De l’Eden à l’Egypte

6 02 2011

Pour quelqu’un qui viendrait pour la première fois sur ce blog, je conçois aisément qu’il est pratiquement impossible de suivre et comprendre le sens spirituel des messages qui commentent l’actualité.  Il m’est également impossible de reprendre par des bases chaque élément d’actualité, surtout quand les évènements s’enchainent très rapidement. Il faut comprendre que pour moi, tout vient du Verbe et retourne au Verbe. Quand l’esprit de l’homme s’identifie au Verbe, il devient lui-même l’expression du Verbe divin, une Parole faite chair, exactement comme Jésus-Christ devint  l’expression vivante de toute la Parole de Dieu, la Loi et les prophètes.

torah1.jpg

Pour comprendre ce qui se passe aujourd’hui, il convient de retourner à la source biblique, puis de remonter le fil de la pensée divine. Replacer la pensée divine dans la création, c’est donner à l’homme toute sa dimension spirituelle dans le Christ pour en revêtir la nature. En agissant ainsi, on se place de facto au-dessus de toutes autorités sur terre. C’est crier son nom à toutes créatures, comme le fit Adam, signe évident qu’il était placé par Dieu au-dessus de la création pour la dominer. L’autorité dans son principe, s’inscrit donc dans le Verbe. Le diable, comme l’Epouse, ne peuvent déroger aux règles que l’Eternel  a fixé de manière définitive dans son livre dès le commencement. Satan sait qu’il ne peut échapper au Verbe, donc il compose avec, en reproduisant les termes du livre, mais de manière inversée.

Replaçons donc les éléments dans leurs sources bibliques et remontons à la source du Verbe comme doivent le faire des vrais enfants de Dieu, la semence de la femme. Nous avons des éléments d’actualités dont la séquence correspond avec Esaïe 19 : 1 Oracle sur l’Egypte. Voici, l’Eternel est monté sur une nuée rapide, il vient en Egypte ; Et les idoles de l’Egypte tremblent devant lui, Et le cœur des Egyptiens tombe en défaillance. 2  J’armerai l’Egyptien contre l’Egyptien, Et l’on se battra frère contre frère, ami contre ami, Ville contre ville, royaume contre royaume. 3  L’esprit de l’Egypte disparaîtra du milieu d’elle, Et j’anéantirai son conseil ; On consultera les idoles et les enchanteurs, Ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l’avenir. 4  Et je livrerai l’Egypte entre les mains d’un maître sévère ; Un roi cruel dominera sur eux, Dit le Seigneur, l’Eternel des armées.

Cette prophétie nous apprend que le Seigneur combat et vainc les autorités spirituelles qui dominent le pays, la cohésion nationale s’en trouve annihilée, ‘L’esprit de l’Egypte disparaîtra du milieu d’elle’, et la domination sur le pays est transmise à ‘Un roi cruel dominera sur eux’. La fin du chapitre fait entrer la paix dans le pays avec le millénium. Ce qui se passe en Egypte est donc de la volonté de l’Eternel, qui abat une domination, pour la transférer à une autre, plus dure encore. Dans le contexte de la fin des temps, il ne peut s’agir que de l’antéchrist. En extrapolant aux autres pays arabes, on peut résumer ainsi les choses, l’Eternel renverse les autorités arabes, pour en transférer le pouvoir à une autorité supérieure. C’est le processus d’intégration dans la Bête de l’Apocalypse. La mort des fleuves et canaux n’étant que la vision locale d’un phénomène plus vaste exprimé dans l’Apocalypse, par la mort des fleuves et océans. Esaïe 19 est une réduction localisée à l’Egypte de l’Apocalypse de Jean.

Pourquoi le Seigneur agit-Il de cette manière ? Car Il honore sa propre parole.

Si (certains) enfants de Dieu, comme les deux témoins, croissent en stature, jusqu’à recevoir toute l’autorité de Dieu sur cette terre, il devient logique que le diable concentre toute son autorité sur leurs doubles inversés, l’antéchrist et le faut prophète. Là aussi nous rejoignons le Verbe divin dans sa première expression dans la Genèse. Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. J’ai développé le principe récemment ici : http://schoenel.unblog.fr/2011/01/13/de-leden-a-edom/

Le développement intermédiaire qui explique pourquoi la Bête de l’Apocalypse est le résultat de sept royaumes qui se succèdent en s’absorbant est expliqué ici : http://lettrealepouse.free.fr/menora/babylone%202/bab05.htm


Gen 4:23 Et dit Lemek vers ses femmes Adah et Tzillah: Ecoutez/obeissez à ma voix! Femme de Lemek entendez la Parole; Car un homme j’ai tué pour ma blessure et un enfant pour ma meurtrissure.

La « voix » du verset 10 se fait à nouveau entendre. Comme le fit Eve puis Caïn avant lui, Lemek prophétise et devient la voix de Satan. Ce verset énigmatique ne peut être compris que par la voie de l’Esprit dans un sens entièrement spirituel. Le texte débute par une injonction, un ordre. Car c’est Lilith elle-même qui va révéler par la voix de Lemek, sa parole. « Entendez la Parole », doit être compris comme étant une révélation de la parole d’un dieu. C’est bien plus qu’une simple tirade verbale, c’est une déclaration divine qu’il convient de recevoir solennellement.
Oui, j’ai tué (Lilith-Satan) un homme (Abel) car j’ai été blessé, (humilié, dégradé, déshonoré, dépouillé, rejeté), et un enfant (mon enfant, mon fils Caïn a aussi été tué), c’est ma meurtrissure, ma blessure, ma peine morale et sentimentale.
La « VOIX » de Lilith crie ici son désarroi, sa peine et sa haine, afin que les femmes de Lemek comprennent comme seule une femme peut le comprendre la perte d’un fils.
La perte de Caïn sera pleuré par des générations de femmes, qui en feront un sujet de culte par la suite, se seront les pleureuses de Dumuzi-Tammuz.


Gen 4:24 Sept fois Caïn sera relevé/vengé et Lemek soixante-dix-sept.

Dans ce verset le nœud de l’incompréhension se défait.
Sept fois Caïn sera relevé/vengé. Ceci implique cela : 15 Et YHWH lui dit (au kéroub), ainsi quiconque tue Caïn (ton acquisition, ta semence), Sept fois Caïn (ton acquisition, ta semence), elle se relèvera. Et YHWH met un signe sur Caïn, afin que quiconque le trouve ne le frappe pas.
Lemek dans son discours vient de révéler à ses femmes que Caïn vient d’être tué ! L’homme-dieu, Caïn-Enki n’est plus.
Jamais un homme ordinaire issu du commun des mortels n’aurait osé lever la main sur son dieu. Seul un homme de même nature, de même souche, son frère aurait pu accomplir un tel geste. Comme le fit Caïn envers son frère Abel. A ce niveau spirituel seul des êtres de même nature peuvent s’affronter. Les fils de Dieu règlent leur compte en famille, Seth le frère de Caïn sera le vengeur d’Abel. La semence de la femme écrasera celle du serpent. Ce combat se perpétuera jusqu’au terme des jours ou les deux témoins (la semence de la femme) s’opposera à l’antéchrist et au faux prophète (la semence du serpent), et la semence de la femme l’emportera définitivement quand le Christ reviendra. Et Lemek soixante-dix-sept. Lemek, le frappé (Lilith), projette sa haine dans le temps. 77 implique une idée de perpétuité, toujours, pourrait-on dire. Toujours ma vengeance poursuivra la semence de la femme. D’abord en séduisant les fils de Dieu avec des filles d’hommes, puis en poussant Israël vers le paganisme et enfin les chrétiens vers le catholicisme romain.

Et pourquoi Lemek s’exprime t’il ainsi ? Car il repend les termes même de l’Eternel.


Gen 4:15 Et YHWH lui dit (au kéroub), ainsi quiconque tue Caïn (ton acquisition, ta semence), Sept fois Caïn (ton acquisition, ta semence), elle se relèvera. Et YHWH met un signe sur Caïn, afin que quiconque le trouve ne le frappe pas.

A priori le Seigneur ne sait pas ce qu’Il veut dans ce verset. Si on tue Caïn il sera vengé, mais le Seigneur met un signe sur lui afin qu’on l’épargne. Alors pourquoi le venger si Caïn ne peut être tué ? Ou peut-être que dans un moment d’inattention de la part de YHWH quelqu’un pourrait en profiter pour tuer Caïn ?
L’ambiguïté dans ce verset vient du mot  traduit par sera vengé. Mais s’il s’agit du verbe qoum, alors c’est tout le texte qui change de sens. Il ne peut dans ce cas plus s’agir de Caïn, mais de sa semence projetée dans le temps. Pour ma part je retiens le sens spirituel donné au contexte par le verbe de YHWH et pas celui généralement traduit par les religieux. Ce qui change tout le contexte.
Nous sommes ici dans le verbe de l’Eternel, YHWH. C’est donc hors de l’espace et du temps qu’il faut placer le contexte de ce verset. Parce que Caïn à verser le sang de son frère, par son frère il sera tué. Seth sera le vengeur d’Abel. Mais sa descendance perdurera, grandira, formera des villes, une civilisation qui vouera son culte au serpent. Mais à cause de ce qu’a fait le serpent, l’Eternel suscitera un ennemi à ce peuple, cette semence, cette civilisation. Elle sera détruite et assujettie, avalée comme une bouche qui sort de la terre, et le nom de son dieu sera effacé et remplacé par un autre. Mais le serpent se relèvera et assujettira ce nouveau peuple pour en faire sa semence, jusqu’à ce que l’Eternel lui suscite un nouvel ennemi. Il en sera ainsi sept fois jusqu’au terme des jours. Ce sont les sept royaumes que l’Eternel permet au serpent d’avoir, pour venger la mort de Caïn. Mais le plus important est là : Ap 17:11  Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition. Le huitième roi sort du champ du Verbe divin qui permettait au serpent de perpétuer sa semence sept fois, et ce roi finira ainsi : Ap 19:20  Et la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l’étang ardent de feu et de soufre.


Actions

Informations



Une réponse à “De l’Eden à l’Egypte”

  1. 6 02 2011
    Paty (16:35:05) :

    Donc si j’ai bien compris les évènements qui se passe en Egypte actuellement, serai donc la prophétie d’ Esaie 19 qui se réalise.Merci de me faire grandir dans la parole de Dieu QDVB fraternellement.Paty

Laisser un commentaire




Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers