Les scandales de la Republique irreprochable

16 02 2011

Étymologiquement, la religion (du latin religare ou religere : relier ou rassembler) désigne à la fois un ensemble de croyances communes qui unit l’assemblée des fidèles à une divinité, et l’ensemble des rites et cérémonies par lesquels s’établit la relation entre le croyant et le divin. La nature spirituelle ayant horreur du vide, vous êtes donc toujours liés d’une manière ou d’une autre à une domination, de manière volontaire en acceptant Jésus, ou de manière contrainte en rejetant le Sauveur, dans ce cas c’est le diable qui est votre maître. Il n’y a pas d’autre alternative !

Jn 9:39  Puis Jésus dit : Je suis venu dans ce monde pour un jugement, pour que ceux qui ne voient point voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles. Jn 12:31  Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. Jn 3:19  Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.

La religion de ce monde sans Christ, c’est tout ce qui relie les hommes au terrestre et à celui qui le domine. Le maître du monde, Satan, peut donc y imprimer sa marque, comme on marque au fer rouge un esclave. L’économie, par nature est terrestre et donc le diable peut la marquer de son sceau. Dans une société marchande où la richesse est élevée en vertu, la monnaie qui en permet les échanges est le marqueur spirituel qui révèle le sceau du maître du monde. Le fait que Satan apparaît de manière allégorique dans l’élégie sur le roi de Tyr en Ez 28, est significative de la gouvernance par le commerce et la richesse. C’est ainsi que Baal et Astarté apparurent sur les premières pièces phéniciennes. Il ne faut donc pas s’étonner si une prostituée sacrée de renom est issue de cette ville. Jézabel était une princesse phénicienne, fille du roi de Tyr Ithobaal Ier , qui a épousé le roi Achab et fut la pire ennemie du prophète Elie.

Jezebel en phénicien signifie: Baal existe, Baal est exalté. Les ouvriers d’iniquité à travers lesquels cette puissance agit, deviennent les  « témoins » de Baal, ses « prophètes » qui parlent en son nom. Elie signifie l’Eternel est Dieu,  on voit immédiatement au travers des noms l’enjeu du conflit entre les deux prophètes. 1R 18:4-, lorsque Jézabel massacra les prophètes de Yahvé, il prit cent prophètes et Si Yahvé est Dieu, suivez-le ; si c’est Baal, suivez-le. 1R 18:24-, Vous invoquerez le nom de votre dieu et moi, j’invoquerai le nom de Yahvé … Ces noms, Elie et Jézabel sont devenus des figures allégoriques qui sont projetées dans les textes bibliques jusque dans l’Apocalypse, ainsi perdure le combat entre Dieu et Baal jusqu’à nos jours. Mais ça vous le saviez déjà en lisant ce blog. Cette remise en mémoire est de temps en temps nécessaire pour recadrer l’actualité contemporaine, car lorsque je parle d’économie ou de monnaie, c’est de la religion satanique que je parle et non d’autre chose.

La religion dominante dans le monde aujourd’hui, n’est pas le christianisme, ou l’islam ou le bouddhisme, ou n’importe quelle autre religion liée à une quelconque divinité, c’est celle de l’argent. Aujourd’hui tout est sous la domination du marché, contre lequel on nous dit qu’on ne peut rien et qui domine tout. Il brise les frontières et unit le monde dans le dogme universel du libéralisme salvateur, qui façonne un monde nouveau à l’image de son maître. Ce monde satanique est antéchrist par nature, puisque sa religion est celle du commerce et de l’argent. Ses principes sont amoraux et sa conscience immorale. Il va donc de soi, que les chefs qui sont choisis pour diriger le monde soient empreint de l’esprit de ce monde. Emmanuel Todd a bien résumé l’esprit du système au travers de son chef, cf. Emmanuel Todd Après la démocratie éd. Gallimard, 2008, p. 16) :   

« Si Sarkozy existe en tant que phénomène social et historique, malgré sa vacuité, sa violence et sa vulgarité, nous devons admettre que l’homme n’est pas parvenu à atteindre le sommet de l’Etat malgré ses déficiences intellectuelles et morales, mais grâce à elles. C’est sa négativité qui a séduit. Respect des forts, mépris des faibles, amour de l’argent, désir d’inégalité, besoin d’agression, désignation de boucs émissaires dans les banlieues, dans les pays musulmans ou en Afrique noire, vertige narcissique, mise en scène publique de la vie affective et, implicitement, sexuelle : toutes ces dérives travaillent l’ensemble de la société française; elles ne représentent pas la totalité de la vie sociale mais sa face noire, elles manifestent son état de crise et d’angoisse. [...] Au fond, nous devrions être reconnaissant à Nicolas Sarkozy de son honnêteté et de son naturel, si bien adaptés à la vie politique de notre époque. Parce qu’il a réussi à se faire élire en incarnant et en flattant ce qu’il y a de pire autour de nous, en nous, il oblige à regarder la réalité en face. Notre société est en crise, menacée de tourner mal, dans le sens de l’appauvrissement, de l’inégalité, de la violence, d’une véritable régression culturelle. »

Cette adhésion massive à la religion de l’argent et à son pendant politique, la ploutocratie, permet aujourd’hui tous les excès dans le monde politique.  La ploutocratie (du grec ploutos : richesse ; kratos : pouvoir) désigne un système de gouvernement où la richesse constitue la base principale du pouvoir ou à tout le moins l’une de ses caractéristiques majeures. Elle est un régime dans lequel les gouvernants, sûrs de leur pouvoir, ne prennent aucune précaution pour éviter le mélange des genres et les inconvénients qui peuvent éventuellement en découler (favoritisme et clientélisme réels ou présumés, soupçons de corruption, de prévarication etc.). L’obscénité de la ploutocratie tient précisément dans le fait qu’elle abolit aussi bien la distance entre la richesse et le pouvoir que la distance entre la vie privée et la vie publique dans une sorte de transparence qui, contrairement à ce qu’on peut croire, n’est pas un signe de modernité mais bel et bien de régression généralisée.

Ainsi les scandales peuvent s’enchaîner sans même que la conscience collective les perçoive comme tel. Affaires Woerth/Bettencourt, Pérol, Proglio, Alliot-Marie… Depuis environ deux ans, la problématique des conflits d’intérêts secoue à intervalles réguliers la vie politique française, ceci depuis que la ploutocratie française a trouvé son chantre ultralibéral dans la personne du président Sarkozy. Le dernier scandale en date, apparaît dans l’édition de mercredi, du Canard enchaîné qui révèle que les parents de la ministre des Affaires étrangères Alliot-Marie, ont racheté des parts appartenant à l’homme d’affaires Aziz Miled dans une société civile immobilière le 30 décembre dernier, en plein voyage controversé de la ministre en Tunisie. « C’est la même affaire qui continue », a dit M. Ayrault sur France Info, pointant une « situation particulièrement grave » en France avec d’un côté « le président des riches qui annonce qu’il veut supprimer l’ISF » et de l’autre un « gouvernement des conflits d’intérêts ». Pour le député-maire de Nantes, MAM était « en voyage d’affaires en Tunisie », elle « n’a cessé de mentir aux Français », « on est au cœur même de ce qu’il ne faut pas faire quand on dirige l’Etat ».

scandalemam.jpg

« N. Sarkozy est bien le président des riches » (JM Ayrault)
envoyé par FranceInfo. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

C’est ce basculement des valeurs, qui progressivement amène l’humanité à se détourner complètement de Dieu et à adhérer totalement à celui de Satan par le biais de la religion du commerce et des prophètes de Bâle. Tous les éléments sont désormais réunis pour que l’antéchrist paraisse et que les écritures s’accomplissent. Chaque scandale nous rapprochant un peu plus de l’échéance fatale.Mt 18:7  Malheur au monde à cause des scandales ! Car il est nécessaire qu’il arrive des scandales ; mais malheur à l’homme par qui le scandale arrive !


Actions

Informations



3 réponses à “Les scandales de la Republique irreprochable”

  1. 16 02 2011
    deux ou trois (20:47:01) :

    Merci, frère pour ce bon message éclairant. Shalom à vous

  2. 19 02 2011
    Cedric (11:06:21) :

    Pour prc:

    Je m’étais également posé la question de savoir comment comprendre1Tim2 face à nos gouvernements actuels. Le fait est que beaucoup de dirigeants se déclarent de sensibilité Chrétienne sans en avoir la moindre lumière en eux – leur comportements parlent suffisamment pour eux. Ils est du devoir de l’Épouse véritable de veiller bien sûr, mais également de ne pas faire l’impasse sur ces soit-disant « oints » aux comportements si immoraux – la grâce ne vaut-elle pas uniquement s’il y a un repentir sincère, un changement de vie? Si non, il ne fait aucun doute de l’autorité sous laquelle ces hommes se placent délibérément. Car qu’il sois bien clair qu’aujourd’hui on ne parle plus d’hommes à qui Christ est inconnu!

    De même que l’Éternel a laissé le champs libre à l’adversaire face au recensement coupable de David, les évènements actuels surviennent face aux actes coupables de nos Nations « Chrétiennes » et de leurs voix populaires qui se détournent de Lui. Aussi viens ce moment ou selon l’exemple de Christ il nous faut nous effacer dans nos prières: prions pour une vie « paisible et calme », mais accompagnons l’Éternel d’un « que ta Volonté soit faite ». Car faire autrement risquerai d’éteindre notre lampe en ne faisant plus de l’acquisition de la Sagesse notre priorité, et nous finirions tiède, entre le marteau et l’enclume.

  3. 19 02 2011
    schoenel (13:49:49) :

    N’oublions pas que la Bête de l’Apocalypse avec l’antéchrist à sa tête est une forme de jugement des nations. En donnant toute autorité à la Bête, les nations donnent toute autorité au diable, ce qui de facto en fait les ennemis de Dieu qui les prépare à être rassemblé en Israël pour les anéantir. Dans ce schéma spirituel les uns sont rassemblés pour être brûlé comme de la paille, les autres seront rassemblés comme le bon grain dans les greniers de l’Eternel. Il faut juste savoir de quel côté on se situe. Le mot d’ordre c’est « sortez de Babylone ». Il faut juste mettre un nom contemporain sur Babylone. Ce blog a été fait pour vous aider dans votre choix.

Laisser un commentaire




Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers