La gouvernance par le 666

20 02 2011

Depuis que l’euro est devenue la marque spirituelle du diable et l’Union européenne son expression temporelle, évacuer les sujets inhérents à ces deux matières sous le prétexte qu’ils n’ont pas de caractères religieux est au mieux un grand signe d’aveuglement, au pire de la folie. 1Co 2:14  Mais l’homme animal ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge.

Personnellement j’aime à me complaire dans cette folie qui permet le jugement et le discernement spirituel. Elle laisse apparaître de manière évidente le distinguo entre l’homme animal et l’homme spirituel. Ainsi leur jugement réciproque révèle leur nature d’homme à l’image de Dieu ou de d’animal attaché à la Bête. C’est ce transfert progressif et régulier de toute une société, institutions religieuses comprises, de l’homme à l’animal qui permet au terme des jours que cette Parole s’accomplisse : Ap 13:11  Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon.  

Le dragon antique est un grand serpent, et comment parle le serpent ? Genèse 3 : 4 Le serpent dit à la femme: “non! vous ne mourrez pas 5 Car Elohim le sait : du jour où vous en mangeriez vos yeux se décilleraient et vous seriez comme Elohim, connaissant le bien et le mal. Je reprends un extrait de l’étude sur « la semence du serpent » pour illustrer mon propos. Elohim est présenté à Eve comme connaissant le bien et le mal, sous-entendu qu’Il ne forme qu’un en Lui, mariés ensemble, le bien et le mal… Elohim est présenté à Eve comme étant l’arbre de la connaissance du bien et du mal et si Eve veut être comme Elohim, alors Eve aussi doit connaître le bien et le mal… Eve Dieu te ment, dit le serpent, tu es aveugle, tes yeux sont fermés, tu es ignorante, Dieu te cache la vérité, car Lui Il sait, Il connaît, presque le même mot est employé plus loin en parlant de la connaissance, Il connaît la connaissance, Il sait Lui que si tu goûtes et manges de son fruit « tel Elohim » tu seras. Le mot Ke Elohim signifie comme Elohim et a pour valeur numérique 666. C’est à partir de ce texte qu’est repris cette valeur numérique dans l’Apocalypse Ap 13:18  C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six. Ce que nous enseigne tout ceci, c’est que le diable ambitionne d’inverser toutes les valeurs bibliques en sa faveur, afin que les hommes pensent et parlent comme le serpent.

eurofr.gif

La symbolique de l’arbre spirituel est donc essentielle dans le langage sémiologique. Il ne faut pas s’étonner de le retrouver comme marqueur temporel dans les institutions de ceux qui parlent comme le serpent, c’est la marque de leur maître. Retrouver ce langage sémiologique sur l’euro français est donc logique. Couronne mariale qui entoure le cœur d’un magen David au centre duquel apparait l’Arbre, qui lorsqu’on l’inverse permet de lire directement 666.  Le principe vaut également pour Israël où l’arbre est représenté par la Ménorah, mais là c’est l’Eternel qui marque son territoire. Si vous ne savez pas reconnaitre ces signatures spirituelles, alors votre nature est manifeste.

jerusalemmenoraknesset.jpg

Mais revenons à Satan et son œuvre d’asservissement à la Bête. Son action vise à soumettre de plus en plus d’hommes à sa domination, et les contraindre à la soumission par la dette est visiblement le moyen choisi. C’est vrai pour les Etats qui sont sommés de défendre l’euro au prix d’un sacrifice social inouï, mais c’est vrai également pour le simple citoyen européen. En France grâce à l’action continue de nos gouvernements successifs, un quart de nos 25 millions de salariés, soit 6,25 millions de travailleurs, gagne moins de 9.000 € par an, c’est-à-dire 73% du Smic.

«Il y a trois sortes de mensonges : les petits, les gros, et les statistiques.» Pour en vouloir autant à celles-ci, Mark Twain devait sans doute être plus à l’aise avec la littérature qu’avec les mathématiques. Le romancier américain se fait le porte-parole de ceux pour qui les chiffres ne sauraient décrire la réalité sans la pervertir. Sa critique porte en réalité non pas sur les statistiques elles-mêmes, mais sur ce qu’on leur fait dire.

Prenons, par exemple, la distribution, au sens statistique, des revenus des salariés. Le chiffre le plus communément retenu pour décrire cette réalité sociale est la médiane, qui sépare les salariés en deux parts égales. Ainsi, en 2008, 50% d’entre eux touchaient moins de 1.450 € nets par mois, et 50% plus. Sauf que dans ces calculs ne sont pas englobés l’ensemble des 25 millions de salariés que compte la France métropolitaine.

L’Insee doit, depuis peu, publier un indicateur supplémentaire qui prenne en compte leur totalité : ceux qui ont connu des périodes de chômage, des petits boulots, ou qui travaillent à temps partiel. Bref, tous les salariés qui ont travaillé au moins un jour dans l’année. Et le résultat donne alors à voir une autre France d’où émerge un lumpenproletariat structurel, révélé par les magazines FO-Hebdo ou Marianne. Faire grandir les inégalités et la pauvreté est un acte par nature antéchrist, mais aussi contraire aux valeurs républicaines qui prônent l’égalité et la justice.  Ce n’est pas seulement le principe de la démocratie que l’inégalité est en train de détruire, c’est l’idée même de société. Nous subissons donc une profonde mutation structurelle de nos sociétés, car la racine sur laquelle elles se développent est de nature spirituelle, et cette nature est animale car issue du serpent.

Le renversement des valeurs est la conséquence directe du recul de la foi en Dieu. Au fur et à mesure que l’une progresse, l’autre recul, et les valeurs s’inversent. Pour illustrer cela, prenez une pièce d’un euro de 1999 dans votre main, Dessiné par l’artiste Joaquim Jimenez, est représenté un arbre, évoquant la vie, et qui figure au centre d’un hexagone dont l’extension dessinerait une étoile de David. Tournez doucement la pièce dans votre main, une fois à l’envers apparait I-666. 1 étant un des noms de l’Eternel, ‘l’Eternel est un’, suivit de la valeur 666, il suffit de lire maintenant, « si tu n’es pas un animal ».


Actions

Informations



Une réponse à “La gouvernance par le 666”

  1. 21 02 2011
    jerome (22:35:30) :

    Bonjour,
    Je vous envoie cet article que j’ai trouvé sur neotrouve, plutôt inquiétant, et dont personne ne parle :
    3millions d’egyptiens pour reprendre Jerusalem

    http://www.neotrouve.com/?p=1193

Laisser un commentaire




Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers