Un monde de plus en plus chaotique

31032011

Plus j’observe notre chanoine de président et plus il ressemble à son prédécesseur G.W. Bush. Gestion politique interne et internationale catastrophique, qui irrémédiablement conduit au chaos. Quand une nation se dit chrétienne, mais fait l’inverse dans son action de ce qui fait les fondements de la foi chrétienne, alors elle prend un jugement contre elle-même. La forme que prend ce jugement peut être variée, mais dans le cas présent, il se présente sous la forme humaine.

Aux Etats-Unis la présidence Bush aura été marquée par des catastrophes immenses comme à la Nouvelle-Orléans, le WTC, la guerre en Irak et la crise des subprimes. L’Amérique ne s’en est jamais vraiment remise. Avec Sarkozy, le flambeau décadent américain est repris en Europe et notamment en France. On aura Xynthia, les effets post subprime, des réformes qui déstructurent le modèle social français, une formidable progression du FN et maintenant une guerre en Libye. C’est le principe de la malédiction qui s’étant en largeur et en profondeur.

Lorsque les journalistes nous présentaient un Sarkozy plein d’énergie qu’ils traduisaient par grande compétence alors que ce n’était que de l’agitation, non brownienne mais macroscopique, ils ignoraient qu’ils développaient une loi incontournable de la physique qui est que l’entropie crée du désordre. Plus il y a d’énergie (et Dieu sait si on nous dit que Nicolas Sarkozy en a) plus l’entropie augmente, et plus l’entropie augmente et plus le désordre augmente.

Le chaos est donc arrivé à grands pas, avec des mensonges à répétition devenus une forme de gouvernance, des promesses tenues que pour favoriser les inégalités, des débats absurdes et diviseurs, des affaires et scandales sans fin , des insultes à tout va, des tentatives de népotisme avortées, des sanctions à tour de bras sur les faibles, une ligne à virage constant, tantôt contre l’intervention dans les politiques intérieures des pays souverains, tantôt pour intervenir comme en Libye pour balayer la honte de Kadhafi pour la France, enfin une mécanique bien huilée pour faire monter la pression dans la bouilloire française et la faire exploser socialement. Le monde de plus en plus prend un goût amer.

Matthieu 5.13 Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.

Depuis longtemps, sauf en de rares pays, le sel n’a plus la même valeur qu’il avait auparavant, notamment à l’époque du Christ. Dans le passé, ce petit élément, aujourd’hui si commun et bon marché, a provoqué des guerres, favorisé l’établissement de routes commerciales et payé la solde de militaires. Jésus, passé maître dans l’art d’utiliser les choses ordinaires pour illustrer les réalités spirituelles, prend cette image du sel, afin de décrire le rôle de ses disciples dans le monde. Pourtant, lorsqu’il prononce ces paroles, il n’a devant lui que de simples Juifs, dont la plupart n’ont que peu d’emprise sur la vie politique, religieuse et économique de leur pays. Mais, aussi incroyable que cela puisse paraître, ce sont ces hommes et ces femmes, sans importance aux yeux du monde, qui sont appelés à en être le sel.

A l’époque de Jésus, le sel est utilisé essentiellement pour donner du goût et pour empêcher la corruption des aliments. Le réfrigérateur n’existant pas, cet ingrédient joue alors un rôle de premier plan pour la conservation de la viande et du poisson, comme c’est encore le cas aujourd’hui dans certaines régions du monde, le sel a donc pour objet de relever le goût et aussi de préserver de la corruption. De même, toute société a besoin de l’influence de ce sel constitué par la présence des disciples de Jésus, sinon, elle risque la décomposition, la déchéance de ses composantes sociales. L’enseignement du Christ, vécu et transmis par l’Eglise, est vital pour la bonne santé de notre monde. Cette réalité se vérifie d’autant plus aujourd’hui, dans nos sociétés occidentales en perte de sens et de repère. En effet, depuis quelques décennies, nos structures familiales et sociales, issues du Judéo-Christianisme sont de plus en plus mises à mal par les médias et par ceux qui font les lois. Le rejet progressif des valeurs fondant notre société a eu pour effet sa déstructuration. Il n’est donc pas étonnant d’entendre aujourd’hui parler de « perte de repères » et de  »décomposition du tissu social » Si le sel devient fade, avec quoi le salera-t-on ? Il n’est plus bon qu’à être jeté dehors et foulé aux pieds par les hommes (Mt 5.13).

Je ne cesse de répéter sur ce blog que lorsque les prophéties bibliques concernant la fin des temps se rapprocheront jusqu’à se superposer, alors la fin viendra brutalement. Outre les pratiques antéchrists des hommes politiques qui se disent chrétiens et qui mèneront inévitablement à l’homme du péché révélé par l’Apocalypse, l’autre évènement majeur du moment est la catastrophe nucléaire de l’île du bonheur à Fukushima. Comparé à Tchernobyl à juste titre, mais en pire, car 4 réacteurs sont impliqués, plus les piscines qui contiennent les barres usagées. C’est potentiellement un Tchernobyl X 10.

Ap 8:10-11 Et le troisième Ange sonna… Alors tomba du ciel un grand astre, brûlant comme une torche. Il tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources ; l’astre se nomme  » Absinthe « (amertume) : le tiers des eaux se changea en absinthe, et bien des gens moururent de ces eaux devenues amères.

L’Apocalypse est à prendre dans un sens spirituel, mais pour l’heure prenons les évènements du moment pour souligner le caractère de ce qui ne se voit pas. En Ukraine le mot tchernobyl, désigne l’absinthe, plante amère. Dans un rayon de 30 kilomètres – un territoire plus vaste que le Luxembourg – 135 000 habitants ont été évacués dès les premiers jours; 76 villes et villages rayés de la carte de part et d’autre de la frontière ukraino-biélorusse. Pripiat n’est plus qu’une cité fantôme vidée de ses 50 000 âmes, où les peupliers percent le béton pour grandir dans une anarchie d’apocalypse. Le monde en a-t-il tiré une leçon ?

fukushima.jpg

L’agence de sûreté nucléaire japonaise a indiqué aujourd’hui jeudi, que la radioactivité en mer était désormais 4385 fois supérieure à la limite admise. Mercredi, ce taux de radioactivité était supérieur de 3355 fois à cette limite. Dimanche, de 1850 fois. Les zones entourant la centrale ne semblent pas épargnées : l’agence japonaise a suggéré au gouvernement d’envisager d’étendre la zone d’évacuation décrétée autour de la centrale accidentée. Pour l’heure, les habitants ont été évacués dans un rayon de 20 km autour de l’installation. Mais l’Agence internationale de l’énergie atomique a fait savoir mercredi que la radioactivité enregistrée à Iitate, un village situé à 40 km de la centrale, dépassait l’un des critères retenus pour l’évacuation des habitants. Le Premier ministre Naoto Kan, auquel est reprochée une gestion médiocre de la crise la plus grave qu’ait affrontée le pays depuis 1945, a dit d’ores et déjà envisager d’élargir la zone d’évacuation pour contraindre 130.000 habitants à partir, en plus des 70.000 qui ont déjà été déplacés. Il est clair qu’au Japon l’amertume grandit.

 

Concernant le blog. Je vais beaucoup bouger les mois à venir et donc j’interviendrais beaucoup moins dans son contenu. De toute façon les grandes lignes sont désormais tracées et il suffit d’en suivre le cheminement dans l’actualité. J’ai encore beaucoup à faire dans l’étude de la Parole et le Seigneur clairement me ramène sur certains sujets qui deviennent prioritaires, comme Israël ou les deux témoins. Gardez de l’huile pour votre lampe chers lecteurs et que le Seigneur vous bénisse.




L’euro, toujours plus royal

27032011

Le Conseil des Chefs d’Etats européens réuni à Bruxelles les 24 et 25 mars s’est accordé sur le contenu d’un « Pacte pour l’Euro » qui reprend l’essentiel du prétendu « Pacte de compétitivité » voulu par Angela Merkel et Nicolas Sarkozy. Alors que l’économie européenne ne renoue pas avec la croissance et que l’Union compte désormais plus de 16 millions de chômeurs, les conclusions du Conseil   européen imposent des choix draconiens : une austérité renforcée, des coupes sombres dans les dépenses publiques, remettent en cause le financement des filets de protection sociale.

 vanrompuypacteeuro.jpg

« Nous avons adopté le « Pacte pour l’euro ». [...] Nous avons un accord complet sur le mécanisme de stabilité européenne (MSE) [...] même dans les détails« , a affirmé le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, lors d’une conférence de presse tenue vendredi matin. M. Van Rompuy avait également dit, quelques heures avant le sommet, que le Conseil européen se trouvait « à un tournant dans la gestion de la crise de l’euro ». « Nous avons accompli un changement inimaginable des instruments politiques, … c’est la plus grande réforme de l’Union économique et monétaire depuis la création de l’euro « , a-t-il conclu, qualifiant cette évolution de « saut quantique ».

 « En terme de gouvernance économique, nous réalisons aujourd’hui une véritable percée. [...] Le cadre fondamental a été adopté ce jour« , s’est félicité le président de la Commission européenne José Manuel Barroso au cours de la même conférence de presse. Comme il fallait s’y attendre, face à la crise financière provoquée par les banksters, les dettes de la mafia financière sont reportées sur les Etats qui doivent maintenant gérer des déficits accrus. Lilith en profite pour réajuster sa couronne européenne, avec toujours plus de poids dans l’autorité politique de l’Union. Pas après pas, l’ultime lien qui unit les peuples européens ne sera plus que monétaire. L’euro, devient le symbole de l’Europe, sa raison d’être ontologique et une forme d’incarnation mystique des valeurs de Satan. Balayé les rêves idéologiques, politiques et sociaux, il ne reste plus maintenant que la mer se retire, que la Bête de l’Apocalypse, dans son expression brutale qui imprime de manière indélébile sa marque diabolique sur le front et la main des européens. Au-dessus de vos têtes flotte le drapeau de la couronne mariale de la reine du ciel et dans vos mains vous tenez sa marque monétaire. Satan vous a vaincu et vous fait plier les genoux. La malédiction est sur vous !

Ce Pacte constitue bel et bien une nouvelle déclaration de guerre sociale en Europe. Sous le prétexte de maîtriser les déficits publics et d’instaurer une «gouvernance économique», l’UE va conditionner son aide aux États membres en difficulté à des plans drastiques d’austérité et mettre en œuvre de redoutables politiques de régression sociale, avec un caractère structurel. Au menu: Remise en cause de l’indexation automatique des salaires, blocage des salaires, relèvement de l’âge de la retraite, attaques sur les services publics et la sécurité sociale, liquidation des prépensions, inscription dans la constitution des États membres d’un plafond maximal de dette publique, etc… L’esclavage monétaire commence dans toute sa brutalité.

maniflondres.jpg

Même dans la très libérale Angleterre, entre 300.000 et 400.000 personnes ont défilé dans les rues pour exprimer leur désapprobation des coupes budgétaires opérées par le gouvernement conservateur. On n’avait pas vu autant de manifestants dans les rues de Londres depuis les mouvements sociaux nés des profondes réformes de la période Thatcher. Les Britanniques ont battu le pavé en masse, pour dénoncer l’austérité mise en place par le premier ministre David Cameron. Voici un peuple qui regarde toujours avec une certaine moquerie les grèves de l’autre côté du “Chanel”, en France donc, et qui ne mégote plus en matière de mouvements sociaux !

Après l’Irlande, la Grèce, le Portugal, l’Islande… Voici donc la Grande-Bretagne prise dans la nasse de la remise à niveau de ses finances publiques. La France n’en fera pas l’économie. Après les élections présidentielles, beaucoup d’experts nous prédisent une hausse des impôts pour tenter de combler nos déficits.

Au Portugal, pris dans la tempête économique, le navire portugais  a choisi de se séparer de son barreur. Le Parlement ayant rejeté les mesures d’austérité, le Premier ministre Socrates a démissionné. Les peuples comme leurs dirigeants, sont brisés les uns après les autres pour être soumis à l’autorité royale de l’euro.




La lune dans son symbole

25032011

Le 19 mars, notre satellite naturel était à son périgée, le point de son orbite le plus proche de la Terre. La Lune était pleine à ce moment-là, faisant de ce phénomène un événement extrêmement rare à observer (la dernière fois, c’était il y a 19 ans). Elle était ainsi beaucoup plus grosse et plus brillante qu’à son habitude et offrait un spectacle remarquable dans le ciel. Ici, une photo prise pendant la dernière «super Lune» en date, l’une des plus importante depuis 1993. Cette photo est remarquable, car elle unit dans  la Mizpah qui signifie une grande tour de guet et qui symboliquement représente le prophète et l’autre grand symbole biblique qu’est la lune.

lunerouge.jpg

La lune et le soleil comme symboles bibliques dépassent largement le sens astronomique de ces corps célestes. Selon les cas il s’agit soit de l’Epouse pour la lune (Ca 6:10  Qui est celle qui apparaît comme l’aurore, Belle comme la lune, pure comme le soleil, Mais terrible comme des troupes sous leurs bannières ?), soit du Messie le soleil de justice : Esa 30:26  La lumière de la lune sera comme la lumière du soleil, Et la lumière du soleil sera sept fois plus grande Comme la lumière de sept jours, Lorsque l’Eternel bandera la blessure de son peuple, Et qu’il guérira la plaie de ses coups.  Mais les symboles s’inversent quand il est question de l’adversité : Joe 2:31  Le soleil se changera en ténèbres, Et la lune en sang, Avant l’arrivée du jour de l’Eternel, De ce jour grand et terrible. Alors quand, les symboles sont ainsi fondus dans les jours et les évènements, (super lune, pourim, évènements arabes, Japon, Europe) on ne peut faire autrement que de les rapprocher dans un sens spirituel.

Avec une actualité eschatologique qui se bouscule en ce moment, j’avoue parfois ne plus savoir quel sujet traiter. Entre Lilith qui sacrifie ses PIGS sur l’autel de l’orthodoxie budgétaire pour sauver sa couronne en Europe, les révolutions arabes et le Japon à genoux, il faut reconnaitre qu’il y beaucoup à dire. Pour recaler les choses et faire le tri, je reviens donc régulièrement sur l’étude des 4 premiers sceaux, afin de vérifier la cohérence des évènements, avec la chronologie biblique. http://lettrealepouse.free.fr/menora/4sceaux/4sceaux.html

Pour moi, le jugement du monde commence par l’ouverture des premiers sceaux et prend progressivement une dimension universelle. Mais au début il commence dans la maison chrétienne. 2Pi 3:7  tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies. 1Pi 4:17  Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il commence, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile de Dieu ?

Le XX ème siècle fut sans conteste, celui des Etats-Unis et le XXI ème celui de sa chute. Attentats du WTC, guerres catastrophiques au Moyen-Orient, crise des subprimes et actuellement guerre monétaire. La dernière bataille, celle qui consiste à conserver le dollar comme monnaie de réserve internationale est en passe d’être définitivement perdue, et sans le dollar, le roi est nu.

La compréhension de la Parole révélée ne se faisant que par l’accomplissement des prophéties, c’est donc à posteriori et avec du recul, que les choses s’éclairent et prennent leurs sens bibliques définitifs. Au-moins les Lettres à l’Epouse n’ont jamais bougé d’un iota sur ce sujet, ce qui devrait au-moins clarifier les choses quant aux multiples sites et blogs qui errent d’une supposition à l’autre. Même si le site est brouillon, je le conserve en l’état afin que chacun puisse de lui-même voir l’évolution dans le temps. J’ai désormais les éléments pour terminer l’étude sur la semence du serpent, j’attends juste le feu vert divin. Certainement sur un nouveau site plus dépouillé et corrigé de ses erreurs de débutant. Cette étude est importante, car elle donne un sens concret aux figures allégoriques bibliques, comme l’arbre de vie, et permet de suivre le fil de l’Histoire, tout en restant dans la pensée biblique. En agissant ainsi, le raisonnement du serpent est écrasé et l’Epouse de Christ restaure son autorité.  Car n’oublions pas que si le monde s’enfonce, l’Epouse se relève.

Dans ce contexte, observez comment l’astre américain s’éclipse progressivement de la scène internationale. Que fait l’Amérique en ce moment ? Elle lutte pour la liberté ! Regardez ce qu’elle fait au Proche-Orient.  Le monde arabe est un modèle de désastre malthusien. La population a grimpé en flèche. Pas la production alimentaire. Ce qui fait des pays arabes les plus grands importateurs de céréales au monde. Et lorsque le prix de la nourriture grimpe, les masses se soulèvent. Tandis que M. Bernanke décline modestement toute responsabilité dans la déstabilisation d’une bonne partie du monde, des analyses attentives confirment qu’il a joué un rôle déstabilisateur. Son programme de ‘QE2′ consistant à contrefaire des milliers de milliards de dollars à partir de rien a contribué à allumer un marché haussier galopant sur les matières premières et l’alimentation — une hausse de 28% ces six derniers mois. Le fait que le dollar américain ait été jusqu’à présent la devise de réserve mondiale signifie que quasiment tous les prix des matières premières sont libellés en dollar. Ce sont des mathématiques simples : lorsque le dollar baisse, les prix des commodities tendent à grimper » et destabilise le monde entier.

Puis, entrainés dans une guerre qu’ils ont indirectement provoqué, ils ne veulent pas en assumer la direction. Sous pression pour que l’intervention de l’armée prenne rapidement fin, M. Obama a assuré sur la chaîne Univision mardi que « la stratégie de sortie serait appliquée cette semaine », mais il a aussi affirmé que les forces américaines resteraient impliquées dans le conflit. « Nous allons avoir un rôle d’appui, nous continuerons d’apporter nos techniques de renseignement et de blocage des communications qui sont uniques », a ajouté M. Obama. Au cours d’une conférence de presse mardi au Salvador, où il a écourté sa visite de quelques heures, il a noté qu’il y avait « déjà une réduction significative des vols d’avions américains au-dessus de la Libye ». Le gendarme du monde a du plomb dans l’aile.

Quant à leur compétence technique dans le domaine industriel, il est à l’image de l’industrie nucléaire japonaise. La centrale nucléaire de Fukushima, au bord de la catastrophe, fonctionne avec des réacteurs conçus par le groupe américain General Electric (GE) il y a un demi-siècle, dont les insuffisances connues de longue date étaient censées avoir été corrigées. L’autorité américaine de régulation du nucléaire, la NRC, avait exigé dès 1980 que les compagnies d’électricité exploitant les centrales à eau bouillante (BWR) de type Mark 1, comme celle de Fukushima, en renforcent les mesures de confinement, selon un porte-parole de GE. « Nous avons fourni les équipements de renforcement au Japon », a assuré le porte-parole de GE Mike Tetuan. Mais selon un expert de l’Union des scientifiques américains (UCS), Edwin Lyman, ancien président de l’Institut américain de Contrôle nucléaire, les critères de sécurité américains sont en tout état de cause insuffisants. « Les exigences sont encore assez minimales », a noté M. Lyman mercredi lors d’un point de presse téléphonique. « Je crois qu’on exige juste de pouvoir faire face à une panne de 48 heures, avec le présupposé que la cavalerie viendra à temps pour sauver la centrale ».




Larmes amères

24032011

Philippiens 2 : 9  C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, 10  afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, 11  et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

Que personne ne s’abuse en ce bas monde, que cela soit de gré ou de force, TOUS les genoux fléchiront et TOUTES les nuques raides seront brisées au temps du jugement. Avec la mondialisation financière et marchande, Babylone comme système marchand vendant toutes sortes de richesses jusqu’à commercialiser l’âme des hommes (Ap 18 :13), a fait du Seigneur le grossiste des orgueilleux qui mènent le monde à sa perte. Que ce soit un télé-évangéliste multimillionnaire, un politicien ou un trader, tous vantent les vertus de la réussite par la richesse, seul but acceptable, reconnu universellement. Bien qu’abattues en une heure, les tours du World Trade Center n’ont pas fait changer le comportement des américains et encore moins celui du monde. Malgré les catastrophes industrielles majeures en série comme dans le golfe du Mexique l’année dernière et à Fukushima aujourd’hui, rien ne change dans les esprits. Malgré les guerres inutiles au Moyen-Orient, les crises économiques et financières, les révolutions, les famines, tremblements de terre et pandémies, rien n’y fait. Alors, résistant aux orgueilleux, l’Eternel augmente toujours plus les malédictions qui s’abattent sur les hommes.  

Jérémie 13 : 15  Ecoutez et prêtez l’oreille ! Ne soyez point orgueilleux ! Car l’Eternel parle. 16  Rendez gloire à l’Eternel, votre Dieu, Avant qu’il fasse venir les ténèbres, Avant que vos pieds heurtent contre les montagnes de la nuit ; Vous attendrez la lumière, Et il la changera en ombre de la mort, Il la réduira en obscurité profonde… 22 Si tu dis en ton cœur : Pourquoi cela m’arrive-t-il ? C’est à cause de la multitude de tes iniquités Que les pans de tes habits sont relevés, Et que tes talons sont violemment mis à nu. 23  Un Ethiopien peut-il changer sa peau, Et un léopard ses taches ? De même, pourriez-vous faire le bien, Vous qui êtes accoutumés à faire le mal ? 24  Je les disperserai, comme la paille emportée Par le vent du désert. 25  Voilà ton sort, la part que je te mesure, Dit l’Eternel, Parce que tu m’as oublié, Et que tu as mis ta confiance dans le mensonge. 26  Je relèverai tes pans jusque sur ton visage, Afin qu’on voie ta honte.

 akiokomiricrying.jpg

Dieu ne veut plus jouer le grossiste alimentant le fonds de commerce honteux de ceux qui ruinent sa création, et Il les brise, les laissant honteux et confus.  Le Manager général de Tepco, Mr Akio Komiri, n’a pu s’empêcher de fondre en larmes au terme de sa dernière conférence de presse, ce qui illustre la gravité de la situation. D’ores et déjà, si recherches de responsabilités il y a un jour, on peut s’interroger sur l’implication directe de la société exploitante Tepco, l’AIEA, le gouvernement japonais, les autorités de sûreté nucléaires civiles japonaises, la Préfecture de Fukushima et la société AREVA. On nous assure que les dirigeants des grandes sociétés méritent leurs émoluments astronomiques eu égard à leurs compétences et responsabilités. Dans ce cas ils mériteraient aussi d’être en première ligne pour arroser les réacteurs de Fukushima en perdition.

Pour le drame de Fukushima, comme celui de Deepwater Horizon ou des subprimes, l’irresponsabilité des dirigeants d’entreprise comme des autorités est flagrante et ne pouvait mener qu’à des catastrophes. A confier aux pires des hommes les plus grandes responsabilités, on arrive aux pires résultats. La Bible le dit bien pourtant, mais de moins de moins elle est crue.  

Le cas des centrales de Fukushima est symptomatique de la manière dont fonctionne le monde. Les installations n’ont visiblement pas été dimensionnées pour des évènements sismiques majeurs pourtant déjà observés et programmés au Japon. Les experts crient au fou depuis au moins 10 ans quant à la probabilité de la survenue d’une catastrophe nucléaire majeure, au regard des technologies employées et des dangers liés aux phénomènes sismiques dévastateurs. Pour parler plus simplement, cette technologie n’aurait jamais dû être déployée dans cette région de la planète. Les réacteurs sont perdus, hors de contrôle, et seul un confinement définitif type « sarcophage Tchernobyl » pourra remédier à la dispersion des rayonnements et particules radioactifs.  Dans les mois qui viennent, une zone d’exclusion permanente autour de la centrale de Fukushima, d’un rayon de 20 à 80km va peut-être couper le pays en deux, à jamais!

Les réacteurs de Fukushima sont les BWR (eau bouillante) de type Mark 1 de la société Edison, dont 23 sont également encore en service aux USA. Cette technologie vieille de 40 ans, est considérée comme dangereuse, en cause le type de réacteur (1 seul circuit de refroidissement) et la proximité du stockage du combustible irradié usagé, immergé dans des piscines construites dans les hauteurs de la centrale. C’est en tout cas l’avis du Professeur A Makhijani. Nous avons aujourd’hui connaissance de la quantité estimée de combustible dans les 4 réacteurs de Fukushima 1, soit 90 000 barres de combustible chargées dans les réacteurs 1 à 3, dont 32 880 de MOX dans le réacteur 3 et pas moins de 490 tonnes de combustible irradié usagé dans les piscines.

La responsabilité française ? La société AREVA n’a rien trouvé de mieux que vendre à l’exploitant Tepco du MOX pour charger le réacteur N°3 de Fukushima 1 qui fête ce mois-ci son 35ème anniversaire de fonctionnement. Cela ne revient-il pas à faire fonctionner un moteur de 2CV avec de l’éther ? On peut légitimement se poser la question. Ce combustible n’était pas destiné à être chargé dans ce type de réacteur. Le MOX est produit en France par AREVA, a partir des déchets des centrales françaises qui produisent des quantités astronomiques de plutonium dans le cadre de leur fonctionnement normal, et dont personne ne sait finalement que faire. Ironie de l’histoire, le réacteur 3 de 35 ans d’âge a été chargé pour la première fois en combustible MOX fourni par AREVA en août 2010. Le MOX contient entre 7-8 % de plutonium dont 4-5 % fissible et il est mille fois plus toxique que l’uranium.

Que voyons-nous au Japon, où menacent non pas un, mais six Tchernobyl potentiels, en comptant les 3 réacteurs endommagés et les 3 piscines attenantes ? Une lance à incendie, quelques camions de pompier et moins de 30 personnes au contact direct des réacteurs. Je laisse le lecteur effectuer lui-même le comparatif quant aux moyens mis en œuvre. La ruine morale des hommes est aujourd’hui à l’image de celle des réacteurs détruits par les explosions. La catastrophe japonaise va plomber l’économie mondiale. Derrière les conséquences humaines et nucléaires du drame japonais, c’est toute la chaîne mondiale d’approvisionnement des entreprises de l’industrie informatique, électronique et automobile qui se trouve affectée. Avec des effets en cascade prévisible.




Anniversaire de guerre

20032011

Il est d’une ironie amère de noter que l’anniversaire du début de la guerre en Irak tombe précisément ce week-end », rappelle outre-Manche The Independent. « Huit ans après les batailles de Bagdad et Bassorah, le Conseil de sécurité de l’ONU a approuvé l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne dans un autre pays arabe. L’héritage de l’Irak hante chaque action. Rappelons que sur la base de mensonges grossiers, G. W. Bush avait sans mandat de l’ONU décidé d’attaquer l’Irak, avec le succès qu’on sait…

bushsarkozy.jpg

Ironie de Dieu ? Un nouveau chef de guerre revient sur le devant de la scène pratiquement le même jour 8 ans après, en France cette fois-ci. Après avoir accumulé les scandales, décrédibilisé la France à l’internationale, notamment en invitant Kadhafi à l’Elysée, voilà que par un incroyable tour de prestidigitation politicien, notre supra-président retourne son passé politique calamiteux pour devenir le chef de file d’une coalition qui part en guerre contre l’innommable à qui tant d’armes françaises furent vendues. Après avoir fait durer le suspense diplomatique en jouant sur le côté dramatique de la situation libyenne pendant des semaines, voilà que tel le messie, notre président se trouve une nouvelle fibre de sauveur du monde.  

C’est la première fois, depuis son élection, que Nicolas Sarkozy revêt son costume de chef de guerre. Conscient du poids sur ses épaules, il a interrogé ceux qui, avant lui, ont traversé cette épreuve. Ainsi a-t-il, selon nos informations, longuement consulté Jacques Chirac, qui avait dit non à la guerre en Irak. Sans doute son prédécesseur l’a-t-il convaincu de ne pas partir seul, sabre au clair. 15h45, hier : c’est donc au nom d’une coalition de six pays que Sarkozy lance l’opération militaire contre Kadhafi. « Notre détermination est totale! » menace-t-il, en direct sur les chaînes françaises mais aussi sur CNN et la BBC. Deux heures après la fin du sommet de l’Elysée, les avions de la coalition frappent, dans une scénographie millimétrée.   

Mais à l’Elysée, l’heure est à la fausse modestie. On ne parle pas de guerre, mais « d’opération de soutien au peuple libyen ». C’est d’ailleurs un nouveau concept onusien qui sous-tend l’opération, dit-on : « On appelle cela la responsabilité de protéger. Ça remplace le devoir d’ingérence inventé par Bernard Kouchner. » Si le président fait profil bas, c’est aussi parce qu’il sait que ses détracteurs le compareront volontiers à George W. Bush, intervenu en Irak en 2003 sans feu vert de l’ONU. Cette semaine, il a donc tenu à prouver le contraire, arrachant un mandat des Nations unies avec la résolution 1973…

Surtout, Sarkozy veut jouer collectif, après un début rocambolesque qui l’a vu reconnaître en solo le Conseil national de transition libyen et fait le forcing pour aboutir à une résolution de l’ONU. La réunion de l’Elysée largement médiatisée et organisée comme un sarkoshow, n’avait pas d’autre but que d’afficher la photo de famille des 19 « partenaires » européens, nord-américains et surtout arabes. Mission accomplie : « Les Arabes soutiennent la résolution », a clamé Amr Moussa (Ligue arabe) lors du déjeuner. « Soixante-quinze pour cent des Espagnols sont derrière moi », a précisé Zapatero. Sarkozy avait même invité Merkel, surprise, lui glissant, grand seigneur : « C’est bien normal »

En pôle position, le président sait qu’il prend des risques en cas de bavure. Mais il est persuadé d’avoir les Français derrière lui. « Si tout se termine bien, ce sera un triomphe. Il était dans les cordes et le voilà qui réunit le monde entier à ses pieds! » Ose même un proche, l’œil rivé sur 2012. Pour bien garder la primauté en tout, symboliquement, les Français ont tiré les premiers. Deux heures à peine après la déclaration de Nicolas Sarkozy. Quelques blindés ont été détruits près de Benghazi. Désormais la France est en guerre.

libyeguerre.jpg




111… 222… 333… 666…

19032011

Alors que le Moyen-Orient est toujours en ébullition, tout comme les réacteurs de la centrale de Fukushima au Japon, un autre séisme, économique celui-là, se prépare inéluctablement aux Etats-Unis. Le déficit budgétaire des Etats-Unis a atteint un record mensuel absolu de 222 milliards de dollars en février, selon des chiffres publiés jeudi par le Trésor à Washington.

C’est plus que le record précédent qui remontait au mois de février 2010. Avec ce nouveau déficit, les finances de l’Etat fédéral sont restées dans le rouge pour le vingt-neuvième mois d’affilée. Les recettes de l’Etat ont augmenté pour atteindre 111 milliards de dollar, tandis que ses dépenses progressaient pour s’établir à 333 milliards. Février est le cinquième mois de l’année budgétaire. Le déficit cumulé depuis le début de l’exercice, le 1er octobre, s’approche des 666 milliards de dollars. La crise est finie nous dit-on, puisque les banksters se emplissent de nouveau les poches et même plus qu’avant la crise. Mais l’Etat qui a repris les dettes pourries du système financier corrompu US, est lui complètement ruiné.

Confrontée à une catastrophe naturelle et à un risque nucléaire, l’économie japonaise doit en plus faire face à l’appréciation de sa monnaie. Jeudi, le yen a atteint un record depuis la Seconde Guerre mondiale face au dollar, au point que le G7 s’est mis d’accord pour une action concertée des grandes banques centrales pour freiner la tendance.

En matière de taux de change, les réactions des monnaies ne sont pas toujours conformes à ce à quoi on pourrait s’attendre : lors de la crise des subprimes, le dollar s’est lui aussi apprécié alors que la crise était partie des États-Unis. Grâce à l’utilisation massive de la planche à billet et en menant conjointement une guérilla active contre l’euro via les agences de notation qui dégradaient régulièrement les ‘PIGS’, l’illusion du dollar comme monnaie de réserve était entretenue de manière tout à fait artificielle. Chose qui ne fonctionne plus, car l’euro s’apprécie, malgré les attaques américaines.    

deaddollar.jpg

Part déclinante du Dollar US dans les transactions internationales (série N°1) et dans les réserves mondiales de change (série N°2) – Sources : BRI / FMI / Wall Street Journal, 03/2011 

Aujourd’hui, le yen n’est pas l’objet d’attaques spéculatives à la baisse, tout simplement parce que le Japon n’a pas de besoin – ou très peu – de financement externe. Son appréciation est liée à des anticipations des investisseurs qui s’attendent à ce que les assureurs japonais rapatrient leurs fonds pour faire face aux dépenses importantes liées à l’indemnisation des victimes du séisme et du tsunami. Le retour des liquidités très importantes que les assureurs japonais possèdent à travers le monde, converties en monnaie nationale, devraient en effet entraîner la hausse du yen.

Trois mois de révoltes arabes et les monarchies du Golfe qui ouvrent en grand les vannes budgétaires pour calmer les esprits locaux, entrainera la chute du « mur des pétro-dollars », qui va se traduire courant 2011 par l’arrêt, ou du moins un grand ralentissement, des achats massifs de Bons du Trésor US par les pays du Golfe. En plus la hausse du pétrole brut bien au-dessus de 100 USD le baril, paupérise un peu plus les consommateurs US, la décision de PIMCO et autres fonds obligataires de vendre toutes leurs obligations d’État (US principalement) et de ne plus en acheter, le tsunami japonais impliquant que le Japon devra dorénavant garder pour sa reconstruction les sommes qu’il investit dans les obligations d’Etat US -alors que les déficits intérieurs comme extérieurs US explosent- et la chute des actions un peu partout ce qui affaiblit les intermédiaires financiers US surtout -très engagés dans les spéculations boursières-, cela commence à faire beaucoup. Clairement le monde ne financera plus le consommateur US.

Le Japon et les pays du Golfe représentant à eux seuls 25% du total des 4.400 milliards USD de la dette fédérale US (Décembre 2010), Avec la Chine (20% des Bons du Trésor US) qui est plus que réticente à continuer d’acheter des dettes US, le marché américain n’a désormais plus qu’un seul acheteur : la Réserve fédérale US. Washington est désormais une sorte de « nef des fous », ballotée par les évènements, sans stratégie, sans volonté, sans capacité d’action. Ajoutons, que l’indice des prix alimentaires américains a grimpé de 3,9% en février, sa plus forte hausse mensuelle depuis pratiquement 40 ans. L’indice des prix énergétiques a flambé de 3,3% quant à lui en février. La Fed considère généralement l’indice des prix hors alimentation et énergie, ce qui paraît plutôt « commode » par les temps qui courent.

La conjonction des évènements n’est pas fortuite, l’accélération des désastres au niveau mondial, liés aux guerres, révolutions et crises économiques, devraient ouvrir les yeux de plus d’un. Notez que comme les aiguilles d’une trotteuse qui tournerait autour de la plaque Pacifique en partant du Chili, la Nouvelle Zélande, le Japon aujourd’hui, on se rapproche de la Californie et de son « Big One »…   




D’Amaterasu à la voix de l’empereur

17032011

De 4:19  Veille sur ton âme, de peur que, levant tes yeux vers le ciel, et voyant le soleil, la lune et les étoiles, toute l’armée des cieux, tu ne sois entraîné à te prosterner en leur présence et à leur rendre un culte : ce sont des choses que l’Eternel, ton Dieu, a données en partage à tous les peuples, sous le ciel tout entier.

On parle de plus en plus d’Apocalypse, de dimension biblique, ou d’exode massif en ce moment. Tous ces termes relatifs à la Bible ont pour but de souligner l’ampleur des catastrophes qui secouent l’humanité. Tout cela fut annoncé il y a bien longtemps, mais les hommes ne l’ont pas cru et n’ont pas rendu le culte qu’ils devaient rendre au Seigneur. Ils ont ignoré la grâce en Jésus-Christ, pour se confier dans des religions trompeuses ou leur science, et aujourd’hui au terme des jours et de la patience de Dieu, les hommes doivent en payer le prix. Si encore des voix s’élevaient dans le monde pour crier à la repentance, mais même l’Epouse de Christ enfoncée dans son sommeil reste absente, car endormie.

Attendant un enlèvement hypothétique, résultat d’une mauvaise interprétation des écritures et entretenu par un courant antéchrist au sein même des églises, beaucoup espèrent échapper au jugement en cours. Mais si l’Epouse de Christ ne se réveille pas et reste folle, alors elle sera jugée de la même manière que le monde et en subira les mêmes châtiments. Prêcher l’enlèvement pour échapper aux tribulations, revient à détourner l’Epouse du Christ, du rôle majeure qu’Elle doit jouer dans la fin des temps. Persister dans cette doctrine est une apostasie, car elle vide de toute sa substance le contenu prophétique du Verbe divin. Je préfère donc mille fois plus être condamné par les aveugles antéchrists qui polluent l’Eglise de leurs doctrines mensongères, que de perdre l’Esprit.

Aujourd’hui le monde semble se battre contre les éléments et la fatalité, mais c’est faux. Le monde se bat contre son créateur et contre sa Parole. Il faut bien comprendre que le combat en cours est premièrement spirituel. Comme lorsque l’Eternel est intervenu Lui-même pour combattre contre l’Egypte pour libérer son peuple de pharaon, aujourd’hui l’Eternel combat pour son Epouse. Il est une chose essentielle et rarement enseignée dans ce combat contre l’Egypte, qui est la dimension spirituelle de la bataille. Car pour chaque plaie qui frappa l’Egypte, du Nil au fils du Pharaon, c’est en fait un dieu égyptien qui est symboliquement frappé. Le Dieu des hébreux a méthodiquement et de manière progressive en remontant l’échelle du panthéon égyptien, abattu toutes les divinités les plus représentatives du pays, pour à la fin être déclaré comme le seul Dieu de l’univers. Ecoutez l’audio sur la fête de Pâque, pour en savoir plus : http://lettrealepouse.free.fr/menora/7fetes/7fetes01.html

Les séismes les plus importants qui frappent ces derniers temps, frappent souvent des symboles  religieux forts, Haïti et son Vaudou, Concepcion et sa Vierge au Chili, Christchurch et maintenant le shintoïsme par le biais d’un pays qui conserve encore un dieu vivant sur son sol. L’empereur Akihito du Japon qui est sorti hier de son silence pour une allocution télévisée – du jamais vu – en dit long sur la gravité des événements que vit depuis vendredi l’archipel, et avec lui le monde entier.  Au japon, la discrétion de l’empereur est quasi-légendaire. Le symbole est immense dans un pays où l’empereur n’exerce pas le pouvoir, mais détient une fonction honorifique et religieuse respectées par la grande majorité des Japonais. Une allocution extraordinaire intitulée “message aux sinistrés “. Costume gris, cravate et ton grave, celui qui a succédé à son père Hirohito a appelé les Japonais “à s’entraider main dans la main”. Il a dit “prier pour la sécurité du plus grand nombre”.

akihitotelevision2011.jpg

“Traditionnellement, même en cas de situation exceptionnelle, l’empereur ne s’exprime pas. La dernière fois, c’était le 15 août 1945 (quelques jours après les bombardements de Nagasaki et Hiroshima, pour annoncer la reddition du pays, )”, précise Jean-François Sabouret, sociologue spécialiste du Japon, interrogé sur Europe 1. “Hirohito avait alors demandé au peuple japonais de ‘supporter l’insupportable’.

Il a existé en japonais plusieurs appellations respectueuses pour l’empereur, employées à diverses époques et dans différentes circonstances (par les ministres, par l’empereur lui-même, lors des cérémonies religieuses etc.), mais beaucoup n’existaient que sous forme écrite et se lisaient toutes Sumemima no mikoto ou Sumera mikoto, « sublime souverain qui règne au-dessus des nuages ». Mikado littéralement « sublime porte » (Babylone signifie la porte des dieux), désignant à l’origine le palais impérial, fut adopté par métonymie pour désigner la fonction impériale (comme l’Élysée désigne la fonction Présidentielle en France) aux époques Heian et Edo. L’appellation la plus usitée de nos jours est Tennō, « empereur céleste ».

LA SUITE…




L’Apocalypse au Japon, vraiment?

15032011

Au Japon, « on parle d’apocalypse et je crois que le mot est particulièrement bien choisi« , a déclaré M. Oettinger. « Pratiquement, tout est hors de contrôle » et « je n’exclus pas le pire dans les heures et les jours à venir ».

japonnucleaire2011.jpg

Non, le mot n’est pas bien choisi. Étymologiquement, le mot « apocalypse » est la transcription d’un terme grec (ἀποκάλυψις / apokalupsis) signifiant mise à nu, enlèvement du voile ou révélation. Le livre commence en effet par les mots « Révélation de Jésus-Christ » (Ap 1,1). C’est en ce sens que le texte présentera la personne de Jésus-Christ à son retour sur terre et les événements l’entourant. Il convient donc de lire ce livre avec un œil spirituel et non intellectuel. Ce qui vient de l’Esprit ne sera révélé que par l’Esprit-Saint aux oints du temps de la fin, car la séquence des évènements n’est pas à prendre au sens littéral, mais doit être interprétée.

Les destructions et catastrophes à la fin des temps sont présentées comme signes annonciateurs du retour de Jésus-Christ. C’est l’amplitude et aussi la fréquence, qui comme les douleurs des contractions pour une femme enceinte, nous informe de l’imminence de la parousie. Mais pour en faire une interprétation correcte il convient de mettre tous les éléments eschatologiques en relation les uns avec les autres pour avoir une ‘image’ correctement interprétée, le livre de l’Apocalypse nous aidant dans ce domaine, mais il est loin d’être le seul. Le fleurissement du figuier (Israël), est par exemple un autre évènement majeur de la venue proche de Jésus. C’est uniquement quand ‘TOUS’  les éléments de la Paroles de Dieu se recoupent, que l’on sait si on se rapproche de notre but.

Il faut reconnaitre que les choses semblent prendre une certaine accélération. Mais attention, ce qui se passe au Japon est dramatique et spectaculaire, mais très loin des évènements à venir qui seront infiniment plus graves et d’une dimension planétaire. Il ne faut jamais oublier pourquoi tout cela arrive. C’est premièrement les relations entre l’humanité et son créateur qui sont responsables des évènements et il faut bien convenir que tout est fait pour provoquer l’ire divine. Idolâtrie, satanisme, magie, amour de l’argent, pornographie, violence, etc… Car tout ce qui était vrai pour Israël du temps des prophètes l’est encore plus aujourd’hui pour les nations. Tous les reproches fait à Israël en son temps, peuvent être sans aucun problème réactualisés et repris pour les nations aujourd’hui.

Esaïe 2 : 7  Le pays est rempli d’argent et d’or, Et il y a des trésors sans fin ; Le pays est rempli de chevaux, Et il y a des chars sans nombre. 8  Le pays est rempli d’idoles ; Ils se prosternent devant l’ouvrage de leurs mains, Devant ce que leurs doigts ont fabriqué. 9  Les petits seront abattus, et les grands seront abaissés : Tu ne leur pardonneras point. 10 Entre dans les rochers, Et cache-toi dans la poussière, Pour éviter la terreur de l’Eternel Et l’éclat de sa majesté. 11  L’homme au regard hautain sera abaissé, Et l’orgueilleux sera humilié: L’Eternel seul sera élevé ce jour-là. 12  Car il y a un jour pour l’Eternel des armées Contre tout homme orgueilleux et hautain, Contre quiconque s’élève, afin qu’il soit abaissé ;

Esaïe 29 : 4  Tu seras abaissée, ta parole viendra de terre, Et les sons en seront étouffés par la poussière ; Ta voix sortira de terre comme celle d’un spectre, Et c’est de la poussière que tu murmureras tes discours…. 6  C’est de l’Eternel des armées que viendra le châtiment, Avec des tonnerres, des tremblements de terre et un bruit formidable, Avec l’ouragan et la tempête, Et avec la flamme d’un feu dévorant…. 9 Soyez stupéfaits et étonnés ! Fermez les yeux et devenez aveugles ! Ils sont ivres, mais ce n’est pas de vin ; Ils chancellent, mais ce n’est pas l’effet des liqueurs fortes. 10  Car l’Eternel a répandu sur vous un esprit d’assoupissement ; Il a fermé vos yeux les prophètes, Il a voilé vos têtes les voyants. 11  Toute la révélation est pour vous comme les mots d’un livre cacheté Que l’on donne à un homme qui sait lire, en disant : Lis donc cela ! Et qui répond : Je ne le puis, Car il est cacheté ; 12  Ou comme un livre que l’on donne A un homme qui ne sait pas lire, en disant : Lis donc cela ! Et qui répond : Je ne sais pas lire. 13  Le Seigneur dit : Quand ce peuple s’approche de moi, Il m’honore de la bouche et des lèvres ; Mais son cœur est éloigné de moi, Et la crainte qu’il a de moi N’est qu’un précepte de tradition humaine.

Outre les calamités que l’Eternel déverse sur ceux qui Lui résistent, le Seigneur en ajoute une terrible, Il aveugle les hommes orgueilleux afin qu’ils ne comprennent pas les prophéties comme l’Apocalypse, et même parmi ceux qui disent être de ses enfants, mais l’honore du bout des lèvres, Dieu refuse l’esprit prophétique et ferme la porte des songes, visions et prophéties. Le peuple est alors dans les ténèbres et s’assoupit, il ne veille plus, ne comprend plus ce qui se passe, chancelle et tremble, jusqu’à ce que la terreur le gagne. Dans cet état d’esprit on croit alors n’importe qui et n’importe quoi, allant jusqu’à inverser le sens des écritures, des prophètes et du Christ lui-même pour à la fin adorer l’antéchrist en croyant servir Dieu. Ne soyez donc plus étonné alors, si les évènements se déchainent.




L’île du bonheur

13032011

Luc 21 : 25 Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles. Et sur la terre, les nations seront dans l’angoisse, épouvantées par le bruit de la mer et des vagues.
26 Des hommes rendront l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra sur la terre, car les puissances célestes seront ébranlées.

soleilluneetoiles.jpg

Japon. Toute la technologie des hommes ne saurait endiguer une pareille catastrophe. En réduire les effets, d’accord, mais sûrement pas maîtriser sa cause… Il faut imaginer une plaque de 400 km qui glisse sous le Japon. L’archipel tremble comme jamais, avec une magnitude battant les records d’autres siècles, dont la magnitude a été revue à 9 sur l’échelle de Richter. Venu du Pacifique, le bien mal nommé, un tsunami géant ravage les régions côtières. Dans le ciel de Tokyo, les immeubles frémissent et tanguent, tel le navire d’Achab ballotté par de métaphysiques tempêtes. Et Baudelaire, là-haut, sur l’échelle de Richter : “Ô mort, vieux capitaine !” Ce souffle d’apocalypse ramène le plus moderne des pays à une ancestrale humilité. L’Empire du Soleil Levant, malgré sa formidable expertise scientifique, se trouve frappé de stupeur, lui qui s’est hissé au sommet des pays industrialisés. Le système sophistiqué d’alerte, l’héroïque discipline des populations et la qualité des bâtiments parasismiques ont certes évité un carnage plus terrible encore. Mais ce qui demeure éclatant, au bout du compte, c’est l’impuissance des hommes contre la nature déchaînée.

japon2011.jpg

Fukushima = l’île de la chance ou du bonheur, c’est selon. Pour l’instant le fuku/chance est en train de fondre comme les cœurs de leurs réacteurs 1 et 3. C’est le principe même de la société technologique et marchande qui est en train d’exploser en vol. La civilisation issue de la semence du serpent par Caïn trouve désormais sa vraie mesure dans le sens où elle va vers son autodestruction. Une manière de souligner la folie collective de notre société totalement corrompue par l’argent, est de suivre la logique financière du plus grand réassureur au monde. Munich Re va augmenter son dividende et poursuivre son programme de rachat d’actions afin de satisfaire ses actionnaires après un exercice 2010 marqué par un bénéfice net légèrement inférieur aux attentes. Munich Re a maintenu son objectif de réaliser cette année un bénéfice net stable par rapport à 2010, autour de 2,4Mds d’euros. « Mais il ne sera possible d’atteindre cet objectif que si l’impact des catastrophes naturelles du reste de l’année demeure inférieur aux attentes »…

Etats-Unis. La crise grecque était de la petite bière, comparée à ce qui se passe actuellement aux États-Unis. C’est l’impasse financière américaine qui devrait donner froid dans le dos. L’endettement collectif des États-Unis a progressé de 0,6 % en 2010 pour atteindre 50 531,8 milliards de dollars au 31 décembre, selon des chiffres officiels publiés jeudi à Washington. Ce chiffre, qui est de trois fois et demie la dernière estimation officielle du PIB du pays pour 2010, représente l’intégralité de la dette publique et privée. On l’obtient grâce aux tableaux de la comptabilité nationale publiés par la Banque centrale américaine (Fed) en additionnant la dette des ménages, des entreprises non financières du secteur public (36 295,5 milliards de dollars) et celle du secteur financier (14 236,3 milliards). Il est cependant encore incomplet, puisqu’il ne tient compte que de la dette circulant sur les marchés financiers, et donc pas des retards de versement de l’État fédéral, des États fédérés et des collectivités locales aux diverses caisses de sécurité sociale que ceux-ci sont censés alimenter. Il réduit, ce faisant, la dette de l’État fédéral de plus de 4 600 milliards de dollars (si on recoupe le chiffre de la Fed avec les données du Trésor), et de 2 000 à 3 000 milliards de dollars celle des États fédérés et des collectivités locales. Bref, à la louche les US ont une dette de 60 000. 000 000 000 $…




Les vagissements de la Bête

12032011

« Nous avons un accord sur le Pacte pour l’euro« , a annoncé le président de l’UE Herman Van Rompuy. Le dispositif concerne les pays de la zone euro mais aussi les pays de l’Union européenne n’utilisant pas la monnaie unique, «sur une base volontaire». Il est désormais acquis que la zone euro se dotera d’un «Pacte de compétitivité», rebaptisé «Pacte pour l’euro». Il définit une politique économique commune que chaque Etat s’engage à respecter sous la surveillance de la Commission et de ses pairs, le Conseil européen des chefs d’Etat et de gouvernement de la zone euro, lequel sera institutionnalisé.

pacteeuro.jpg

Que proposent donc les autorités européennes pour remédier au vice de conception des traités actuels ? Les dirigeants de l’Union, la Commission et le FMI prétendent renforcer la solidarité entre les pays de la zone euro en pérennisant le Fonds de stabilité. Curieuse solidarité en vérité. Loin de redonner aux États des marges de manœuvre par rapport aux marchés financiers, cette réforme veut resserrer l’étau. Les traités européens voulaient imposer aux États la discipline des marchés. Maintenant que ceux-ci ont montré leur incapacité à se discipliner eux-mêmes, il s’agit non de les mettre hors d’état de nuire, mais de suppléer leurs mécanismes défaillants par des instruments politiques (les fameuses « conditionnalités ») qui imposeront directement aux États les objectifs de la finance. D’une certaine manière l’Europe est mise sous tutelle renforcée de l’Euro comme seule marque d’autorité.

La Confédération européenne des syndicats (CES) a dénoncé ce pacte, jugeant que les propositions sur la table « visent à exercer une pression à la baisse sur les salaires et à entraver les négociations collectives » et à casser « l’Europe sociale ». Le mouvement syndical européen trouve profondément injuste que les travailleurs paient pour les folies des marchés financiers. Les propositions actuelles visent à exercer une pression à la baisse sur les salaires et à entraver les négociations collectives et l’autonomie des partenaires sociaux. Si cette approche est confirmée et institutionnalisée, c’est tout le concept d’Europe sociale qui est définitivement enterré. Dans le contexte inflationniste actuel, ce pacte faustien agira comme une chape de plomb sur une part toujours grandissante de la population européenne qui à terme est condamnée à la paupérisation. A la dette publique, s’ajoutera la dette privée et tous les citoyens européens comprendront, mais trop tard, que celui qui les gouverne est le diable, représenté par la couronne mariale de la Reine du ciel frappée sur l’euro.

Clairement Satan force les choses sous la pression des évènements internationaux. Imprimer sa marque (Euro), dans l’esprit et le geste des dirigeants européens est devenu la priorité absolue, car le diable connait les écritures. Ap 14:9  Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, 10  il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’agneau. 11  Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles ; et ils n’ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. Satan construit une humanité qui devient ennemie de Dieu quand elle porte la marque de la Bête. Au-delà d’une simple mainmise sur l’autorité terrestre, l’enjeu est bien plus important qu’il n’y parait, car il s’agit aujourd’hui de savoir qu’elle est l’autorité spirituelle que les hommes vont choisir pour définir le destin de l’humanité.

C’est l’autorité messianique du millénium comme shabbat de l’Eternel qui se joue. Car ce que veut remettre en cause le diable c’est ceci : Ap 20:4  Et je vis des trônes ; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. Il y a une graduation dans l’engagement pour Jésus-Christ et le degré le plus élevé dans l’engagement pour Christ n’est pas uniquement de donner sa vie à cause du témoignage de Jésus ou de l’évangile, mais dans la fin des temps de ne pas se soumettre à l’autorité de la Bête, car ceci est considéré comme une adoration de la Vierge, soit de Satan lui-même. Chose que le Seigneur ne pardonne pas.







Aumônerie 5ème de soisy / s... |
Romane à Quimper |
Salem alikoum |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eazy Islam
| Josue
| Passion Templiers