Le message de Noël de Benoît XVI

25 12 2010

Le mot Léviathan est mentionné par Rashi dans ses commentaire sur la genèse 1:21 : « Dieu a créé grands monstres de mer – Taninim. « Jastrow traduit le mot « Taninim » en tant que « monstres de mer, crocodiles ou grands serpents « . Le léviathan (de l’hébreu: לויתן, liwjatan) est un monstre marin évoqué dans la Bible, dans les Psaumes (74,14 et 104, 26), en Isaïe, 27, 1 et au Livre de Job (3:8 et 40:25 et 41:1). Ce nom désigne un monstre colossal, dragon, serpent et crocodile, dont la forme n’est pas précisée ; il peut être considéré comme l’évocation d’un cataclysme terrifiant capable de modifier la planète, et d’en bousculer l’ordre et la géographie, sinon d’anéantir le monde. Si on reprend la symbolique de la mer représentée dans l’Apocalypse 17:15  Et il me dit : Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues. Alors ce qui s’y meut sous la forme du dragon, ne peut symboliquement représenter que le diable, le serpent ancien.

Le cri du léviathan/crocodile de l’hébreu: לויתן , est le vagissement. Qui donne le verbe vagir. On a coutume de dire que le mot Vatican doit son nom aux oracles (vaticinia) qui s’y rendaient fréquemment, et que l’on croyait devoir à la divinité qui préside à ce quartier de Rome. On appela Vaticanus deus, le dieu qui présida aux premiers accents de la voix humaine, car dès l’instant que les enfants viennent au monde, ils prononcent la première syllabe de Vatican ; c’est ce que nous appelons vagir, terme qui exprime le premier son qui sort de la bouche des nouveau-nés. L’Etat de la Cité du Vatican ne date que de 1929, mais l’histoire du lieu remonte donc à la plus haute antiquité. À l’Est du Janicule, entre cette colline et le mont Mario actuel, s’étend ce que l’on appelait dans l’antiquité l’ager Vaticanus, qui se compose d’une petite plaine aux bords du fleuve se relevant à quelque distance en une colline d’une faible élévation. Selon les étymologistes anciens, ce nom de Vaticanus tirerait son origine du mot Vaticinium = oracle, parce que beaucoup de devins ont habité de ce côté.

Lorsque le Léviathan vagit, sa voix résonne comme celle de l’oracle d’un faux prophète qui proclame le message de son maître. Ainsi lorsque Joseph Alois Ratzinger l’ancien préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, anciennement fondée sous le nom de Sacrée congrégation de l’inquisition romaine et universelle, devenu pape alors que ce titre est condamné explicitement par Jésus Mt 23:9  Et n’appelez personne sur la terre votre père ; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux, s’exprime, on peut être certain d’entendre une autre voix que celle du Christ, surtout le jour de Noël. Rappelons qu’au Moyen-Age l’inquisition combattit les hérétiques juifs et chrétiens avec la volonté farouche de les exterminer, ce qui valut au catholicisme d’apparaitre sous ces termes dans la Bible : Ap 17 : 4  Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution. 5  Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. 6  Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement.  

noel2010pape.jpg
Cette année le Léviathan est prolixe, car ses vagissements vont résonner par trois fois dans la cour des oracles vaticanes. La fête de Noël est célébrée cette année par trois grandes interventions de Benoît XVI. Hier, il est apparu quelques instants à une fenêtre de ses appartements dominant la place Saint-Pierre pour allumer une bougie représentant « la lumière et la paix » et saluer la foule venue assister au spectacle, sous la pluie. L’adversaire répond à sa manière aux symboles affichés sur le blog. Suivons la logique du premier oracle. Le pape Benoît XVI a condamné dans des termes très durs ceux qui sèment la violence et la guerre dans le monde, vendredi soir en célébrant la messe de la nuit de Noël à la basilique Saint-Pierre de Rome. « Seigneur, réalise totalement ta promesse: brise les bâtons des tortionnaires, brûle les chaussures bruyantes, fais que finisse le temps des manteaux couverts de sang« , a déclaré le pape dans son homélie, devant les milliers de fidèles assemblés dans la basilique au Vatican.

Nous sommes là dans la logique du langage spirituel et il convient de « voir » ce qu’il y a au-delà des mots. L’expression brise les bâtons des tortionnaires renvoie à Esaïe 14 : 5  L’Eternel a brisé le bâton des méchants, La verge des dominateurs. 6  Celui qui dans sa fureur frappait les peuples, Par des coups sans relâche, Celui qui dans sa colère subjuguait les nations, Est poursuivi sans ménagement. Ce texte s’intègre dans le champ plus vaste de tout le chapitre 14 qui révèle Satan sous les traits du roi de Babylone. C’est dans ce texte que le premier nom du diable est révélé. 12  Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l’aurore (hélél bén shakhar) ! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations ! http://lettrealepouse.free.fr/menora/babylone%202/bab02.htm

Concernant ce nom, « fils de l’aube », et pas Astre brillant, fils de l’aurore,  il convient de démonter une incroyable supercherie initiée à l’origine par l’église catholique romaine qui tient absolument à faire de Satan un porteur de lumière. Les catholiques ont traduit directement de l’hébreu au latin, ben shakhar en « fils de l’aurore » et par analogie en « étoile du matin », puis par contraction en Lucifer. L’étymologie de Lucifer en latin est, lux (lumière) dont le génitif lucis est accolé à ferre (qui veut dire porter en latin), soit luciferre qui donne ce nouvel éponyme. La traduction française est, portant lumière ou porteur de lumière pour le mot d’origine du septante en grec «phosphoros ». Satan par ce subterfuge devient un porteur de lumière. Le diable ambitionne donc d’usurper au Christ sa divinité, en s’appropriant ses symboles. Ceci explique l’allumage de la bougie par le pape.

En s’exprimant la nuit de Noël par la voix du pape, le diable délivre implicitement un message inspiré de cette traduction : Martin Bible (1744) Comment es-tu tombée des cieux, Etoile du matin, fille de l’aube du jour? toi qui foulais les nations, tu es abattue jusques en terre. En hébreu l’étoile du matin désigne Vénus, mais dans l’Apocalypse c’est de Jésus dont il est question, Malachie 4 : 2 Mais pour vous qui craignez mon nom, se lèvera Le soleil de la justice, Et la guérison sera sous ses ailes; Vous sortirez, et vous sauterez comme les veaux d’une étable. L’étoile pourpre, symbole d’autorité sur les nations est l’apanage du Fils de Dieu, le Seigneur Jésus-Christ, l’oint de Dieu et Messie d’Israël, lumière du monde et roi des rois. Apocalypse 22:16 Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Eglises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin.

Comme toutes les valeurs bibliques sont inversées la nuit de Noël, l’oracle du pape l’est aussi. Il faut donc traduire le message ainsi : Moi Satan, qui usurpe le titre d’Etoile du matin au Christ Jésus, Dieu fait homme, je proclame cet oracle : (JE) brise les bâtons des tortionnaires (Le jubilé libère les esclaves. Luc 4 : 18-19 L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, Pour publier une année de grâce du Seigneur), (JE) brûle les chaussures bruyantes (Éphésiens 6:15 mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix), (JE) fais que finisse le temps des manteaux couverts de sang » (Ap 7:14  Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation ; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l’agneau).

Le message est limpide, car en se superposant ainsi aux valeurs les plus saintes que représentent le Messie et son Epouse, Satan déclare la guerre au Christ et ses saints !


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers