Curieux Nouvel An

3 01 2011

Pour avoir des huîtres sur leur table au réveillon, les Français auront déboursé au moins 20% de plus que l’an dernier. En cause ? L’épizootie qui décime depuis trois ans les plus jeunes mollusques, faisant de ce produit festif une denrée de plus en plus rare et chère. « Les huîtres juvéniles – moins de 12 mois – connaissent une mortalité constante et récurrente, d’environ 85%, depuis juin 2008″, remarque Jacques Maire, ostréiculteur à Yves (Charente-Maritime).  En quelques jours, « tout le monde a été touché, c’était foudroyant », se souvient M. Maire. « Cette mortalité massive et fulgurante de 60 à 90% des naissains, touche tout le monde, du nord de l’Irlande au sud du Maroc » en passant par la Bretagne et la Méditerranée, confirme Olivier Laban, président de la section régionale conchylicole d’Arcachon.

Image de prévisualisation YouTube

Après les essaims et la surmortalité sans précédent des abeilles ces dernières années, voici les naissains d’huitre. Pour rester dans le même registre. Pluie d’oiseaux morts: les habitants de la petite ville de Beebe dans l’Etat américain de l’Arkansas ont été surpris au 1er jour de l’année par une pluie d’oiseaux morts. Des milliers de volatiles gisaient dans les rues de Beebe. Beebe est à l’origine du vieil anglais, et signifie ‘abeille’. Karen Rowe, ornithologue, a déclaré que les mêmes événements étranges se sont produits avant dans le monde.

Une autre chose étrange c’est passée dans l’Arkansas: Des tas de poissons morts ont été trouvés sur les rives d’un fleuve sur un tronçon de 30 kilomètres, et apparemment un seul type de poisson mort. Si c’était à partir d’un polluant, il aurait touché l’ensemble des poissons, et pas seulement une seule sorte. Le nom Arkansas est l’interprétation française d’un mot sioux: acansa, qui signifie  » lieu en aval ». Il serait intéressant de comprendre ce qui se passe en amont….

Et des bruits de guerres (de religions)….

La barbarie frappe de nouveau la communauté copte en Égypte. Dans la nuit du vendredi 31 décembre au samedi 1er janvier, peu après minuit, un attentat à la voiture piégée a fait vingt et une victimes et quarante-trois blessés au sein de la communauté copte d’Alexandrie en Égypte. C’est à la sortie de l’église d’Al Kidissine où des fidèles assistaient à une messe que l’explosion meurtrière a eu lieu. Jamais, sans doute, les attentats visant les minorités chrétiennes dans le monde n’avaient été aussi nombreux qu’en cette période de Noël. Au Pakistan, au Nigeria, aux Philippines, les bombes des fondamentalistes musulmans ont, jusque dans les églises, fait des dizaines de morts, en un sinistre écho aux appels à la paix et à la raison du pape Benoît XVI. Après le massacre de 54 fidèles, le 31 octobre dernier, dans la cathédrale syriaque catholique de Bagdad, en Irak, c’est la menace d’une véritable «épuration religieuse», ciblant les chrétiens, qui se précise dans plusieurs pays d’Orient, d’Asie et d’Afrique. Comment appeler autrement cette persécution des chrétiens, considérés comme des «impurs», à qui on ne laisse le choix qu’entre la valise (c’est-à-dire l’exil) ou le cercueil, la conversion ou la mort?

 

“La guerre du diable contre la Côte d’Ivoire ». « La conspiration mondiale des Francs-maçons contre le pays béni de Dieu ». Ces propos, les Ivoiriens les entendent ces derniers jours dans certains temples et églises de la Côte d’Ivoire. Malheureusement, ce sont pour la plupart des hommes de Dieu qui tiennent ce discours. Ces dirigeants religieux encouragent Laurent Gbagbo en lui faisant croire qu’il est le nouvel héraut d’une lutte spirituelle entre le bien et le mal dont la Côte d’Ivoire est l’enjeu. Depuis l’annonce des résultats du second tour, des pasteurs ont élu domicile au palais présidentiel et à la résidence des chefs d’Etat de Côte d’Ivoire, à Cocody où ils multiplient prières et incantations pour, implorer le Tout-puissant afin qu’Il sauve la Côte d’Ivoire du plan diabolique concocté par Satan depuis l’extérieur. Dans les temples et églises, le mot d’ordre est clair. Il faut sauver le « frère Laurent Gbagbo ». On fait croire aux fidèles qu’il s’agit d’un combat spirituel entre le diable et Jésus-Christ, entre deux religions. Laurent Gbagbo étant le champion choisi par le Dieu de Jésus-Christ pour livrer ce duel à mort. Comme Jésus, il est investi d’une mission messianique : celle de sauver la Côte d’ivoire des suppôts du diable qui ont décidé de s’y attaquer. La majorité de ces « serviteurs de Dieu », font partie du Conseil national des Eglises protestantes et évangéliques de Côte d’Ivoire, dirigé par le révérend Paul Ayo de l’église « Le Tabernacle ». Cet homme de Dieu est très proche du couple présidentiel à qui il rend visite régulièrement. Son mouvement, en 2000, a été d’un grand apport à Laurent Gbagbo. L’Afrique a désormais son Bush.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers