentido que el llamado cristianismo, y con ello demuestra su NULO contacto con la verdadera tradición HEBREA.

    Mashiaj HaAmiti (El Verdadero Mesias):

    En cuanto al Verdadero Mashiaj (Mesías=Ungido con el Inspiracion de Santidad para cumplir un propósito): Descendiente del Rey David, de la Tribu de Iehuda (Judá), destinado a ser Rey de Israel por mandato del Eterno, ungido por el Profeta Eliahu (Elías), quien será su Predecesor; en cuanto a su misión, reunir a los desterrados de Israel (la casa de Efraim, el reino del norte, las 10 tribus, las cuales están formando multitudes entre las naciones)

    Y a los dispersos de Iehuda (la casa de Juda, el reino del Sur) para que sean uno solo pueblo en la mano del Eterno; Santificar el Nombre del Creador (Kidush Hashem) entre los Bené Yisrael (Hijos de Israel) y las naciones, para que estos vengan al conocimiento del Eterno y así la tierra se cubra de la gloria (Tora) del Creador del Universo.

    Iehoshua el Maestro de la Tora, ish miljamah (Hombre de Guerra, que lucha las batallas de la Tora con su profundo conocimiento), Guibor (Hombre Fuerte o poderoso entre los Ba’alei Shemuot, quienes tienen un amplio conocimiento de las enseñanzas orales, por lo tanto la Halajah (Juicio o sentencia basada en la Tora para conducirse o « caminar » conforme a la voluntad del Eterno; es Tora) es determinada por él, y precede a todas las demás.).

    Por que los Natzratim no creen en Jesús:

    Sobre el Jesus es un falso mesias: ¿Y que de Jesus, quien lidera esta bestia (El Cristianismo Romano y todas sus hijas prostitutas)? Jesus no es mas que un falso mesías de cuya persona hablaron los N’viim (Profetas) diciendo que este y su imperio se levantarían contra el Altísimo insultándolo, tratando de cambiar la Tora (Instrucción) y las Moedím, y además trataría de acabar con el pueblo del Altísimo. Así que los que siguen a jesus, lo que están siguiendo es a un falso mesías ya expuesto por nuestros N’viim (Profetas).

    Los que siguen a Jesus sepan que están siguiendo a una personaje inventado en la mente pervertida y pagana de los antisemitas, llamados « padres de la iglesia », la cual no es mas que una prolongación y supervivencia del imperio romano, con su costumbres, fiestas paganas, y dioses propios.

    Este Jesus es pues uno de sus dioses con ropajes hebreos para engañar a los incautos y personas sinceras que creen en un Mesías. Este Jesús no es mas que la invención de satan (mala inclinación), para matar las almas de los seres humanos, y en especial de los Benei Yisrael (Hijos de Israel), este Jesus en pocas palabras no es mas que un invento de satan (mala inclinación) que lidera su « Iglesia » y sus secuaces (de mentes pervertida).

    Pero alguien preguntara:

    ¿Acaso Jesus o Iesh »u no existió, acaso no fue una persona real que vivió en el primer siglo de esta era?, la respuesta contundente es NO, ni Jesus, ni Iesh »u existieron, tanto el uno como el otro son invenciones, el uno: Jesus, no es mas que un antiguo dios pagano, y el otro: no es mas que una distorsión perversa la cual hace otra persona muy diferente del verdadero personaje que camino en el primer siglo por las calles de Ierushalaim (Jerusalem) Iehoshua Ben Iosef.

    Anti-Mesias: La Bestia es el Imperio Romano y el Anti-Mesías es la deformación del verdadero Mesías; es decir que de un rabino llamado Iehoshúa se inventó un semi-dios llamado Jesús este falso personaje anunciado religión del cristianismo, de lo cual nos dijo Shaul quien murió bajo el reinado de Nerón (54-68 E.C.):
    Shaul: “Que nadie os engañe en ninguna manera; porque no vendrá [el Mashíaj] sin que antes venga la apostasía, y sea manifestado el ish haRasha Ben haAbadon (hombre de iniquidad hijo de la perdición =Anti-Mashíaj), el cual se opone y se levanta contra todo lo que es llamado Elohim u objeto de adoración; hasta el punto de sentarse en el santuario de Elohim, proclamando que él mismo es Elohim… ya está actuando Sod haResha (el misterio de la Iniquidad (iniquidad es abrogar la Tora)… y entonces será revelado haRasha (el inicuo/ abroga la Tora = Anti-Mashíaj)…” II Iguéret Shaul el Qehilah b’Tesalonica Bet/II Carta a la Comunidad en Tesalóniqa 2: 3-8
    Por tanto los Natzratim no creen en Jesus. Por lo tanto aunque se quiera asociar al personaje falso mesias Jesus con Iehoshúa de Natzrat hay un inmenso punte que los divide.
    El porque los Natzratim no pueden creer ni creerle a Jesus. Y el porque Iehoshua de Natzrat NO es lo mismo que Jesus.

    (Con la ayuda del Eterno) Natzratim HaDerej haAv Natzratim
    (Los Natzratim El Camino al Padre)

    Los Natzratim son Hijos de Israel que siguen la enseñanza de Iehoshua de Natzrat el Mashiaj, tal como la transmitieron sus Primeros Discípulos, cuyo objetivo es que Israel llegue a ser la Luz que guie al resto del mundo bajo la Soberanía del Eterno. Los Natzratim tuvieron su origen en el siglo I E.C. en la tierra de Israel, por ende no son Religiosos, Cristianos , Mesiánicos o judios mesianicos.

    Movimiento Natzratim-Chile

  4. 8 07 2010
    schoenel (13:03:49) :

    Premièrement : Matthieu 5:17 Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

    Deuxièmement : Le pape et le catholicisme ne représentent en rien l’Eglise de Jésus-Christ.

    Troisièmement : Pourquoi, alors que les juifs résistèrent à la puissance de Rome pour honorer l’Eternel seul, le temple fut-il détruit et le peuple dispersé 2000 ans ?

    Quatrièmement : De qui parle le chapitre 53 d’Esaïe ?

    Cinquièmement : Pourquoi le nom de Jésus-Christ est-il connu jusqu’aux extrémités de la terre, s’il ne s’agit que d’un mythe ?

Laisser un commentaire




Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers