• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

26092010

ICEJ 30th Anniversary from ICEJ USA on Vimeo.




Paix, Paix… La suite 2

26092010

Le chef de l’Autorité Palestinienne Abou Mazen a prononcé samedi son discours devant l’Assemblée générale de l’ONU, lors duquel il a une fois de plus mis l’accent sur son exigence qu’Israël ne reprennent pas la construction juive en Judée-Samarie, ceci à la veille de la fin officielle du gel décrété par le gouvernement israélien. Il a accusé Israël « de commettre des crimes à Jérusalem et dans ces territoires » et a lancé aux dirigeants israéliens : « Vous devez choisir : la paix ou la construction dans les localités juives !» Ses mots étaient loin d’être ceux d’un « partenaire pour la paix » : « Israël est un Etat qui se moque des lois internationales, il détruit des maisons arabes, construit des maisons juives, édifie une barrière raciste et persécute les Palestiniens. Toutes activités illégales doivent prendre fin ». Il a condamné « le blocus de Gaza » et réaffirmé que « Jérusalem-Est doit être la capitale de l’Etat de Palestine » !!

mahmoudabbasonu.jpg

Mais comme le fait désormais en permanence comme outil politique le président français, le mensonge est la façade médiatique où les discours tenus, n’ont pour seuls raisons d’être que de faire entendre aux occidentaux ceux qu’ils souhaitent entendre. Car dans les faits, les choses sont bien différentes. Une délégation du Fatah s’est rendue il y a quelques jours à Damas pour y tenir des entretiens avec la Direction du Hamas. Ils y ont été accueillis par les principaux dirigeants du mouvement terroriste : Khaled Meshaal, Moussa Abou Marzouk et Izaat Rishek.

Dans les milieux sécuritaires israéliens et occidentaux, on se demande « comment des envoyés d’Abou Mazen peuvent s’asseoir avec quelqu’un comme Rishek, alors que les renseignements indiquent que c’est lui qui a envoyé ces derniers jours un commando en direction de la Judée-Samarie dans le but de perpétrer un attentat d’envergure contre des cibles israéliennes mais aussi de l’Autorité Palestinienne ! Mais la question est encore plus large : comment Abou Mazen peut-il avoir des contacts avec le Hamas alors qu’il discute actuellement avec les Israéliens et les Américains ? La réponse est simple, il joue un double jeu !

fatahhamas.jpg

Israël renvoie à leurs propres contradictions tous ceux qui s’appuient peu ou prou sur la Bible. Qu’ils soient musulmans, de la droite évangélique américaine, catholique européen ou orthodoxes russes, les uns et les autres sont face à l’œuvre divine en action en Israël. Le retour des juifs, les villes rebâties et le refleurissement du désert sont des prophéties accomplies pour notre temps, elles s’inscrivent dans une dynamique voulue par Dieu, un signe pour toutes les nations. La terre d’Israël n’est sainte que si l’Eternel y est présent, car seul le Seigneur est saint, et ce qui aujourd’hui sanctifie ce pays ne repose pas sur l’histoire des pierres de ce pays, mais dans le cœur de tous ceux que l’Eternel appelle au retour. Tous ceux, sans exception, qui en appellent à la sainteté du sol pour faire prévaloir leurs droits historique sur la terre d’Israël, sont en contradiction totale avec l’œuvre divine qui agit dans les cœurs avant toute chose. Ils sont le reflet de ce caractère antéchrist qui imprègne le monde actuel.

Eze 36 : 19  Je les ai dispersés parmi les nations, et ils ont été répandus en divers pays ; je les ai jugés selon leur conduite et selon leurs šuvres. 20  Ils sont arrivés chez les nations où ils allaient, et ils ont profané mon saint nom, en sorte qu’on disait d’eux : C’est le peuple de l’Eternel, c’est de son pays qu’ils sont sortis. 21  Et j’ai voulu sauver l’honneur de mon saint nom, que profanait la maison d’Israël parmi les nations où elle est allée. 22  C’est pourquoi dis à la maison d’Israël: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Ce n’est pas à cause de vous que j’agis de la sorte, maison d’Israël ; c’est à cause de mon saint nom, que vous avez profané parmi les nations où vous êtes allés. 23  Je sanctifierai mon grand nom, qui a été profané parmi les nations, que vous avez profané au milieu d’elles. Et les nations sauront que je suis l’Eternel, dit le Seigneur, l’Eternel, quand je serai sanctifié par vous sous leurs yeux. 24  Je vous retirerai d’entre les nations, je vous rassemblerai de tous les pays, et je vous ramènerai dans votre pays. 25   Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; je vous purifierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles. 26  Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. 27  Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois. 28  Vous habiterez le pays que j’ai donné à vos pères ; vous serez mon peuple, et je serai votre Dieu.

Image de prévisualisation YouTube




Paix, Paix… La suite

24092010

Barack Obama est monté jeudi 23 septembre, le jour de la fête de Soukkot, à la tribune des Nations unies avec un projet ambitieux: mobiliser la communauté internationale pour permettre d’ici à un an la conclusion d’un accord de paix au Proche-Orient. «Lorsque nous nous retrouverons ici l’an prochain, nous pourrions avoir un accord qui permettra d’accueillir d’un nouveau membre aux Nations unies: un État de Palestine indépendant, vivant en paix avec Israël».

obamaonuetatpalestinien.jpg

C’est en tant que leader d’une nation qui doute profondément de lui, d’elle-même et de la place de l’Amérique dans le monde, que Barack Obama a pris la parole aux Nations unies. Loin de tout triomphalisme, il a reconnu «des problèmes, et des priorités parfois différentes» de celles des membres de l’institution. Il a pris acte de la peur, de plus en plus répandue, de «voir la haine religieuse refaire surface» et les «problèmes du monde échapper à tout contrôle». En effet, les Etats-Unis n’ont plus aucune influence au Moyen-Orient où les croisades de Bush ont lamentablement tourné au fiasco militaire et politique en Irak, puis en Afghanistan, sans parler de l’Iran qui se joue du Grand Satan et de l’ONU en poursuivant lentement mais surement son programme d’armement nucléaire sous couvert de recherche civile.

Le dossier israélo-palestinien est redevenu l’une des priorités de la diplomatie américaine. Dans une volonté de trouver une position plus équilibrée entre Israéliens et Palestiniens, l’administration Obama n’hésite plus à brusquer son partenaire historique mais achoppe sur la question des colonies et de la souveraineté sur Jérusalem. L’épisode du Gush Katif avec le démantèlement des colonies de Gaza aurait dû être un sérieux avertissement pour le monde et la chrétienté en général, à la vue de la malédiction qui frappa le monde suite à cette affaire. Cette fois-ci on change d’échelle, et je ne parle même pas de Jérusalem, pierre d’achoppement finale pour les nations.

Pendant que l’Amérique parle de paix en Amérique, que disent les ennemis d’Israël en Israël ?

il suffirait que l’état d’Israël ‘’décolonise’’ la Judée et la Samarie pour que la paix intervienne en cette région, voire sur la planète entière. Cette interprétation nous assure ainsi que l’état d’Israël vivra en toute sécurité sur la terre ancestrale et que les Juifs du monde auront, en cas de besoin, un refuge ad vitam æternam.

Qu’en est-il réellement ?

Par la voix des porte-paroles de l’Autorité palestinienne chacun sait que la ‘’Palestine’’ en devenir se devra être Judenrein. Pas un seul Israélien ne devra s’y trouver car selon les explications données les « colonies » étant ‘’hors la loi internationale’’ elles n’ont aucune raison de demeurer en place. Le fait que des Juifs vivaient à Hébron, Gaza ou encore Jérusalem bien avant l’arrivée de l’Islam en cette contrée n’a aucune valeur à leurs yeux.

Par ces mêmes porte-voix on sait également que la veille ville de Jérusalem, principalement « l’Esplanade des Mosquées » et son sous-sol, devra retournée aux mains de l’Islam car « troisième lieu saint » de cette religion. Le Mont du Temple étant le premier lieu saint du Judaïsme n’a aucune importance là encore. Faudra t-il, en cas de paix, une autorisation pour que les Juifs accèdent à leur lieu saint ?

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou par la mise en place des négociations actuelles a affirmé publiquement que l’état de ‘’Palestine’’ devra reconnaître manifestement que l’état d’Israël est l’état nation du peule juif. A ce jour, toutes les instances officielles de l’AP, la ligue arabe ainsi que l’OCI se refusent à cette reconnaissance sous prétexte que cela causera du tort à la minorité importante de musulmans vivant en ce pays. En sous-main, chacun comprendra que le « droit au retour » de centaines de milliers de ‘’Palestiniens’’ au sein de l’état juif serait ainsi compromis.

Le dernier détail qui a son importance ici est celui qui refuse que les soldats israéliens surveillent eux-mêmes pendant plusieurs décennies les frontières de ce nouvel état aux fins de vérifier qu’il ne s’arme pas pour une reprise du conflit. Selon le Président de l’AP, Mahmoud Abbas, même un soldat juif d’un pays tiers ne pourra remplir ce rôle.

« Je suis disposé à accepter un tiers parti comme l’OTAN par exemple, pour contrôler l’exécution de l’accord, mais je n’accepterais pas des juifs parmi les forces de l’OTAN, ou que l’un d’entre eux vive parmi nous. Je ne veux d’aucun israélien sur le territoire palestinien » http://victor-perez.blogspot.com/2010/09/deux-etats-pour-un-seul-peuple.html

En août dernier, le chef de l’Autorité Palestinienne Abou Mazen a accordé une interview aux éditorialistes des principaux journaux égyptiens. Il a révélé que lors de la dernière réunion de la Ligue Arabe en Libye, certains membres avaient évoqué l’idée d’envisager l’option militaire contre Israël au cas où les pourparlers israélo-palestiniens échouent. Lors des débats sur ce thème, des dirigeants arabes ont affirmé « que Tsahal pouvait être vaincu dans le cadre d’une guerre générale avec le monde arabe, car le nombre de divisions des armées arabes est largement supérieur à celui de Tsahal. » Les dirigeants arabes ont également comparé le nombre d’avions, qui est de 3.000 pour les armées arabes contre 500 pour Israël.

Abou Mazen s’est également référé aux conditions émises par le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou pour la création d’un éventuel Etat palestinien. Il a été très ferme (et sincère…) en disant « qu’il ne reconnaîtrait jamais Israël comme étant l’Etat du peuple juif ». Il a ensuite adressé une sévère critique des Etats-Unis, accusant l’Administration Bush mais aussi l’actuelle – sous la Présidence de Barack Obama – « de largement favoriser Israël dans le dossier israélo-palestinien, et de faire pression sur les Palestiniens au point de les mettre en difficulté face à leurs frères arabes qui les accusent de céder face à Washington». Abou Mazen a voulu assurer les journalistes égyptiens « que ce n’était pas le cas, et que malgré les menaces voilées ou ouvertes de sanctions politiques ou diplomatiques, il ne cédait pas aux diktats américains ».

Mais également la minorité arabe israélienne représentée entre autre par le sheikh Ibrahim Tsartsur, ancien député à la Knesset, et chef de la branche sud du Mouvement Islamique arabe israélien s’est lancé dans une violente diatribe anti-israélienne, dans laquelle il développe ouvertement les visées de son mouvement. Il réagissait à une déclaration du ministre israélien des Affaires Etrangères, Avigdor Lieberman, qui en tout logique, proposait « que des Arabes israéliens, puisqu’ils se sentent palestiniens, deviennent un jour citoyens d’un Etat palestinien, dans le cadre d’échanges territoriaux ». Dans sa réponse, Tsartur a utilisé un vocabulaire qu’en d’autres lieux, aurait été qualifié d’antisémite, mais sauf en Israël : « Ces propos ne m’étonnent pas. Ce sont des propos que cet étranger diffuse depuis qu’il a posé ses pieds impurs sur cette sainte terre ». Le sheikh a ensuite accusé toute la société juive israélienne de « racisme », et annoncé « que les Arabes israéliens resteront toujours une arête dans la gorge des Israéliens ». Il s’est également dit « favorable à l’évocation de la population arabe israélienne lors des pourparlers de paix, mais pas dans le sens où l’entend Lieberman ». Pour le chef musulman, il s’agit « de réparer les conséquences de la ‘Nakba’ (‘catastrophe de 1948’ » selon les Arabes Palestiniens), de la création d’Israël et de l’expulsion des Palestiniens de leurs villages » (sic).

Pour Tsartsur, « il n’y aura pas de paix tant que toutes les terres saintes islamiques et chrétiennes (sans préciser lesquelles…) ne seront pas rendues à leurs propriétaires légitimes, tant que tous les réfugiés n’auront pas réintégré leurs demeures, tant que les droits des Arabes de Galilée et du Néguev ne soient pas reconnus, et sans la libération de tous les prisonniers ».

Enfin, il a rajouté « que le public arabe israélien refuse et refusera toujours la définition d’Israël comme patrie du peuple juif et exigera qu’Israël soit un ‘Etat de tous ses citoyens’ (dans l’espoir que la population juive y devienne un jour minoritaire). ». « Les Arabes palestiniens sont les propriétaires réels et légitimes de ce pays depuis des milliers d’années (sic !!!), bien avant la création de l’Etat d’Israël, et ils s’opposent à la vision fasciste qui vise à vider le pays de ses habitants originels pour y placer une autre population, comme l’ont fait les nazis ».

Le monde chrétien est de plus en plus décalé par rapport à ce que représente Israël dans l’œuvre divine. Pataugeant dans la vomissure issue de sa propre tiédeur, la chrétienté cherche toujours encore des solutions humaines à un problème dont la nature est spirituelle. Ses relations avec Israël ne sont que le reflet des liens qui relient l’occident au Seigneur et qui se résument à l’image des vierges folles. Endormies à côté de leurs lampes vides.




Soukkot

23092010

Après Pessah et Shavouot, Soukkot est la troisième fête de pèlerinage. Elle est encore appelée Fête des Tentes. Célébrée durant une semaine, elle commence le 15 Tishri.

Soukkot dans religion archeyhwh

Origines de la fête Comme les deux autres fêtes de pèlerinage, Soukkot a une triple signification, agricole, historique et spirituelle.

Signification agricole

Se situant au seuil de l’automne, Soukkot était une fête d’action de grâce pour la récolte d’automne et pour les bénédictions accordées par Dieu au travers de la nature durant l’année écoulée. La dimension agricole de la fête est biblique et se retrouve notamment en :

- Ex 23, 16 : « Tu observeras la fête de la Moisson (hag ha-qatsir = Shavouot), des prémices de tes travaux de semailles dans les champs, et la fête de la Récolte (hag ha-asif), en fin d’année, quand tu rentreras des champs le fruit de tes travaux. »

- Dt 16, 13 : « Quant à la fête des Tentes (hag ha-Soukkot), tu la célébreras pendant sept jours lorsque tu auras rentré tout ce qui vient de ton aire et de ton pressoir. »

Signification historique

Pessah fait mémoire de la sortie d’Egypte, ainsi Soukkot commémore l’errance des israélites dans le désert, et c’est la raison pour laquelle on construit des tentes. « Vous habiterez sept jours sous des huttes (Soukkot). Tous les citoyens d’Israël habiteront sous des huttes, afin que vos descendants sachent que j’ai fait habiter sous des huttes les Israélites quand je les ai fait sortir du pays d’Égypte. Je suis le Seigneur votre Dieu. » (Lv 23, 42-43)

Signification spirituelle

A la fête des Tentes, l’Epouse de Christ rejoint l’Epoux dans la maison du Père, afin de consommer l’union. L’Eglise de Christ qui épouse les formes du temple de Dieu pour en intégrer la structure, fait ainsi corps avec le Seigneur qui peut habiter en son sein. Pour comprendre tout ceci une lecture complette sur le tabernacle est nécessaire. http://lettrealepouse.free.fr/tabernacle/tabernacle1.htm




Yom Kippour 2010

18092010

Les juifs célèbrent Yom Kippour aujourd’hui. C’est la fête qui rassemble le plus de juifs dans les synagogues. Même ceux qui ne pratiquent pas ou ceux qui n’ont qu’un de leur parent juif, se rendent au lieu de culte, aujourd’hui ou ce soir, lorsque le shofar  sera sonné. Pour certains, cet attachement s’explique par des raisons religieuses, pour d’autres, par des raisons identitaires. Il y a des variations dans les rites mais le fond est commun. Et c’est une journée d’abstinence totale. Il est notamment interdit de boire, de manger, d’avoir des relations intimes et de travailler. Le jeûne commence un peu avant le début de la nuit, ce soir, pour se terminer au coucher du soleil demain soir.

yomkippour.jpg

    Lévitique 16:30 : « Car en ce jour on fera l’expiation pour vous, afin de vous purifier: vous serez purifiés de tous vos péchés devant l’Éternel.

    Lévitique 16:31 : « Ce sera pour vous un shabbat shabbaton, et vous affligerez vos âmes. C’est une loi perpétuelle ».

Yom Kippour est par lui-même le Shabbat des Shabbat, c’est donc un jour exceptionnel par la nature particulière que lui concède le Seigneur. Aujourd’hui ce n’est pas par le biais de la liturgie juive qu’il convient d’appréhender cette fête, mais par la lecture de la nouvelle alliance en Yeshoua.

Romains 3 : 21  Mais maintenant, sans loi, |la| justice de Dieu est manifestée, témoignage lui étant rendu par la loi et |par| les prophètes, 22  |la| justice, dis-je, de Dieu par |la| foi en Jésus Christ envers tous, et sur tous ceux qui croient; 23  car il n’y a pas de différence, car tous ont péché et n’atteignent pas à la gloire de Dieu, 24  —étant justifiés gratuitement par sa grâce, par la rédemption qui est dans le christ Jésus, 25  lequel Dieu a présenté pour propitiatoire, par la foi en son sang, afin de montrer sa justice à cause du support des péchés précédents dans la patience de Dieu, 26  afin de montrer, |dis-je|, sa justice dans le temps présent, en sorte qu’il soit juste et justifiant celui qui est de la foi de Jésus. 27  Où donc est la vanterie? —Elle a été exclue. —par quelle loi? —celle des oeuvres? —Non, mais par la loi de la foi; 28  car nous concluons que l’homme est justifié par |la| foi, sans oeuvres de loi.

Hébreux 10:4Le sang des animaux ne pouvait pas effacer le péché : car il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés.

Hébreux 10.5/7…10 Il a fallu un sacrifice plus excellent, un sacrifice parfait : C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit: Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m’as formé un corps; Tu n’as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché. Alors j’ai dit: Voici, je viens Dans le rouleau du livre il est question de moi Pour faire, ô Dieu, ta volonté… C’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes.

Hébreux 9.11/12 Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’est pas construit de main d’homme, c’est-à-dire, qui n’est pas de cette création; et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.

La grande différence entre les alliances, la nouvelle et l’ancienne concernant la fête du Kippour,  se traduit par l’interversion dans les rôles. Autrefois une fois par an le souverain sacrificateur faisait propitiation pour le peuple et lui-même dans le lieu Très Saint du tabernacle, alors qu’aujourd’hui le sacrifice parfait de Yeshoua a fait de l’Eglise le tabernacle permanent du Seigneur, qui par son Esprit Saint habite dans le cœur de ceux qui sont couvert par le sang de l’agneau. Ce n’est plus l’homme qui entre dans la présence de Dieu, mais Dieu qui entre dans l’homme. Toutes ces choses sont à méditer par toutes les parties, juives comme chrétiennes. C’est pourquoi il est tellement important de suivre les fêtes selon le calendrier divin, afin de réunir en seul cœur les branches opposées de la Menorah, celles des nations et celles des juifs.

Les Lettres à l’Epouse, une page se tourne

 silverscroll.gif

Depuis quelque temps je ne poste plus d’articles, ce n’est pas à cause de l’actualité qui mériterait d’être commentée, bien au contraire, mais parce qu’une page nouvelle de ma vie est en train de se tourner de manière inattendue. Le Seigneur a choisi le jour de la fête des trompettes, que je considère comme être celui de l’appel à l’Epouse, pour donner une nouvelle direction à ma vie.

J’ai toujours mis une condition devant l’Eternel pour le servir, c’est de n’être en charge pour personne afin de conserver une totale indépendance d’esprit et de parole. Car je pars du principe que c’est à l’Epoux de pourvoir aux besoins de l’Epouse. Pendant 20 ans j’ai été mis à part pour être « formé, façonné » par Lui, et pendant ce temps je travaillais à 100 %. Puis le Seigneur m’a demandé d’écrire et j’ai commencé l’étude sur le Tabernacle, puis créé le site des Lettres à l’Epouse, qui représente une sorte de recueil des axes de réflexion entamés avec le Seigneur. La plupart des études présentes sur le site doivent encore être complétées, car cela demande beaucoup de temps, temps qui fut de plus en plus occupé par le blog de l’actualité eschatologique. Depuis cinq ans les choses se sont donc organisées de cette manière et le Seigneur a agit afin que le temps nécessaire à tout cela me soit donné tout en pourvoyant personnellement à mes besoins en me permettant de travailler à 50%, mais tout en conservant un salaire complet à 100%.

Mais le jour précis de la fête des trompettes les choses ont changé radicalement. Une superposition d’évènements totalement indépendants de ma volonté se sont produit dont un qui eut pour effet de me faire passer à 100% de temps disponible, toujours payé 100%. D’une certaine manière j’y vois une réponse ironique de la part du Seigneur aux propos tout aussi irronique que j’ai tenu il y a peu de temps. http://schoenel.unblog.fr/2010/08/29/la-nouvelle-voix-de-lamerique/

« Une chose est sûr, 2012 verra la fin d’un monde. En effet exactement 100 ans après le naufrage du Titanic, en France, en Russie et aux Etats-Unis nous aurons des élections majeures qui vont profondément marquer notre avenir eschatologique. J’ai déjà fort à faire avec notre chanoine en chef et son pape, si les autres s’y mettent cela va devenir un poste à plein temps pour couvrir les évènements du naufrage planétaire. » 

Je peux dire désormais qu’une page est définitivement tournée dans ma vie, celle de ma vie professionnelle, très atypique au demeurant. D’une certaine manière c’est le résultat d’une démarche claire et sans concession pour rester en phase avec mes convictions et tout ce que le Seigneur me montre de différentes manières. Religieusement je suis en opposition ouverte avec le traditionalisme juif, mais aussi chrétien, qui est pour moi en total décalage avec son  temps, et c’est un euphémisme. L’avenir sera plus dur, plus violent dans ses combats spirituels et ne peut être mené par des tièdes accrochés à leurs vaines illusions déjà perdus. Je poursuivrai l’actualité eschatologique mais avec encore plus de fermeté, sans concéder quoi que soit et si cela ne plait pas, et bien c’est très simple, ne le lisez plus. Je serai aussi plus libre pour être physiquement en mouvement et je n’hésiterai pas à me déplacer n’importe où sur la planète si nécessaire, le Seigneur a largement pourvu pour cela. Easy Jet ouvre une ligne nouvelle pour Tel Aviv à 10 minutes de chez moi, même ça le Seigneur l’a prévu. Ro 8:28  Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.




Yom Terouah 2010

8092010

Ce soir, avec la fête des sonneries du shofar, Yom Terouah, débute le cycle des 3 dernières fêtes de l’Eternel. Celles que je nomme les fêtes de l’Epouse.

shofar1.gif

 

(Lévitique) 23,23-27), et « Le septième mois, le premier du mois, vous aurez une sainte assemblée ; vous ne ferez aucune œuvre servile. Ce sera pour vous le jour des Acclamations (terouah)« . Le mot terouah תְּרוּעָה signifie clameur, cris, sanglot, tiré de sa racine רוּע  un cri de joie ou de guerre, auquel répond comme son opposé dans le verbe, עָור le réveil du dormeur et l’action de se mettre en mouvement.

Matthieu 25 : 6  Au milieu de la nuit, on cria (רוּע): Voici l’époux, allez à sa rencontre ! 7  Alors toutes ces vierges se réveillèrent (עָור), et préparèrent leurs lampes. 8  Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent. 9  Les sages répondirent : Non ; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. 10  Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.

Joël 2 : 15  Sonnez de la trompette en Sion ! Publiez un jeûne, une convocation solennelle ! 16  Assemblez le peuple, formez une sainte réunion ! Assemblez les vieillards, Assemblez les enfants, Même les nourrissons à la mamelle ! Que l’époux sorte de sa demeure, Et l’épouse de sa chambre !

Les quatre premières Fêtes du Printemps se sont déjà accomplies dans la vie et le ministère du Seigneur Jésus. Les trois Fêtes de l’automne sont encore à venir, dans leur accomplissement prophétique pour Christ et pour l’Eglise. Entre la pentecôte et les fêtes d’automnes la moisson mûrit, cela correspond au temps donné aux nations. On peut donc raisonnablement penser que les trois fêtes de l’automne vont également correspondre à un événement capital de la vie du Seigneur et de Son Eglise.

Les trois fêtes d’automnes correspondent l’union du Seigneur et de l’Eglise :
- A la fête des Trompettes Jésus vient chercher son Epouse.
- Le jour des expiations, Jésus entre dans la maison de son Père.
- A la fête des Tentes l’Epouse de Christ la rejoint afin de consommer l’union.

Apocalypse 11 : 15  Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles….  12:1  Un grand signe parut dans le ciel : une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

Bonne fête en Yeshoua.




Paix, Paix…

3092010

Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou et le président palestinien Mahmoud Abbas ont repris jeudi à Washington des négociations directes interrompues depuis 20 mois. La secrétaire d’État américaine Hillary Clinton a accueilli la première session de ces pourparlers au siège du département d’État. « Résoudre le conflit israélo-palestinien est dans l’intérêt national des États-Unis », a-t-elle déclaré, promettant que son pays jouerait un rôle de « partenaire actif et constant dans ce processus…  Nous ne pouvons pas imposer une solution et nous n’en imposerons pas. Vous seuls pouvez conclure un accord de paix », a- t-elle ajouté. La famille Clinton restera dans les anales pour son engagement dans la recherche d’une solution politique en Israël, là où la seule solution pour une paix réelle réside dans le retour du Messie en Israël. Crier « Paix, paix » n’apportera que ruine et désolation comme nous le rappelle l’Histoire.

abbasclintonnetanyahu.jpg

Le 13 septembre 1993, la Déclaration de Principes dite « accords d’Oslo », est signée à la Maison Blanche sous l’égide du président Bill Clinton. Le monde entier retient la poignée de main historique échangée entre le premier ministre israélien Yitzhak Rabin et Yasser Arafat. Arafat est alors invité par le Parlement européen en décembre 1993 (après avoir été reçu à titre non officiel au sein du Parlement en octobre 1988), et il insiste sur le rôle que l’Union européenne doit jouer dans le processus de paix.

clintonarafat.jpg

7 ans plus tard sur l’Esplanade des mosquées/Mont du Temple  débute la seconde Intifada  Des négociations de paix sont engagées dans l’urgence en janvier 2001 au cours du Sommet de Taba alors que les violences sur le terrain se multiplient. Le Président américain Bill Clinton demande de renoncer au droit au retour des réfugiés palestiniens en échange du statut de Jérusalem comme capitale de la Palestine et d’Israël. Arafat aurait dit à Clinton que s’il acceptait cette offre, il serait tué des mains de son propre peuple.

En février 2001, Ariel Sharon est élu Premier ministre tandis qu’aux États-Unis, George W. Bush est élu président et le 11 septembre 2001 les attentats des tours jumelles précipitent les États-Unis dans la « guerre contre le terrorisme » à partir de décembre 2001.

Considéré comme responsable du déclenchement de la seconde Intifada et des attentats-suicides en Israël par le gouvernement israélien, boycotté par le gouvernement américain, Yasser Arafat va passer les dernières années de sa vie enfermé dans la Mouqata’a, son QG de Ramallah, encerclée par les forces israéliennes. Interdit de voyage aussi bien en Palestine qu’à l’étranger, il va perdre toute prise sur les évènements et Il décède à Clamart le 11 novembre 2004, dans la seconde partie du mois de Ramadan.

Âgé de 73 ans, Yitzhak Rabin est assassiné de deux balles. L’assassinat eut lieu le 4 novembre 1995, juste après avoir prononcé un discours lors d’une manifestation pour la paix sur la place des rois de Tel Aviv. Le processus de paix israélo-palestinien a été grandement freiné à la suite de l’assassinat de Rabin. Ce meurtre eut également pour conséquence un élargissement de la fracture dans la société israélienne entre les religieux et les laïcs. Le même phénomène eut lieu du côté palestiniens où le peuple est déchiré entre le Hamas et le Fatah. Tous les intervenants du processus de paix d’Oslo ont été frappé de malédiction et la guerre succéda aux jolies promesses de paix.

Israël et sa capitale Jérusalem ne sont pas l’expression d’une volonté politique, mais l’accomplissement d’une promesse que Dieu fit à son peuple. C’est également un indicateur temporel pour les nations, qui désormais savent que s’achève le temps de grâce qui leur fut donné. Israël est l’expression du Verbe divin et l’accomplissement de Sa volonté. Tout ce qui entrera en contradiction avec l’expression du Verbe, sera jugé par le Verbe. Notamment si on cherche à partager le pays et bien plus encore sa capitale Jérusalem. Les Etats-Unis auront connu les années Bush, la ruine, le déshonneur et deux guerres catastrophiques au Moyen-Orient. Alors, qu’est ce qui a changé entre les deux époux Clinton dans la volonté divine sur Israël ? RIEN !







Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers